Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Le Chaos Syrien : interview d’Alexandre del Valle par Joachim Véliocas

« Il était une foi, l’Islam… » : Majid Oukacha démonte l’islam sur 450 pages.

Vernon : le maire sarkozyste (LR) déclasse un terrain pour une mosquée turque, après la mosquée marocaine.

Capture_d_e_cran_2015_08_24_a_11.07.44
Lu dans Le Democrate vernonais du 19 août
« Sébastien Lecornu, le maire (Les Républicains, ex-UMP) de Vernon, dans un courrier aux riverains des Blanchères, a boîté en début de semaine dernière à 500 adresses du quartier, selon la Ville, ce courrier d’information annonce donc aux habitants du quartier que l’association des Travailleurs turcs lorgnerait sur un terrain situé derrière le magasin Ecoprim, et que la municipalité vient de déclasser.
Un terrain déclassé
« Nous avons déclassé ce terrain lors du dernier conseil municipal en vue de dynamiser et densifier le tissu urbain dans le quartier. Une enquête publique a eu lieu en juillet où le commissaire enquêteur n’a vu absolument personne. Et comme tout se sait à Vernon, l’association des Travailleurs turcs nous a fait part de son intérêt pour déménager son lieu de culte sur ce terrain » détaille François Ouzilleau, l’adjoint au maire chargé de l’urbanisme.
Le projet d’un nouveau bâtiment de Pôle emploi ayant quitté les lieux pour le quartier Fieschi, la voie est libre à cet endroit-là. (…) Dans le quartier, on est habitué aux lieux de culte : « On a déjà une mosquée marocaine, la mosquée des turcs, une église évangélique. ça ne dérange personne !  » lance Ahmed Ayeb, le boulanger des Délices du 27 située à côté d’Ecoprim. « Ça amènera peut-être même un peu de monde. » Lire l’article intégral.

Les clandestins passant par la Macédoine refusent les rations de secours car ils exigent du halal.

Comment Sarkozy et Hollande ont armé les jihadistes du nouveau califat syro-irakien.

Addendum 20 août 2014 : François Hollande confirme au Monde que la France a armé les rebelles syriens, tout en voulant faire croire qu’il s’agissait de démocrates laïcs, un mensonge énorme (lire plus bas).

Photo: Nicolas Sarkozy, en compagnie de Moustapha Abdeljalil, islamiste recyclé du régime de Kadhafi et président du CNT, lors de la rencontre des «amis de la Libye» le 1er septembre 2011.

Phase 1: soutien par Sarkozy des djihadistes libyens intégrés au CNT

Dans son livre d’enquête sur les conséquences de la guerre en Libye Sahelistan (Seuil, 2013), Samuel Laurent interroge Douna, un chef Toubou, une tribu noire qui a été persécutée par la tribu arabe des Ouled Slimane, intégrée au Conseil National de Transition (CNT) soutenu par la France.

Les Toubous se sont fait massacrés dans la ville de Sebha par les Ouled Slimane. Douna précise à Samuel Laurent :

Lire la suite

L’ancien Grand mufti d’Arabie Saoudite Ibn Baz (1910-1999) sur le jihâd de conquête

L'ancien Grand mufti d'Arabie Saoudite Ibn Baz (1910-1999) sur le jihâd de conquêteExtrait du livre Majmou’ Fatâwa wa-Maqalât Moutanawi’a, ‘Abd al-‘Azîz Ibn Bâz, volume 3, p.190-201, Dâr al-Qâsim

« (…) Certains savants ont mentionné que les conditions peuvent varier bien que le verset de l’épée ne soit pas abrogé « après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez » (9.5). De même, la parole d’Allah : « Ô Prophète ! Mène la lutte contre les mécréants et les hypocrites et sois rude à leur égard » (66.9). Allah a aussi dit : « combattez ceux des mécréants qui sont près de vous et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu’Allah est avec les pieux » (9.123). Allah a également dit : « combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux » (9.36). Allah dit encore : « et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah » (8.39).

Ces versets et les autres présentant le même sens, selon certains savants, n’abrogent pas les versets qui commandent d’arrêter de combattre ceux qui cessent de nous combattre, et de combattre ceux qui continuent à nous combattre. Ils n’abrogent pas non plus sa parole : « nulle contrainte en religion » (2.256). Cependant, les avis divergent ; si les musulmans deviennent puissants  et possèdent l’autorité, le pouvoir et le prestige, ils devraient appliquer le verset de l’épée ainsi que les autres versets similaires présentant le même sens, ils devraient combattre tous les mécréants jusqu’à ce qu’ils acceptent la religion d’Allah ou paient la jizya selon le point de vue de Malik et d’un groupe de savants, ou d’accepter seulement la jizya pour les juifs, les chrétiens et les zoroastres d’après l’autre opinion.

