Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

La progression de l’UOIF en France (mosquées, écoles…)

Joachim Véliocas de l’Observatoire de l’islamisation présentait son livre Les Frères Musulmans dans le texte: djihad, califat, charia, sur Radio Courtoisie le 29 avril 2016. Ceci est un premier extrait.

Estrosi veut « au plus vite » construire une mosquée UOIF à Nice « sur un terrain de la ville »

13076712_1005825506169713_4588157154242365215_n

cliquer pour agrandir

Commentaire du conseiller régional Philippe Vardon (FN):

« Estrosi, maire bâtisseur… de mosquées !

Cela fait 10 ans que je dénonce les desseins réels et les compromissions profondes de Christian Estrosi. Voici désormais venu le temps de voir les masques tomber.

C’est bien sous l’impulsion et avec le soutien de Christian Estrosi, sur un terrain municipal de 1000 m², que va voir le jour une Grande mosquée.
Celle-ci sera aussi dotée d’un espace culturel (permettant de subventionner sans contredire la loi de 1905 ?) et d’un espace d’abattage.
Celle-ci sera administrée par l’imam dirigeant l‘UOIF locale, organisation islamiste émanation dans notre pays des Frères Musulmans.

Il y a deux ans, j’étais contraint de publier une enquête pour dénoncer ce qui était et ce que je voyais venir (https://www.amazon.fr/Limam-Estrosi-Demain-Nice-mosquées/dp/1092148078 ), aujourd’hui tout est dans Nice Matin. Plus personne ne pourra dire qu’il ne sait pas. »

Pour comprendre la dangerosité de l’UOIF consulter nos archives.

L’étonnante indulgence de l’UE vis-à-vis de la dérive « nationale-islamiste » d’Erdogan

Erdogan-Abbas-dans-palais-pr-sidentiel-turcTribune d’Alexandre del Valle sur Atlantico (extrait) :

« Dans son aide à la rébellion anti-Assad en Syrie, la Turquie a dès lors misé sur plusieurs mouvements et cartes complémentaires : tout d’abord, l’Armée syrienne libre (ASL), dont le siège a été installé dès le début en Turquie et qui n’est pas le mouvement d’opposants « laïques » et « modérés » qu’ont décrit nos médias occidentaux, mais une force composite majoritairement islamiste. Il suffit de lire le tragique récit du journaliste italien de La Stampa, Domenico Quirico, qui a été libéré en septembre 2013, pour comprendre que l’ASL était une mosaïque de brigades de combattants rebelles, qui comportait des combattants issus de l’insurrection anti-Bachar, des déserteurs de l’armée syrienne, des contrebandiers, mais surtout des islamistes radicaux dominés par les Frères musulmans combattants syriens qui sont loin d’être de grands démocrates. Nombre d’anciens combattants de l’ASL ont depuis lors intégré les rangs du mouvement Hazm (acronyme de Harakat Zaman Muhammed, « Mouvement du temps de Mahomet »), puis du Front islamique, plus puissant mouvement rebelle islamiste radical composé de plusieurs groupes salafistes-jihadistes. La Turquie d’Erdogan a été l’un de ses premiers soutiens extérieurs avec l’Arabie saoudite. Ankara a également appuyé, armé et aidé de plusieurs manières non seulement le Front al-Nosra (branche syrienne d’al-Qaïda), mais également Ahrar al-ShamJaich al-Fatah (« L’armée de la conquête »), et l’Etat islamique, avec qui des alliances de circonstances et des entraides militaires ont été scellées dans le but de lutter contre l’ennemi commun kurde.

Un autre problème majeur concerne le trafic de pétrole. On sait que Da’ech a tiré une grande part de sa puissance financière de la contrebande des hydrocarbures, qui passe en partie par la Turquie. En 2015, l’opposition turque elle-même a reproché à Erdogan d’avoir soutenu les groupes djihadistes et de leur avoir livré secrètement des armes. Des liens entre Ankara et l’EI ont été prouvés, notamment la livraison d’armes révélée par le quotidien turc de gauche Cumhuriyet, dont le directeur de la rédaction, Can Dundar, a d’ailleurs été jeté en prison pour avoir dévoilé cette information…Lire l’article intégral sur Atlantico

Spécial Investigation: infiltré dans une cellule de l’EI en France

Pour réaliser son enquête exceptionnelle, un journaliste équipé d’une caméra cachée a infiltré pendant six mois une cellule d’aspirants-djihadistes à Paris et Châteauroux, qui préparaient un attentat en France avant d’être presque tous arrêtés fin 2015. Le résultat, Soldats d’Allah, une extraordinaire plongée d’une heure et demie au cœur d’un groupe d’islamistes radicaux, sera diffusé lundi soir sur Canal + dans l’émission Spécial investigation.

