Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Danemark : le responsable de la mosquée justifie le mariage des filles de 14 ans dans les centres de migrants

Capture d’écran 2016-02-11 à 12.22.24Lu sur le média danois MetroExpress du 10 février 2016:

« Le débat sur le mariage avec des enfants dans les centres d’asile fait rage. Dans plusieurs centres du pays des femmes, dès l’âge de 14 ans, vivent avec leur conjoint.

Deux hommes de 28 et 24 ans amené leurs femmes de 14 ans. Une mariée est enceinte et a pu voir son époux sous surveillance , tandis que l’autre a été autorisée à tort à vivre avec son mari car la Croix-Rouge croyait que la jeune fille avait 17 ans.

« Mais avant de juger les mariés, il convient de rappeler que les demandeurs d’asile proviennent d’une culture complètement différente, où un mariage peut être le chemin vers la sécurité. » a déclaré Oussama El-Saadi (photo), porte-parole de la grande mosquée d’Aarhus.

Le responsable de l’enseignement de l’UOIF: « On doit travailler secrètement jusqu’à la mise en place du projet entier »

– Makhlouf Mameche, directeur adjoint du Lycée Averroès (financé par l’état), vice-président de l’Union des organisations islamiques de France en charge de l’enseignement privé, donne souvent des conférences à la mosquée de Lille. Extraits :

Voilà comment le Prophète a planifié, dans un secret total, son plan d’action, son projet, son programme. On doit travailler secrètement, jusqu’à ce qu’on mette en place le projet entier.

Quand on est en état de faiblesse, il faut attendre un peu. Il faut acquérir la force pour pouvoir réagir. En tant que communauté musulmane de France, nous devrons travailler en douceur, sans crier au loup. Nous devons multiplier nos actions sans faire trop de bruit.

Sermons complets:
23 novembre 2012: https://www.youtube.com/watch?v=skJGd0kQbq8
30 novembre 2012: https://www.youtube.com/watch?v=N3AEvsc4EmA

Aux Bernardins, le professeur d’islam enseigne que Mahomet est annoncé dans la Bible et que la science prouve la divinité du Coran.

P1050185

Le Collège des Bernardins, centre intellectuel dirigé par le diocèse de Paris magnifiquement restauré, a lancé il y a peu une « formation continue à distance à la culture éthique et religieuse » , c’est à dire des cours par internet.  Le document officiel présentant la formation propose de « connaître les éléments de base de la ou les religions étudiées, les rites propres à chacune, des dates et des personnages clés, ainsi que l’exégèse des textes« . Gage de sérieux, sont garantis en professeurs les « meilleurs spécialistes de la question« , et, pour ceux qui s’inscriraient à tous les modules, « l’ensemble de la formation est validée par un diplôme de master en culture éthique et religieuse délivrée par l’Université Catholique d’Ukraine (Lviv) en partenariat avec le Pôle recherche des Bernardins. » Le tout placé sous l’égide du Cardinal André-Vingt-Trois. De quoi être rassuré pour les « apprenants », principalement des enseignants et des laïcs engagés dans le dialogue inter religieux.Lire la suite

Une troisième mosquée à Blois, gérée par les islamistes turcs du Milli Gorus

Capture d’écran 2016-02-08 à 18.19.26

Alors qu’une autre mosquée turque, dépendante de l’état turc est déjà en activité, le mouvement islamiste Milli Gorus (« Vision Nationale ») fondé par l’ancien ministre Necmetin Erbakan est entrain de construire la sienne. Lire notre dossier sur ce mouvement qui ne devrait pas être toléré en France.

Une Grande mosquée existe déjà à Blois.

Plusieurs membres de l’Etat islamique arrêtés dimanche en Espagne et en Allemagne

Allemagne : Selon le site d’informations Spiegel Online, l’un des hommes arrêté dimanche près de Mayence est soupçonné d’être un commandant de haut rang de l’organisation Etat islamique. Agé de 32 ans, il aurait combattu avec l’EI à Daïr az Zour dans l’est de la Syrie avant de partir pour la Turquie et d’arriver en Allemagne l’automne dernier.

Jeudi dernier, la police allemande a effectué plusieurs opérations à Berlin et dans le nord de l’Allemagne et interpellé deux hommes accusés de liens avec des membres de l’EI et d’un projet d’attentat dans la capitale allemande.

Capture d’écran 2016-02-08 à 00.05.53

Opération de police dimanche à Alicante voir la vidéo

Espagne : La police a arrêté dimanche sept personnes, cinq Espagnols d’origine syrienne, jordanienne et marocaine, un Syrien et un Marocain, pour leurs liens avec Al-Qaïda et Daesh. Ils auraient notamment envoyé à ces organisations jihadistes du matériel militaire, de l’argent, des équipements électroniques et de transmission, des armes à feu et de quoi fabriquer des explosifs, a-t-elle précisé. Ceci, sous couvert d’aide humanitaire.

Les interpellations ont eu lieu à Valence, à Alicante et dans l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc. Elles ont été menées dans le cadre d’une vaste enquête menée depuis 2014 en Espagne sur la structure à l‘étranger des mouvements terroristes de nature islamiste.

La Grande Mosquée de Paris renforce son partenariat avec les radicaux de l’UOIF

ramadan-lasfar-boubakeur

Encore un coup de canif dans la distinction artificielle entre islam et islamisme. Le rapprochement entre les Frères Musulmans de l’UOIF (300 mosquées) et la fédération algérienne de Dalil Boubakeur (700 mosquées) va encore se poursuivre lors d’un « congrès national des musulmans » qui aura lieu en mars, après un colloque parisien en février. Le président de la Grande Mosquée de Paris est un habitué des congrès de l’UOIF où sont invités des « savants » qui prescrivent le meurtre des apostats, homosexuels, juifs. et qui veulent conquérir l’Europe (Qaradawi, Suwaidan). Voir notre reportage au congrès 2014 où de nombreux livres ordonnant le jihâd offensif étaient en tête de gondole. 