Lire la suite

Deux mairies sarkozystes cèdent leurs terrains municipaux pour des Grandes Mosquées

Deux mairies sarkozystes cèdent leurs terrains municipaux pour des Grandes Mosquées

Le tout en moins d’une semaine :

– A Perpignan, lors de la séance du Conseil Municipal du jeudi 25 juin, le maire Jean-Marc Pujol et toute la majorité Républicains ont voté la vente d’un terrain situé à l’ouest de la ville dans le quartier Mailloles : la parcelle en question, d’une superficie de 2400 m2 cédée pour un prix modique de 144 000 € (soit 60 € le m2 constructible!) à l’ASSATE (Association arabo-turque de l’Ensoleillée) permettra, en lieu et place de la petite salle de prière existante, la construction d’une grande mosquée et de salles de prières sur une emprise de près de 1000 m2.

Ce vote fait suite à une promesse électorale de Jean-Marc Pujol lui-même, lors de sa campagne des municipales de 2014…

Seuls les 12 élus du Groupe FN/RBM (présidé par Louis Aliot) se sont opposés dans sa forme à cette transaction, mettant notamment en alerte les pouvoirs publics sur la provenance des fonds nécessaires à la construction de cette nouvelle Grande Mosquée Perpignanaise.

La ville de Courbevoie (92) vient de voter un bail emphytéotique de 80 ans permettant à l’association Cultuelle des Musulmans de Courbevoie (ACMC) de construire une mosquée sur un terrain communal. Floriane Deniau, Conseillère Municipale FN, déclare :

Lors du Conseil Municipal de Courbevoie du 29 juin 2015, tous les élus «Républicains», PS et Divers Droite ont voté le bailemphytéotique de 80 ans pour un terrain communal, en vue d’une future mosquée sur une surface au sol de 680 m2, à l’Association Cultuelle des Musulmans de Courbevoie (ACMC). Seuls les deux élus FN s’y sont opposés. Un vote accordé les yeux fermés sans connaître le montant des loyers qui seront communiqués plus tard par le député Maire, Monsieur Jacques Kossowski.

Averroès dans le texte : conversion ou dhimmitude, esclavage et massacre pour les non-musulmans

Averroès dans le texte : conversion ou dhimmitude, esclavage et massacre pour les non musulmansExtraits choisis de la fameuse œuvre d’Averroès (1126- 1198) Bidayat al-Mujtahid wa-Nihayat al Muqtasid écrite en 1167 alors qu’il vient d’être nommé Cadi (juge islamique) de Cordoue :

 « Selon la majorité des savants, la nature obligatoire du Jihad est fondée sur le verset (coranique) [2 :216] : « Il vous est prescrit de combattre, bien que vous y répugnez ». C’est une obligation collective et non personnelle, soit une obligation, sauf quand elle ne peut être menée à bien par un nombre minimum d’individus, elle est annulée pour la preservation des musulmans, fondé sur [9 :122] »

L’ennemi

Les savants s’accordent sur le sort des polythéistes qui doivent être combattus. Cela est fondé sur [8 :39] « Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de persécution et que la religion reviennent à Dieu totalement » (…)

Le Dommage autorisé à infliger aux différentes catégories d’ennemis

Le dommage infligé à l’ennemi consiste à s’en prendre à ses biens, à le blesser ou à violer sa liberté personnelle, ou à le réduire en esclavage. Cela peut être infligé , selon le Consensus des savants (ijma’) à tous les polythéistes : hommes, femmes, jeunes et vieux, les notables ou personnes non importantes. L’opinion varie seulement sur les moines, qui doivent être laissés en paix et non captifs, et indemnes. Ils appuient cette opinion sur les mots du Prophète : « Laisse les en paix et aussi ce en quoi ils se sont consacré », et la pratique de Abu Bakr.

La plupart des savants s’accordent sur le sort des captifs, plusieurs options s’ouvrent à l’Imam  [ tête de l’Etat islamique, le calife, dans le sens des écrits d’Averroès]. Il peut leur pardonner, les réduire en esclavage, les tuer, les relâcher contre une rançon  ou comme dhimmi, dans ce dernier cas le captif doit s’acquitter d’une taxe (jizya). (…) l’interprétation obvie du Coran  [47 :4]  « quand vous rencontrez les mécréants, frappez leurs cous, puis quand vous les avez largement massacrés, serrez bien leurs chaînes », l’Imam est le seul habilité à relâcher les captifs. D’un autre côté, [8:67] : « Ce n’est pas au prophète d’avoir des prisonniers tant qu’il n’a pas répandu un large massacre sur le terrain » est l’occasion de ce verset révélé (à la bataille de Badr) de prouver qu’il convient mieux de massacrer les captifs plutôt que de les réduire en esclavage. Le Prophète lui même a dans certains cas massacré les captifs en dehors du champs de bataille, alors qu’il pardonnait à d’autres. Il avait l’habitude de réduire en esclavage les femmes. Abu ‘Ubayd a relaté que le Prophète ne faisait jamais d’esclaves parmi les hommes arabes. Après lui le Sahaba  statua à l’unanimité sur les règles à appliquer aux Gens du Livre (ahl al-kitab), aussi bien hommes que femmes, qui doivent être réduits en esclavage (…)

