Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

« Radouane, c’est un frère! » entendu autour de la mosquée de Carcassonne

Dans Valeurs Actuelles du 29 mars, Alexandre Mendel auteur de Partition rapporte ses rencontres avec des fidèles musulmans de Carcassonne (extrait) :

« Dans le quartier du Viguier, en face d’Al Nour, la salle de prière déglinguée qui accueille environ 300 fidèles tous les vendredi, se tient un lieu de culte catholique. Les arches de l’église Saint-Jacques servent à abriter des musulmans qui viennent en nombre jouer aux dominos. L’imâm vante « le vivre-ensemble et la bonne entente » sous l’oeil des fidèles complotistes: « Pas possible que ce soit un musulman qui ait fait ça ! Il y a forcément quelque chose derrière. D’ailleurs, l’Etat savait qu’il était dangereux! » témoigne un habitué. Un salafiste, originaire de la région parisienne et débarqué récemment dans le Sud, se sent persécuté: « Depuis Valls, on raconte n’importe quoi sur nous, on veut nous faire la peau… » Difficile de lui arracher un hommage aux victimes du terrorisme: « Monsieur, on a de la peine pour Radouane…C’est peut être mal ce qu’il a fait, mais quand même, c’est un frère ! » (…) le reportage continue avec la rencontre avec des amis salafistes de Radouane Lakdime, ce Valeurs Actuelles est en vente jusqu’à demain

Château-Thierry : le député LREM voit la mosquée comme une « plus value pour le quartier »

Jacques Krabal et Emmanuel Macron

Lu dans L’Union du 1er avril :

À la recherche d’un terrain pour déménager ses locaux, l’association Salam souhaitait se porter acquéreur d’une partie de l’ancien plateau sportif, situé tout près de la passerelle piétonne. Un plateau utilisé de façon très occasionnelle selon la municipalité. Lors de conseil, les élus ont donc dû se prononcer sur cette division cadastrale : d’un côté un plateau multisports destiné aux jeunes et familles ; et de l’autre la construction d’une mosquée.(…) Jacques Krabal, ancien maire de la ville et député de l’Aisne, a livré son opinion : « Cela fera une plus value pour le quartier. »

La délibération a été approuvée. Lire l’article intégral dans l’Union

Guillaume Meurice surpris par sa rencontre avec les sympathisants de l’UOIF

Guillaume Maurice s’est rend au salon 2018 des Musulmans de France, nouveau nom des islamistes de  l’UOIF, très représentatifs des musulmans pratiquants.

Les associatifs turcs refusent de serrer la main à la préfète lors de l’hommage à Arnaud Beltrame

Photo : la jeunesse du DITIB, fédération des musulmans turcs en Europe dirigés par la Turquie. Page Facebook officielle du mouvement. 

Lu dans Le Berry Républicain (extrait) :

« À l’issue de la cérémonie berruyère, un échange a eu lieu entre la préfète et deux représentants d’une association musulmane conviée, comme plusieurs autres, à l’hommage, qui ont refusé de lui serrer la main.
Selon leur interprétation de la religion, « on n’a pas le droit de serrer la main aux femmes, ont expliqué ces deux représentants de Ditib Vierzon (ex-association des travailleurs turcs de Vierzon). Mais on comprend que cela puisse choquer ».
Par la voix de son vice-président, Halil Nayir, Ditib Vierzon a indiqué hier soir avoir « adressé une lettre d’excuses à la préfète. Nous regrettons profondément ce qu’il s’est passé. Ce n’est pas normal. »Lire la suite

Le Ditib est le bras européen du ministère des Affaires islamiques turc. Ses membres sont turcs et rémunérés par la Turquie.

Algérie: quatre églises fermées en quatre mois

Lu sur Cat.ch du 29 mars 2018

Les chrétiens algériens sont confrontés à une vague de fermeture d’églises, affirme le 29 mars 2018 l’ONG de défense des chrétiens Portes Ouvertes. Le gouvernement nie et invoque un non-respect des normes de sécurité.