Une mosquée brûlée à Ajaccio ce matin

a040165376e4a5d1f6387035a5188e77_large

Lu dans Le Figaro/AFP :

« Une salle de prière musulmane d’Ajaccio a été détruite par un incendie ce matin, probablement d’origine criminelle. « 

Scandale de l’abattoir d’Alès : le maire accuse l’abattage musulman devant la commission d’enquête

Copie de autocollants_halal 2_2Lu dans Le Figaro du 28 avril (extrait) :

« Le maire d’Alès dans le Gard, dont l’abattoir municipal a fait scandale, s’est défendu aujourd’hui en soulignant le problème de l’abattage rituel, sans étourdissement, dans la conduite des opérations, devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les conditions d’abattage en France.

L’abattoir d’Alès avait été fermé en octobre 2015 après la diffusion d’une vidéo de l’association L214 montrant des mauvais traitements infligés aux animaux. Il a rouvert début décembre. L’abattage rituel, pour la viande halal, représente 50% de l’activité de l’abattoir: « Il y a donc une manière de fonctionner spéciale. Il appartient au législateur de décider si on peut abattre ou pas de cette manière-là », a déclaré Max Roustan, maire Les Républicains. Selon lui, la vidéo de L214 montrait uniquement des animaux abattus de manière « rituelle », sans étourdissement. Selon le directeur de l’abattoir Jack Pagès, la personne filmée en train de pratiquer un « cisaillement au lieu de faire des coupes franches » était un « sacrificateur » remplaçant.

Les sacrificateurs sont désignés de manière indépendante des abattoirs par les mosquées »

Sur le sujet lire l’article du docteur vétérinaire Peretti qui a dénoncé ce mode d’abattage à Alès  dès octobre 2015 dans l’indifférence des médias qui avaient peur de faire « un amalgame ».

Les islamistes se félicitent de la proposition de Christian Estrosi pour une Grande Mosquée à Nice

Capture d’écran 2016-04-28 à 10.05.52

Nice Matin du 27 avril

Rappel :

LE CONSEIL MUNICIPAL « EXTRAORDINAIRE » ACCOUCHE D’UNE SECONDE GRANDE MOSQUÉE A NICE OUEST !
(communiqué du 25/04/2016)

« Nous proposerons d’ici à la fin de la semaine un autre projet pour l’implantation d’une mosquée à l’ouest de la ville (…) Il s’agira d’un complexe beaucoup plus développé qui permettra de limiter aussi les abattages clandestins. » a donc annoncé Christian Estrosi.Lire la suite

L’amateurisme de l’Etat Islamique lors d’une opération suicide filmée en Go-Pro

Vice News a obtenu le fichier vidéo d’une opération suicide contre les Peshmerga (combattants kurdes) au nord de Mossoul. L’homme qui porte une caméra embarqué part dans un véhicule léger avec des apprentis soldats d’un amateurisme confondant. Ils sont séchés sur place par les kurdes, encaissant roquettes et tirs d’armes automatiques.  Publié le 27 avril 2016 par Vice News.

« Les arabes me félicitent » confie l’avocat d’Abdeslam, troublé.

Libération a rencontré maître Sven Mary, l’avocat de Abdallah Abdeslam. Extrait de l’entretien:

« Il se dit très mal à l’aise face aux réactions depuis qu’il défend Abdeslam : «Les Arabes me félicitent, alors que les non-Arabes me jettent des regards haineux. C’est très malsain.» Lire l’article

La doctrine du djihâd wahhabite encore distribuée à la Fnac Paris-Les Halles.

Comment la Canopée des Halles devient l’écrin luxueux de la doctrine de l’Etat Islamique.

IMG_3053Malgré nos alertes des mois précédents, la Fnac continue à vendre les livres de base des djihadistes. En novembre dernier, Le Figaro avait confirmé nos informations sur la distribution de livres prônant la création d’une police islamique chargée de détruire les instruments de musique, ou justifiant le meurtre des non musulmans.

Aujourd’hui (26 avril 2016), la Fnac Les Halles distribue le livre L’Unicité de Dieu (éditions al Qalam, 2004) du fondateur du wahhabisme, Muhammad ibn Al Wahhab (1703-1792). C’est le livre de chevet de tous les salafistes djihadistes. Voici une de ses pages photographiée sur place Fnac Les Halles :

IMG_3052

Cliquer pour agrandir

« Allez en avant au nom de Dieu, faites la conquête pour Sa cause. Faites la guerre à ceux qui ne croient pas en Dieu (…) appelles-les à embrasser l’islam, s’ils résistent alors demandez l’aide de Dieu et faites-leur la guerre. »