Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

Immigration légale : près d’un million de colons tous les cinq ans

Une information Altermédia :

En 2006 alors que M. Sarkozy était Ministre de l’Intérieur, 184.134 immigrés sont entrés légalement en France, soit autant qu’en 2005 (chiffres officiels).
Selon le rapport statistique du HCI, plus d’un étranger sur deux a été admis en France en 2006 pour un séjour d’au moins un an pour des raisons familiales (+4,8 % par rapport à 2005).
Les premiers bénéficiaires des titres de séjours sont d’abord les Algériens et Marocains, puis les Turcs.

A cette vague d’immigration légale, s’ajoute évidemment l’immigration clandestine dont l’ampleur véritable est telle qu’elle reste un secret d’état.

Observatoire de l'islamisation

Les colons veulent être logés gratuitement

600 à 4000 personnes selons les sources, immigrés légaux ou non, ont défilé hier à Paris pour protester contre la fin de la trêve des expulsions et réclamer un logement auquel ils ont droit gratuitement, conformément à loi DALO, parfaitement inapplicable en raison du flux de l’immigration, officiellement de 300 000 entrées annuelles, ainsi qu’en raison du manque de logements.

300 millions d’euros sont déjà alloués pour le logement d’urgence des étrangers au niveau national. Rien qu’à Paris, plus de 9 000 chambres d’hôtel sont payées tous les jours par les contribuables pour loger les colons.

Les français, au vu des résultats aux élections municipales, sont plutôt satisfait de ce système créant un appel d’air continu aux immigrants de la planète.

Manifestation pour le Kosovo Serbe à Paris

Bernard Antony

Persécution anti-chrétienne en Algérie

Communiqué de Bernard Antony, Président de Chrétienté-Solidarité :

S’appuyant sur les textes de loi adoptés en 2006 qui punissent le « prosélytisme » chrétien de prison et de fortes amendes et interdisent de « célébrer un rite dans un lieu non reconnu par le gouvernement », le tribunal d’Oran a condamné le prêtre catholique Pierre Wallez à deux ans de prison dont un avec sursis pour avoir simplement rendu visite à des chrétiens camerounais et prié avec eux.

Ce fait, après bien d’autres, illustre la réalité de l’intolérance antichrétienne qui règne en Algérie, allant des mesures persécutrices de l’Etat au terrorisme des islamistes.
On attend du recteur Dalil Boubakeur de la Mosquée de Paris sous contrôle algérien et président du Conseil Français du Culte Musulman qu’il exprime sa profonde désapprobation.

Mais la vérité, c’est que les libertés qu’il exige là où il ne domine pas encore, l’islam les refuse partout où il règne.
On vérifie également que l’indépendance de l’Algérie n’a finalement eu pour effet que de la remettre sous la férule théocratique de la charia islamique.
On attend avec intérêt les réactions de Mr Nicolas Sarkozy, grand défenseur des libertés mais aussi laudateur à Ryad de la brillante civilisation islamique.

Chrétienté-Solidarité
70 boulevard Saint Germain – 75 005 Paris Tél. :01 40 51 74 07 Fax : 01 40 46 96 47

Pour lire la revue de l’association, Reconquête, abonnez-vous ici

Observatoire de l'islamisation

Bilan Hortefeux : de toute façon, l’objectif des 25 000 reconduites est largement insuffisant

France Soir du 28 janvier 2006

George Orfily dans l’interview (zone surlignée sur le scan) :

« La seule métropole accueille chaque année 200 000 immigrants (Ndlr: il s’agit là de légaux, dont seulement 7% au titre du travail, le reste est familial). Et on peut estimer à 600 000 le nombre de personnes qui rentrent dans le territoire de façon illégale. Toutes nationalités confondues, il y a par ailleurs près de 65 000 personnes qui demandent l’asile chaque année […] Il faut les faire repartir chez eux ! A terme, si rien ne bouge, cela pourrait créer un profond déséquilibre culturel et les communautés risquent de s’ « entrechoquer » pour ne pas dire autre chose… »

La propagande du ministère de l’Intérieur abaisse à 100 000 le nombre d’entrées clandestines…hypothèse basse visant à rassurer l’électeur, mais déjà bien supérieure aux objectifs de reconduites de Nicolas Sarkozy. Par définition, quantifier l’immigration clandestine avec précision est impossible, mais il ne faut pas savoir lire dans les tripes de lapin pour cerner un ordre de grandeur : voir le spectacle de nos rues litéralement colonisées suffit à tirer quelques conclusions sur le bilan de l’UMPS.