Les conditions de la Guerre

Selon tous les savants, la condition de l’entrée en guerre est la sommation à la conversion à l’Islam  de l’ennemi. Cela implique qu’il n’est pas permis de les attaquer tant que la sommation ne les a pas atteint (…)

Les musulmans s’accordent sur le but de la guerre contre les Gens du Livre (Chrétiens et Juifs), à l’exception de ceux d’entre eux qui appartiennent à la tribu Quraysh, est double : soit la conversion à l’Islam, ou le paiement d’une taxe (jizya). Cela est basé sur le coran  [9 :29] : «  Combattez ceux qui ne croient pas à Allah et au Jour Dernier et qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son Messager ont interdit, et qui ont le livre sans pratiquer la religion véritable, jusqu’à ce qu’ils paient le tribut directement et humblement » . La plupart des juristes s’accordent sur le paiement de la taxe également par les Zoroastriens (madjus) selon les mots du Prophète « traitez les comme les Gens du Livre »

Pour IslamWeb, site islamique officiel du Qatar, le « djihad sur le sentier d’Allah » concernait la conquête de toute l’Espagne

Qatar Lu sur IslamWeb, site islamique disposant selon lui d’une « une grande structure scientifique ayant pour but la prédication du message islamique, il est un département essentiel du site internet islamique Islamweb, lequel dépend de l’administration de la prédication et de la bonne direction religieuse, elle-même dépendante du Ministère de l’Awqaf et des Affaires islamiques qatarien.« 

 Sur la conquête islamique de l’Espagne, on lit :

 « V – La période du chambellan al-Mansûr (368 – 399 H)
C’est sans conteste sous le règne d’al-Mansûr qu’al-Andalus fut au fait de son essor et de son épanouissement ; par ailleurs, on appelle cette période « la période de la domination des princes », c’est durant cette dernière que le chambellan (hâdjib) al-Mansûr ibn abî ‘Âmir devint le véritable chef de l’Etat alors que le calife officiel Hichâm al-Mu`ayyid n’était en réalité qu’un homme de paille. Ce dernier devint calife à la mort de son père, al-Hakam II, il n’avait alors que dix ans. Ainsi, al-Mansûr fut incontestablement le plus puissant et le plus grand dirigeant de toute l’histoire d’al-Andalous, personne ne le concurrença, pas même ‘Abd al-Rahmân Ier. Le règne d’al-Mansûr a pour principale caractéristique le fait que le djihad dans le sentier d’Allah, exalté soit-Il, fut mené avec une grande constance, c’est ainsi qu’al-Mansûr organisa plus de cinquante expéditions militaires contre les régions septentrionales de la Péninsule où vivaient les ennemis chrétiens de l’Etat islamique, il faut noter que lors de ces expéditions les musulmans ne furent jamais défaits ; lors de ces dernières, les troupes d’al-Mansûr prirent notamment la ville de Barcelone, de plus ces expéditions permirent à al-Mansûr de dominer la totalité d’al-Andalus pour la première fois depuis la conquête. » Source

Les 3 visages du Coran : origines, construction et remaniements d’un livre humain

Interview de Leila Qadr pour son ouvrage Les 3 visages du Coran aux éditions de Paris (2014) co écrit avec Arrun Amine Saad Edine, faisant le point sur les dernières recherches historiques, archéologiques, scripturaires, expliquant la construction du Coran. La construction progressive du livre a compilé des bribes de la Bible, des apocryphes bibliques, de midrash juifs, et des fabliaux de l’époque. Chaque récit coranique trouve sa source dans des textes pré-existants. « Le Rappel » est le mot désignant le Coran dans… le Coran. Rien de nouveau dans cette recomposition. Le nom de Muhammad est présent seulement 4 fois sans parenthèses, et est massivement présent entre parenthèse. Pourquoi ?

Selon le projet de recherche corpus coranicum de l’université de Berlin-Branderburgishe qui dispose d’un fond unique au monde de photos de primo corans (voir ce documentaire Arte sur le sujet) :

« L’épigraphie himyarite et aksûmite, domaines dans lesquels des découvertes majeures ont été faites au cours du dernier demi-siècle, modifie radicalement la chronologie de certains emprunts : on a découvert que des termes aussi importants que salât (« prière ») et zakât (« aumône légale ») sont déjà utilisés dans l’épigraphie himyarite plus de 200 ans avant l’islam ».

Voir ces exemples d’emprunts du Coran à des textes pré existants, d’où ont été « pompés » les thèmes coraniques du paradis sensuel, des sanctions pénales, du ramadan, du sauvetage d’Abraham de la fournaise par l’Ange Gabriel, etc…

Lire la suite