Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Quand François Fillon promettait à Alger d’augmenter les visas pour les Algériens

François Fillon et son homologue le Premier ministre algérien Belkhadem, 22 juillet 2008

François Fillon et son homologue le Premier ministre algérien Belkhadem, 22 juillet 2008

Lu dans Le Nouvel Observateur du 22 juin 2008 « En visite en Algérie, Fillon signe un accord sans précédent »  :

« Abdelaziz Belkhadem (Premier ministre algérien), qui n’a pas évoqué le dossier pour l’heure, a plaidé pour « une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays », une référence à la question des visas, qui nourrit la frustration des Algériens.
Ces derniers, confrontés à de grandes difficultés pour obtenir un visa à destination de la France, dénoncent une politique de quotas qui ne dit pas son nom.
« Nous avons beaucoup, beaucoup ouvert notre pays. Nous sommes dans une perspective d’augmentation de l’accueil des Algériens en France », a assuré François Fillon, précisant que la France avait octroyé 126.000 visas en 2006 contre 50.000 en 1995. »

Lu dans Agence France Presse dépêche du 21/6/2008 :Lire la suite

Colloque sur l’islam : origine du califat et histoire des Frères Musulmans

Intervention de Jean Maher, franco-égyptien, ingénieur en Aéronautique; Président de l’Organisation Franco-Egyptienne pour les Droits de l’homme OFEDH; Secrétaire Général de la Coordination des Chrétiens d’Orient en danger.
Colloque « origines du terrorisme islamiste et méthodes de dé-radicalisation » Palais Bourbon, 26 novembre 2016.

« La source du terrorisme est dans l’enseignement islamique officiel » alerte un général égyptien

Colloque « Origines du terrorisme islamique » à l’Assemblée Nationale, salle Colbert, du 26 novembre 2016, sous le patronage du député Philippe Folliot. 

Capture d’écran 2016-11-29 à 20.58.50Intervention du général Ahmad Abou Maher, responsable de la lutte contre l’extrémisme religieux dans le gouvernement égyptien du président Abdel Fattah al-Sissi. Il pointe la responsabilité d’al-Azhar, la prestigieuse université islamique, ainsi que des programmes scolaires officiels. Il brandit deux ouvrages programmés dans les collèges-lycées, qui prescrivent la haine des chrétiens : marquer leurs maisons, exiger des vêtements distincts, l’interdiction de construire des églises, la peine de mort contre les apostats…

L’Observatoire de l’islamisation (www.islamisation.fr) fut le seul média à couvrir ce colloque sensible, co organisé par l’Organisation Franco-égyptienne pour les droits de l »homme (OFEDH) et l’Union des Nords Africains Chrétiens de France (UNACF). En complément, regarder le passage d’Ahmad Abou Maher à la télévision égyptienne sur ce grave problème de l’enseignement de l’islam à l’école.

L’Egypte interviendrait militairement en Syrie contre les rebelles islamistes selon plusieurs sources

2092109d-51de-42e5-ae44-f87799312407

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, visite les pilotes le 18 février 2015 sur une base militaire

Après des manoeuvres militaires conjointes avec la Russie qui eurent lieu en octobre dernier sur le sol égyptien, après le soutien de la position russe quant à Alep au Conseil de sécurité de l’ONU, l’Egypte serait entré en guerre aux côtés de Damas rapportent des médias orientaux.  Le site Debka, proche des milieux de renseignement de l’armée israélienne. dit détenir les informations selon lesquelles des dizaines de pilotes égyptiens ont été expédiés dans une base aérienne de l’armée à Hama pour aider le gouvernement syrien dans sa lutte contre les terroristes.

« Les pilotes égyptiens volent à bord des hélicoptères russes déployés dans la base aérienne de Hama. La plupart de ces pilotes ont été entraînés, fin 2015, pour apprendre comment piloter ces hélicoptères. » Lire l’article

Aussi, le journal libanais As-Safir croit savoir que des avions de chasse égyptiens sont arrivés sur la base aérienne de Hama (Syrie). Probable, car le mois dernier, des conseillers militaires égyptiens avaient participé à des exercices conjoints sur la base aérienne T-4 à l’est de Homs.

Engagé dans un combat interne contre les Frères Musulmans, le président Abdel Fattah Al-Sissi cherche dorénavant à déployer sa politique étrangère contre les groupes islamistes armés soutenus par l’Arabie Séoudite et l’Occident, dans un renversement d’alliances suscitant l’ire de Riyad. 

Les pierres d’achoppement ne manquent pas entre les deux géants orientaux : le rejet début novembre par Le Caire de la rétrocession à l’Arabie séoudite de Tiran et Snafir, deux îles situées sur la Mer Rouge sous contrôle égyptien, le refus de l’Egypte de participer à la coalition au Yémen, son refus d’appuyer les résolutions saoudiennes à l’ONU. On peut aussi ajouter le silence approbateur du Caire quant à la loi américaine Jasta autorisant des poursuites pour terrorisme contre l’Arabie…

 Riyad vient de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, un accord prévoyant l’approvisionnement de l’Égypte en produits pétroliers raffinés via le géant saoudien Aramco pendant 5 ans pour un montant de 23 milliards de dollars.

Tout cela mis en perspective, on comprend que le théâtre syrien est le révélateur de la nouvelle multipolarité géopolitique : l’axe Moscou-Le Caire-Damas-Téhéran versus l’axe Washington-Bruxelles-Riyad. Si l’administration Trump cesse prochainement de soutenir les rebelles salafistes dominant le Haut comité des négociations (HCN) , et si l’Armée syrienne termine la reconquête de la « Syrie utile », il est à prévoir un net décrochage de l’Arabie Séoudite dans son influence régionale. 