Le deuxième commentaire scanné provient de Serge Faubert de France Soir.

Voir toutes les notes de la catégorie Immigration

Observatoire de l'islamisation

L’invasion islamique, par Christian Lambert, ancien ambassadeur

L’inexorable suicide de l’Europe Article publié le 12 décembre dans le magazine Les 4 vérités.

L’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins. En réalité, il s’agit du double, c’est-à-dire plus d’un million.

Nous allons voir brièvement ce qu’il en est pays par pays. (Lire la suite sur les 4 Vérités)

Observatoire de l'islamisation

Manuel Aeshlimann, directeur marketing du Président, milite pour la régularisation d’un clandestin musulman

Deux semaines après que la Marseillaise ait été sifflée par les Marocains de France lors du match France Maroc, on appréciera l’idée…

« Je n’aimerais pas du tout que les Marocains fassent l’objet d’une tentative d’intégration car ils ne seront jamais intégrés. Ce seront de mauvais français. » Hassan II, 7/7, TF1, 16 mai 1993.

La double nationalité n’est pas reconnue dans le droit marocain. Les clandestins régularisés et leurs descendants resteront sujets du Roi.

Villiers le Bel : les principaux groupes de rap « français » avaient prévenu



Les membres de ces deux groupes (Mafia K1 et Sniper) étant musulmans, un lien de cause à effet entre la violence anti-occidentale intrinsèque à l’Islam et l’appel à agresser le peuple le plus généreux du monde1 (qui maintient sous perfusion financière les dizaines de milliers de familles étrangères venues coloniser son pays) ne peut être esquivé pour amorcer une tentative d’explication honnête.

Pourquoi les minorités chinoises, vietnamiennes et portugaises, ne déclarèrent elles pas la guerre à l’État français si le ressort de ces violences ne se trouve que dans des questions économiques et sociales ?

À Villiers le Bel, des jeunes sur une moto non homologuée et volée de surcroit, sont mort tragiquement. Le prétexte idéal pour légitimer le début des hostilités, malgré l’enquête de l’IGPN écartant la responsabilité des policiers (les koufars mentent forcément). Les 19 commerçants qui ont vu leurs vitrines voler en éclats n’y sont pour rien dans l’accident, et il s’est abattu sur eux une razzia parfaitement codifiée dans le droit musulman. (CF: « Statuts gouvernementaux » de Al-Mawardi, bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe, ref: 244.651 MAW). Une analyse de ce texte sera publiée sur l’Observatoire de l’islamisation en fin de semaine.

Bilan actualisé quotidiennement :

Nuit de dimanche à lundi :

– Deux commissariats saccagés par cocktails Molotov (Arnouville et Villiers le Bel)
– Tirs à armes à feu (grenaille et fusil à pompe) sur les policiers
– 25 policiers blessés.
– Le Commissaire de Sarcelles lynché et hospitalisé
– 19 commerces saccagés sans une once de réaction policière. surtout « pas de bavures« .

Bilan de la nuit de lundi à mardi :

– 82 policiers blessés (source police), écoles, bibliothèque, mairie saccagées.
– Le Figaro du 27 novembre rapporte la présence d’un « hôpital de campagne » afin de soigner les policiers victimes d’armes à feu (fusils à pompe et à grenaille). 5 blessés graves.
– ITV rapporte que des journalistes ont été agressés, dont un par des coups de feu.
–  Le 13 heure de France 2 du mardi 27 octobre rapporte une vidéo où on entend distinctement un « Allah Akbar » lancé par ce qu’il faut appeler des djihadistes, combattant les représentants d’un État impie (taghout).

Si Michèle Alliot Marie a jugé utile de rendre visite aux familles des jeunes inconséquents, policiers hospitalisés et commerçants vandalisés n’ont pas eut le droit à un tel réconfort…. François Fillon a choisi de téléphoner aux familles des « jeunes » mais n’a daigné appeler les familles des policiers blessés.

Quand même les policiers n’arrivent à protéger leurs commissariats et la population, comment interdire aux français de s’armer? Il en va désormais de la légitime défense. Surtout quand des groupes de Rap comme Sniper peuvent exprimer impunément sur M6 ou Skyrock « t’étonnes pas si ta caisse est carbonisée » ( cf : titre brûle). En France les voyous sont armés au su de tous et les honnêtes gens peuvent se faire razzier tranquillement. Dans les États américains où le port d’arme est autorisé, la criminalité  est plus faible, en Suisse également, les citoyens peuvent  s’armer. Il est temps d’ouvrir le débat en France.