Nous observons de près les convergences entre ces deux organisations depuis le milieu des années 2000.

Dans un entretien avec le site Oumma.com en juillet 2012, Dalil Boubakeur  prit la défense de l’UOIF quand six de ses conférenciers, des cheikhs saoudiens et égyptiens, furent interdits de séjour pour de nombreux appels au meurtre :

« Oumma.com: Faut-il comprendre que vous allez vous rapprocher de l’UOIF ?

D. Boubakeur: Je me rapproche de ceux qui travaillent. Le fait que l’UOIF a été la première composante à quitter le CFCM, à exprimer son désaccord, pour d’autres raisons que les nôtres, nous rapproche indéniablement. L’UOIF compte des cheikhs internationaux en son sein, je ne jette pas la pierre comme cela a été fait durant le congrès du Bourget, même si cela fait peur à une certaine presse ou à la classe politique, je n’ai rien vu d’illégal à cela.(…) L’UOIF est composé de musulmans très rigoureux pour lesquels j’éprouve respect et fraternité »

Pour ceux qui ont lu notre ouvrage L’islamisation de la France paru en 2006, ils ne seront pas surpris, car Boubakeur avait déjà exprimé son amitié pour l’UOIF. Le 26 mars 2005 au Bourget, il était aux côtés du président de l’UOIF Lhaj Thami Breze et fit cause commune avec les radicaux:

« Notre vieille amitié, c’est une amitié d’une décennie[…] nous voulons taire nos différences ou nos divergences de points de vue pour voir l’essentiel, l’essentiel. L’essentiel nous l’avons dit c’est la réussite de la communauté musulmane dans son insertion harmonieuse, sereine, dans la société française »

– Un journaliste pose la question : « mais il en reste des divergences ? »

– Boubakeur : « heu écoutez, des divergences non, nous avons été très francs, vous savez on a jamais caché nos divergences quand il y en a eu nous l’avons dit à un moment donné pour la constitution du CFCM, nous n’avons pas été tout à fait d’accord, et pendant le parcours de la consultation forcément il y a eut des moments mais là récemment avec la fondation nous avons vu que nos convergences sont vraiment trop fortes , sont vraiment importantes, donc nous allons inch’Allah aujourd’hui poser la pierre à partir de laquelle nous allons construire la confiance et le dialogue qui nous manquait vraiment […]  Nos différences de visions ne doivent pas nous diviser, car nos objectifs sont tous convergents, seules nos méthodes peuvent différer. »

Dans son Guide de l’étudiant pour apprentis imâms, la Grande Mosquée de Paris cite en référence bibliographique le cheikh Yusuf al Qaradawi proche du Hamas et pro hitlérien (« la Shoa est un châtiment divin« ) et un manuel de charia  (Risâla de Qaraywani) appelant à tuer ceux qui insultent le « prophète » et les homosexuels. Voilà l’islam « modéré » que nous vendent les responsables politiques et les éditorialistes.

Il est temps de fermer administrativement les mosquées de ces deux fédérations et de raccompagner poliment dans leurs pays leurs imâms étrangers.

Observatoire de l’islamisation, février 2016.

Au Soudan un esclave chrétien coute 300 euros, une fillette 250 euros.

KTO du 03/02/2016.

 » Au Soudan, un garçon peut coûter 300 euros, une fillette, 250  » rapporte le père Antonio Aurelio Fernandez, président de Solidarité Internationale Trinitaire. Cet organisme, fondé en 1999 par les Pères Trinitaires, soutient les personnes persécutées dans le monde à cause de leur foi, notamment les enfants soudanais chrétiens vendus par des marchands d’esclaves islamiques. Il vient nous livrer son témoignage dans Eglises du Monde. Une émission réalisée en partenariat avec l’Aide à l’Eglise en Détresse.

Pour comprendre l’histoire tragique du Soudan où les chrétiens du sud ont dû lutter pendant 30 ans pour résister à l’islamisation depuis l’imposition de la charia en 1983, regarder ces deux autres émissions 1 et 2.

L’UOIF invite encore des conférenciers extrémistes dans un congrès toléré par Cazeneuve

Un ancien de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), Mohamed Louizi, qui vient de faire paraitre un essai passionnant dont nous recommandons la lecture « Pourquoi j’ai quitté les Frères Musulmans » (Michalon, 2016) a dressé le portrait des « savants de l’islam » invités pour le congrès lillois de l’organisation.

6-nabulsi-et-mohamed-laarifi-png

« Le 7 février 2016, l’UOIF invite des personnalités sulfureuses, issues de la frérosphère internationale pour parler du thème des : « Jeunes Musulmans ». Des personnalités invitées se distinguent par des propos et fatwas sectaires, takfiristes, jihadistes, homophobes et antisémites. Certains invités, en tête d’affiche, avaient appelé au jihad armé en Syrie. Décryptage et alerte citoyenne …Lire l’article de Mohamed Louizi sur Mediapart

Cartographie des groupes islamistes en Syrie (février 2016)

Parue dans Le Figaro du 1er février. Pour lire le détail de la composition des groupes et leurs alliances, se référer à notre article précédent.

Numériser 3

Cliquer pour agrandir.

Cartographie de l’avancée de l’Etat Islamique en Libye (février 2016)

Numériser 6

Cliquer pour agrandir