Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

La grande mosquée (salafiste) de Bruxelles dans l’irrégularité (RTBF)

Source : RTBF du 16 mars 2016

Capture d’écran 2016-03-18 à 20.13.47

Pour voir la vidéo cliquer ici

« S’il y a un lieu qui symbolise l’influence étrangère sur l’Islam en Belgique, c’est bien la grande mosquée du cinquantenaire à Bruxelles. C’est le roi Baudouin en personne qui a confié les clés de l’endroit à l’Arabie Saoudite en 1969.

Depuis, le président du conseil général de la grande mosquée n’est autre que l’ambassadeur d’Arabie Saoudite en Belgique. Officiellement, la grande mosquée prône l’ouverture et le vivre ensemble. Pourtant, sur son site internet, la grande mosquée donne des conseils ambigus aux musulmans belges : interdiction pour une femme de soutenir le regard d’un homme, interdiction de travailler dans un magasin qui vend des produits non halal, etc.

Le ministre président de la région bruxelloise, Rudi Vervoort y voit « l’influence du wahhabisme saoudien qui crée les bases du rejet de l’autre ». Il demande même que « L’Arabie saoudite laisse les musulmans bruxellois en paix ». 

Nous avons voulu nous plonger dans les comptes de l’ASBL qui gère la grande mosquée : Le Centre Islamique et Culturel de Belgique. Ses comptes n’ont jamais été déposés depuis sa création. Ce qui est contraire à la loi. Alors, pourquoi le ministre de la Justice Koen Geens ne demande-t-il pas au ministère public d’entamer une procédure judiciaire contre la grande mosquée? Il a refusé de répondre à nos questions fuyant même notre micro (voir vidéo). Le cabinet du ministre s’est contenté de nous expliquer par mail qu’un projet existe actuellement pour renforcer le suivi administratif des ASBL dont les mosquées. Sans beaucoup plus de détails. La totalité de l’enquête ce soir dans Questions à la Une 

Heurts entre patriotes et islamistes à Londres

Le mouvement Britain First a organisé une manifestation début mars contre la mosquée radicale de East London. La police a eu peine maintenir l’ordre face à une meute d’islamistes violents.

Parution du livre gratuit du professeur Abu-Sahlieh sur l’interprétation du jihâd chez les savants musulmans

studio1-705x1024-207x300

Sami-Aldeeb Abu-Sahlieh CV

Disponible en PDF ici

Introduction:

Dans la présente étude, nous verrons comment le Coran a réglé la question du jihad à travers ses chapitres mecquois (86 chapitres révélés entre 610 et 622) et ses chapitres médinois (28 chapitres révélés entre 622 et 632), en nous appuyant sur les exégèses tant anciennes que contemporaines.

La division du Coran entre chapitres mecquois et chapitres médinois, acceptée à l’unanimité par les milieux religieux musulmans, est contestée par des chercheurs dont certains vont jusqu’à nier l’historicité de Mahomet, de la Mecque et de Médine, estimant que le Coran est un amas hétéroclite de textes réunis entre la Syrie et l’Iraq.

Mais quelle que soit la position qu’on défend, on ne peut nier que le Coran comporte pêle- mêle des versets plus ou moins pacifiques et des versets appelant au jihad. Pour démêler ces versets, les juristes musulmans recourent au concept de l’abrogation selon lequel les versets postérieurs prévalent sur les versets antérieurs. Ce qui nécessite le classement chronologique de ces versets.

Ces juristes estiment que le jihad a passé par différentes étapes, culminant avec le chapitre 9, soit le 113e dans l’ordre chronologique. On se retrouve ainsi entre deux courants: ceux qui veulent comprendre le jihad dans son évolution finale, et ceux qui veulent faire évoluer les mentalités en se rattachant surtout aux chapitres mecquois, estimant que le Coran médinois s’écarte de l’esprit de l’islam pour des raisons politiques. Appartient à ce dernier courant le penseur soudanais Mahmoud Muhammad Taha, pendu sur instigation de l’Azhar en 1985, qui prônait le retour au Coran mecquois, et l’abandon du Coran médinois. Lire la suite.

Kosciusko-Moriset chez les islamistes de l’UAM93 pour leur promettre mosquées et école d’imâm « profitant du concordat ».

nkmCommuniqué du 12 mars 2016
Le Président de l’UAM-93
H. FARSADOU

« Le mardi 1er mars 2016, l’UAM-93 a reçu Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, députée et présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris.

Une semaine avant l’officialisation de son entrée dans les primaires, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet a souhaité rencontrer des responsables de la communauté musulmane pour partager ses idées et sa vision pour un meilleur vivre-ensemble avec comme mot d’ordre « la stigmatisation des musulmans ça suffit ! ».

Dans un échange franc et extrêmement enrichissant, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet a pu présenter  plusieurs  propositions qu’elle souhaite défendre à l’occasion des primaires : (i) une taxe halal pour assurer le financement du culte musulman et son indépendance, (ii) formation des imams de France dans l’Alsace en profitant du cadre du concordat (iii) une valorisation de l’enseignement de la langue arabe, (iv) la lutter contre la stigmatisation des musulmans de France, etc. 

Au sein de l’UAM-93 nous avons apprécié la qualité de cet échange et le volontarisme de la désormais candidate aux primaires de la droite et sa bonne maitrise des problématiques liées à l’islam et aux musulmans de France.