L’Institut Géopolitique des Populations a chiffré le coût des colonies étrangères en France à 36 milliards d’euros annuellement, dans un rapport dirigé par l’économiste Jacques Bichot de Lyon III (www.bichot.net).

Observatoire de l'islamisation

Scandale : un clandestin peut se marier publiquement en mairie avec un étranger, faire un enfant « français » et rester sur le territoire avec la bénédiction de la justice

Le Parisien de ce jour révèle un cas bien symptomatique, illustrant la collaboration des mairies et des tribunaux français qui favorisent la colonisation du pays :

– Juin 2003 : Hichem arrive d’Algérie avec un visa de tourisme de 30 jours
– Juin 2005 : Pourtant clandestin depuis 2 ans, Hichem se marie avec une Marocaine alors titulaire d’une carte de séjour d’1 an. Aujourd’hui, sa carte de séjour a été commuée en un titre de 10 ans automatiquement renouvelable…alors qu’elle gagne 520 euros mensuels.
– Août 2005 : la préfecture de Seine-Saint-Denis émet un arrêté de reconduite à la frontière à l’ encontre d’Hichem.
– Avril 2006 : le couple met au monde une petite fille, « française » par le « droit du sol ».
– Juin 2006 : le tribunal administratif de Cergy annule l’arrêté de reconduite à la frontière, estimant que l’arrêté portait « une atteinte disproportionnée au respect de la vie familiale ».
– Octobre 2007 : la préfecture de police de Paris (car le couple a déménagé à Paris) prévient le clandestin qu’il doit quitter le territoire dans un délai d’un mois.
– Novembre 2007 : Le Parisien rapporte que « la Préfecture de Paris n’a pas donné suite. ». L’avocat d’Hichem, M e Alexandre Gabard, dépose une requête devant le tribunal administratif de Cergy afin d’obtenir l’annulation de la décision du préfet de Paris.

Depuis le suicide tragique d’une Chinoise clandestine, la préfecture de Paris a eu pour consigne de ménager les clandestins. Après les régularisations des squatters clandestins d’un hôpital à Lille (septembre), puis ceux d’Aubervilliers (octobre) et celles de squatters clandestins de l’Eglise de Massy (révélées hier par le Parisien), sans parler des précédents de Cachan et des enfants scolarisés, le sort d’Hichem ne devrait pas faire mystère. Parce que l’UMP, c’est plus de 30 000 clandestins régularisés chaque année depuis 2002.

Observatoire de l’islamisation, novembre 2007.

Observatoire de l'islamisation

Vendredi soir, les marocains naturalisés ont confirmé le bien fondé d’un projet de loi permettant la déchéance de la nationalité française

C’est le Salon Beige qui relève le scandale :

La France recevait le Maroc pour un match amical de football au stade de France. Et que s’est-il passé, hormis le résultat nul final? Les tribunes étaient rouges de drapeaux marocains. On a même vu un drapeau algérien. La Marseillaise fut sifflée, les joueurs français conspués, sifflés par le public pendant tout le match dès qu’un d’entre eux avait le ballon, des commentateurs qui ne relevaient aucune de ces manifestations scandaleuses sauf les sifflets pendant l’hymne national, voire même semblaient se réjouir de cette « ferveur », etc.
Une ambiance exécrable, anti-française, haineuse, qui n’avait rien à voir avec la simple passion de supporteurs. Le tout, dans le stade de France qui se voulait, à son inauguration en 1998, le fleuron du sport français et la vitrine d’une certaine France.
Qui relèvera? Qui réagira?  Sans doute personne. Voilà le deuxième scandale, peut-être pire encore.

@mail : Lahire

Addendum 17/11 à 10h30 : Réactions de joueurs dans l’Equipe :
« Contre le Maroc, on se demandait si on jouait à domicile » (Landreau)
« c’était un bon match nul à l’extérieur » (Rothen)

A noter que les marocains naturalisés « français » conservent leur nationalité d’origine.  Hassan II avait lui même affirmé ne pas croire à la francisation des immigrés « Je n’aimerais pas du tout que les Marocains fassent l’objet d’une tentative d’intégration car ils ne seront jamais intégrés. Ce seront de mauvais français. » Hassan II, 7/7, TF1, 16 mai 1993.