Filière démantelée à Strasbourg: encore des multirécidivistes d’origine étrangère

bt9Vi«Un passage à l’acte imminent a été déjoué»: le procureur de la République de Paris, François Molins a confirmé que les terroristes interpellés dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Strasbourg et Marseille voulaient frapper la France dès ce jeudi 1er décembre, au nom de l’État islamique.

Selon les derniers éléments de l’information judiciaire ouverte vendredi pour association de malfaiteurs et détention d’armes en relation avec une entreprise terroriste, cinq suspects sont au cœur d’un projet qualifié par François Molins de «mortifère». Les quatre premiers, interceptés dans le quartier de la Meinau à Strasbourg, sont des amis se connaissant de longue date. Ont été trouvé quantité de documents à la gloire de l’Etat islamique et des armes automatiques.

Yassine B, Français de 37 ans, animateur dans une école et inconnu des services, Icham M, Français de 37 ans, manutentionnaire ayant déjà six condamnations pour des faits de droit commun, Samir B., épicier franco-tunisien de 35 ans condamné à sept reprises et Zakaria M, franco-marocain de 35 ans sans emploi et inconnu des services étaient très prudents. Téléguidés par un donneur d’ordre retranché en zone syro-irakienne, ils communiquaient entre eux en réseau fermé grâce à une ligne spécialement dédiée.Lire la suite dans Le Figaro

Relire notre dossier récapitulant l’origine et le passé de tous les islamo-terroristes ayant frappé la France depuis 2015 

« Le nombre de mosquées salafistes a bondi de 170% entre 2010 et 2016 » : interview de Joachim Véliocas

Capture d’écran 2016-10-28 à 18.09.33

Analyste pour le think tank Wikistrat , et directeur de l’Observatoire de l’islamisation, Joachim Véliocas présente son nouveau livre à la rédaction de Riposte Laïque :

Riposte Laïque : Commençons par l’actualité. Vous avez été très actif, sur le site que vous animez, pour pointer du doigt les connivences d’Alain Juppé avec Tareq Oubrou et les Frères Musulmans. Pourquoi un tel acharnement contre lui, alors que d’autres ont la même attitude, comme l’a montré votre livre « Ces maires qui courtisent l’islamisme » ?Lire la suite

Une thèse d’islamologie à Bordeaux bloquée par Tareq Oubrou et Alain Juppé ?

Tareq-Oubrou-Alain-JuppéJean-Jacques Walter, ingénieur de l’École des mines de Paris et docteur en islamologie, est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, essentiellement dans les domaines politique, religieux et scientifique.

Il est l’auteur de « Islam les vérités interdites » paru en 2014 et de « Le Coran révélé par la théorie des codes » paru également en 2014.

Dans une interview sur Radio Notre Dame, Jean-Jacques Walter explique les difficultés qu’il a rencontré pour présenter sa thèse de doctorat notamment à l’université de Bordeaux où, selon lui, Alain Juppé aurait demandé au doyen de ne pas prendre de thèses qui aurait pu chagriner les musulmans (témoignages de professeurs corroborant cela)

A écouter à partir de la 5ème minute :

Le maire UMP de Jouy-le-Moutier loue un terrain municipal pour une grande mosquée

Capture d’écran 2016-11-24 à 13.38.31

Le Parisien du 23 novembre parle du chantier de la mosquée de Jouy-le-Moutier (95) qui débutera en 2017. Le terrain a été cédé par la communauté d’agglomération PS de Cergy à la mairie, afin qu’elle le mette à disposition des musulmans. Le maire élu en 2014 avec l’étiquette UMP, Jean-Christophe Veyrine, s’est aussi engagé à leur construire un parking au frais des contribuables :

« L’attente aura été longue mais la future mosquée de Jouy-le-Moutier est en train de se dessiner. Ce mardi soir, la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) a autorisé l’association culturelle Nour, qui porte ce projet d’un peu plus d’un million d’euros, à déposer un permis de construire. Le terrain, situé au croisement de la rue d’Ecancourt et de la rue Claude-Debussy, à côté du lycée de l’Hautil, a été cédé à la commune par l’agglomération pour un euro symbolique (…) La municipalité a aussi prévu de construire un parking de 100 places à proximité. Il servira à la mosquée, au pôle football et aux locaux communs résidentiels (LCR). » Source

Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Ces membres de l'équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Le site de campagne de François Fillon affiche les portraits de ses soutiens parmi les parlementaires, souvent maires de grandes villes, dont au moins huit (nous continuons de fouiller dans nos archives) ont soutenu activement des projets de mosquées, souvent radicales, sises sur des terrains municipaux.

Lire la suite

4 djihadistes arrêtés à Strasbourg, 2 à Marseille : plusieurs armes saisies

marche-noel-strasbourg

Actualisation à 11h20: les islamistes sont de nationalité marocaine, afghane et française révèle Bernard Cazeneuve.
Ils ont été arrêtés dans la nuit de samedi à dimanche à Strasbourg (Alsace) dans le cadre d’une opération antiterroriste. Les gardes à vue de 4 hommes ont été prolongées dimanche soir, annonce France Bleu Alsace. Par ailleurs, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, devrait s’exprimer ce lundi à ce sujet.

Selon les informations du «Parisien/Aujourd’hui en France», ces hommes ont été repérés vendredi alors qu’ils attendaient une livraison d’armes. «Des éléments sérieux rendaient nécessaires ces interpellations», a précisé une source proche de l’enquête.(…) Ces arrestations ont été conduites vers 3 heures dimanche matin dans les quartiers musulmans de la Meinau et du Neuhof dans le sud de Strasbourg par des policiers de la DGSI et du RAID.  Lire la suite

A Marseille, 2 personnes liées à ce réseau ont été arrêtées, un pistolet-mitrailleur a été saisi. Lire sur I télé