Pour rappel, l’UAM-93 a déjà reçu deux autres candidats à la primaire à droite, il s’agit des deux anciens premier ministre Mr François Fillon, le jeudi 9 octobre 2014 et Mr Alain Juppé, le mardi 3 mars 2015.« 

En quoi l’UAM93, regroupant une trentaine de mosquées de Seine-Saint-Denis, est-elle une fédération islamiste ? Voici au moins trois raisons issues de ses  prises de position :

Lire la suite

Enfants d’imams, ils refusent de s’approcher des filles dans une école d’Ajaccio

a040165376e4a5d1f6387035a5188e77_largeLu dans Corse Matin du 14 mars 2016

Invité à participer à une réunion à l’école maternelle du quartier, un imam a refusé de serrer la main aux institutrices. S’il justifie son geste par le respect de la doctrine religieuse, l’événement a choqué au sein de l’équipe enseignante.(…)

L’affaire débute avant les vacances d’hiver, alors que plusieurs acteurs de la vie académique décident de se réunir autour d’une table pour évoquer des problèmes récents à l’école maternelle du quartier.

« Quelques élèves avaient eu une attitude que l’on peut qualifier de préoccupante, explique un fonctionnaire qui a souhaité témoigner anonymement. Notamment un petit garçon qui a refusé de s’asseoir à côté d’une fillette ou de lui donner la main, en prétextant que ses parents lui avaient demandé d’adopter ce comportement ». Lire la suite dans Corse Matin.

Syrie: Jabhat al Nosra et Arham al Sham violent encore le cessez-le-feu (13.03)

groupe-ahrar-al-shamRappel: Ahrar el Cham (photo) est armé par l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie, alliés des USA et de la France. (liste des coalitions).

Agence Sana- 13 mars 2016.

Moscou / Le 16ème jour de l’arrêt des combats en Syrie a connu 29 violations commises par les réseaux terroristes à Damas, dans la banlieue nord-est de Lattaquié, à Idleb et à Hama, selon un communiqué élaboré aujourd’hui par le centre russe de coordination pour le contrôle de la cessation des hostilités à Hmeymim.

Le centre a fait savoir, dans un communiqué retransmis par le ministère russe de la Défense sur son site web, qu’il avait enregistré 29 violations de l’arrêt des combats commises par les terroristes pendant les dernières 24 heures : 18 à Lattaquié, 5 à Damas, 2 à Idleb et 1 à Hama.

Le centre a ajouté que 10 personnes étaient tombées en martyr alors que 30 autres avaient été blessées dans un bombardement à l’artillerie et aux obus de mortier par les terroristes du “Front Nosra” des zones dans les banlieues de Damas et d’Idleb.

“Des groupes non identifiés ont bombardé aux obus de mortier et aux mitrailleuses lourdes des positions de l’armée arabe syrienne dans la banlieue de Lattaquié, alors que le soi-disant “Ahrar al-Cham” avait également bombardé deux localités à Ghouta est dans la banlieue de Damas”, a ajouté le centre.Lire la suite

L’imam de Cenon (UOIF) décoré par l’armée de l’air !

Lu sur Infos-Bordeaux du 11 mars 2016

Selon le site du ministère de la défense, « les réservistes citoyens sont des collaborateurs bénévoles du service public, des ambassadeurs de la Défense et de la gendarmerie ». Ces derniers doivent « contribuer à la diffusion de l’esprit de défense et au renforcement du lien entre la Nation et son armée ».

Mercredi 09 mars, le colonel Christophe Michel de la Base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac a choisi un curieux « collaborateur du service public ». Ce dernier est l’imam de Cenon, membre de la sulfureuse UOIF (‘Union des organisations islamiques de France) : Mahmoud Doua.

Ce dernier n’est pas un inconnu de nos lecteurs. En mars 2011, Mahmoud Doua était l’invité de l’émission de France 2 « Face aux Français », au côté de Tariq Ramadan. Interrogé par une spectatrice au sujet des persécutions concernant les chrétiens en pays musulmans, l’imam de Cenon a curieusement réagi. Il a demandé la parole à l’animateur Guillaume Durand et déclaré : « Je ne peux laisser passer ça. La persécution des chrétiens d’Orient est de la désinformation… Rien ne prouve de tels faits » ! (vidéo ci-dessous)


C’est cet homme à qui le colonel Christophe Michel a donné la médaille de réserve citoyenne de l’armée de l’air avec le grade de Commandant !

Migrants et menace djihadiste: les mesures de Thibaut de Montbrial

Lire les premières pages du livre de Montbrial ici

Trois mosquées neuves et une école privée musulmane en projet à Clermont-Ferrand

Par Claudie HamonFrance Bleu Pays d’Auvergne

Jeudi 10 mars 2016 

« Trois quartiers de Clermont-Ferrand vont avoir une mosquée neuve. Des projets sont en cours à la Gauthière, aux Gravanches et dans les quartiers nord où devrait être construit le premier collège privé musulman d’Auvergne. » dirigé par les radicaux de l’UOIF à laquelle est rattachée la mosquée Assalam qui porte le projet. Lire sur France Bleu

L’Ave Maria massacré au nom du dialogue islamo-chrétien

Ave Maria de Caccini chanté avec un muezzin…

Source: http://www.ensembleavecmarie.org