Le 2 mars 2018, dans le village d’Azaghar, au nord de l’Algérie, une petite église fonctionnant depuis plus de 6 ans a été contrainte de cesser toute activité. Il s’agit de la quatrième église à fermer ses portes au cours des 4 derniers mois, selon Portes Ouvertes. Les trois autres se trouvaient dans la ville d’Oran ou aux environs. Ses trois dernières sont affiliées à l’Eglise protestante d’Algérie (EPA), officiellement reconnue par le gouvernement depuis 1974. Lire la suite sur Cath.ch

Voir toutes nos actualités sur l’islamisme en Algérie

Seulement 20 islamistes étrangers expulsés en 2017 : Collomb est satisfait (Ouest France)


Lire l’interview du ministre de l’Intérieur sur Ouest-France 

Amiens : 3 hommes agressent 21 personnes à la suite, « d’habitude, tu aurais été égorgé », « Tu vas crever sale pute », « Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde »

Lu dans Le Courrier Picard du 31 mars :

Les agresseurs sont trois. Ils ont entre 20 et 22 ans. Tous déjà condamnés plusieurs fois […] Gratuitement, ils ont agressé un total de 21 personnes. Parmi elles : un livreur de pizzas dont il voulait dérober le scooter, un groupe de jeunes devant le bar le Goodness dans le quartier Saint-Leu, un automobiliste dans le même quartier. Ils étaient armés d’un tournevis et d’un couteau.La victime la plus gravement atteinte est un homme sans domicile fixe qui a reçu un violent coup de tournevis au crâne. Son interruption temporaire de travail est évaluée à 21 jours.

Le trio a finalement été interpellé par la police à 23 h 40. Les fonctionnaires ont été outragés. Dans leur périple fou, les Amiénois ont frappé, mais aussi menacé : « Tu peux dire merci à ta sœur, d’habitude, tu aurais été égorgé ». « Tu vas crever sale pute ». L’un des suspects est poursuivi pour apologie du terrorisme : « Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde. (…) Vous méritiez ce qu’il vous est arrivé à Paris ». Lire la suite et les autres détails de l’affaire actualisés 

Villeurbanne (69) : mouvement de panique après qu’un homme ait cherché à foncer sur la foule et « crié des menaces à caractère terroriste »

Lu dans Le Progrès :

Un homme a cherché à foncer sur la foule au volant de sa voiture, dans la nuit de vendredi à samedi, vers minuit, à Villeurbanne. Il a fait une première manœuvre en passant une barrière du festival de musique électronique qui se déroulait au Double-mixte sur le campus de la Doua. Ce qui a provoqué un mouvement de panique. Il a été stoppé in extremis par la brigade anticriminalité. Il a crié des menaces à caractère terroriste. Un policier a été blessé dans l’intervention. L’homme a été placé en garde à vue.

Anouar N qui a menacé les militaires de Varces est né en Algérie, toléré malgré 25 condamnations

Voir la vidéo de la conférence de presse

L’expulsion des délinquants étrangers n’est pas au programme de la « justice » française : 

– L’auteur est né en 1994 à Constantine, en Algérie.
– Il s’agit d’une triste et banale affaire de violence.(…)
– L’homme a été interpellé alors qu’il dormait.
– L’homme arrêté a 25 condamnations sur son casier, pour des faits de droit commun, vol, violence, rébellion et  infractions routières. Il a fait deux longs séjours en prison, à la prison de Varces, près de la caserne. (De novembre 2012 à novembre 2015 et de mars 2016 à décembre 2017, ndlr)
– Le véhicule appartient à une jeune femme stagiaire dans une crèche à proximité. Elle s’est présentée avec un œil au beurre noir en compagnie d’un homme vraisemblablement excité et sous l’emprise de l’alcool.(…)

francetvinfo.fr

Fontenay-le-Fleury attaque le projet de mosquée de Saint-Cyr-l’Ecole

Lu dans Le Parisien du 29 mars 2018 :

Le maire LR a déposé un recours contre le PLU de son voisin pour retarder la construction du lieu de culte à la limite de sa commune.

C’est un nouvel épisode de la rivalité entre deux villes voisines. Après un recours gracieux en novembre 2017, Fontenay-le-Fleury vient officiellement de déposer un recours devant le tribunal administratif de Versailles contre le plan local d’urbanisme (PLU) de Saint-Cyr-l’Ecole. L’enjeu : casser le texte d’urbanisme et retarder autant que faire se peut le projet de construction d’une mosquée sur un terrain appartenant à Saint-Cyr-l’École mais situé de l’autre côté de l’A12, à la limite de Fontenay-le-Fleury.

« Nous ne laisserons pas construire un bâtiment de 2 100 m2 sur un espace aussi restreint destiné à accueillir de nombreux fidèles avec à peine 15 places de stationnement », assène Richard Rivaud, le maire LR de Fontenay-le-Fleury. Lire la suite sur Le Parisien