Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

Le salafisme devient l’islam majoritaire en Algérie

Lu dans l’Express (extrait) :

« On aurait tort de croire cette mouvance marginale. « Contrairement aux islamo-conservateurs officiels, peu représentatifs, les salafistes ont une vraie capacité de mobilisation, affirme Zoubir Arous, chercheur en sociologie et enseignant à l’université d’Alger II. Ils sont très présents dans les quartiers populaires et dans le commerce informel. Leur discours moralisateur, égalitaire et anticorruption séduit les jeunes. La dévitalisation du champ politique leur ouvre un boulevard. » Un constat partagé par H’mida Ayachi, directeur du quotidien Algérie News et spécialiste reconnu du fondamentalisme algérien. « Les salafistes, dit-il, assurent aujourd’hui l’encadrement idéologique et culturel de la société. Ils sont aussi très impliqués dans les associations qui militent pour la construction de nouvelles mosquées, comme dans le secteur caritatif. Les jeunes n’écoutent qu’eux. » »

Lire l’article

Observatoire de l'islamisation

Conférence sur « les milliers de femmes Coptes enlevées et converties de force » en Égypte


Jean Maher, le drame des Coptes en Egypte par BlogCopte

La police égyptienne couvre les nombreux enlèvements de filles chrétiennes coptes, violées et converties de force à l’islam, puis enregistrées comme musulmanes à Al-Azhar.

« Après la révolution, la condition des Coptes ne s’est pas améliorée, des églises brûlées, le massacre de Maspero(…) » Jean Maher

Un centre social géré par les coptes, financé par la France, est menacé par les salafistes voulant le remplacer par une mosquée. « Il [ un cheik saoudien] m’a dit de razer le centre, et si je ne le fais pas, de me piquer l’autre terrain sur lequel je vais construire un centre de rééducation fonctionnelle pour enfant et adultes (…)  » explique un père Copte.

fazil say

Un grand pianiste Turc contraint à l’exil pour fuir l’islamisme de l’AKP

Fazil Say, compositeur et pianiste turc de renom international, a annoncé qu’il avait décidé de s’exiler au Japon, s’inquiétant de la montée d’un conservatisme islamiste opéré par le régime turc, dans un entretien au journal Hürriyet publié lundi.

“J’ai été exclu à 100% (de la société turque). Je pense qu’il est temps pour moi de m’installer au Japon”, a indiqué l’un des plus grands talents contemporains de Turquie et porte-parole des milieux laïcs, se disant victime d’une intolérance sociale et d’une censure du régime sur ses œuvres.

“Quand j’ai dis que j’étais athée (…) on m’a insulté. La justice a été saisie sur ce que j’ai écrit sur Twitter. Je suis peut-être la première personne au monde à faire l’objet d’une enquête en justice pour avoir déclaré mon athéisme”, a-t-il dit.

Le pianiste avait récemment attiré les foudres des conservateurs en Turquie par des messages avec une pointe de provocation sur l’Islam sur Twitter. Un influent député du parti issu de la mouvance islamiste au pouvoir, (AKP, Parti de la justice et du développement), Samil Tayyar, lui avait répondu en insultant ouvertement sa mère “sortie d’un bordel”, provoquant des remous dans la classe politique, la presse et les réseaux sociaux.

“Si je suis condamné à la prison, ma carrière sera terminée”, a ajouté le musicien âgé de 41 ans qui passe une grande partie de son temps entre deux continents.
Lire la suite sur Bivouac-ID

Merah: La réaction nauséabonde du Collectif des Musulmans de France

Ennasri Nabil, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), proche de Tariq Ramadan, écrit sur Havre de savoir :

« Pourquoi parle-t-on de Merah comme s’il avait effectivement été le responsable de tous ces meurtres ? Que je sache, la justice n’a pas encore rendu son verdict ? En parlant d’“assassin“, de “monstre“ et de “tueur“, comment les plus hautes autorités de l’Etat peuvent se permettre à ce point de fouler aux pieds la règle élémentaire de la présomption d’innocence ? Parce qu’en l’occurrence le présumé avait tout pour être désigné comme le coupable idéal ? »

Lu sur leur site:« Né au début des années 1990, le Collectif des Musulmans de France (CMF) est un réseau (de musulmans, associations et mosquées) qui promeut un Islam de France respectueux, autonome et ouvert sur la société et le monde. Il s’inscrit dans l’aspiration toujours grandissante des citoyens français de confession musulmane à une participation active et constructive aux débats de société nationaux et internationaux »

Une journaliste de la BBC dans la ville islamique de Luton expérimente le décalage civilisationnel

Consulter toutes nos notes sur la Grande-Bretagne.

Observatoire de l'islamisation

Maroc: 90% des demandes de visas pour la France acceptées

Le ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue français Alain Juppé à Rabat, le 9 mars 2012

Lu dans Au fait Maroc (extrait):

« Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani et son homologue français, Alain Juppé, ont plaidé vendredi à Rabat pour une coopération triangulaire Maroc-France-Afrique à travers le développement de programmes d’action en Afrique.(…)Le chef de la diplomatie française a, en outre, annoncé que 90 pc des demandes de visas déposées dans les différentes représentations consulaires françaises au Maroc, ont été acceptées, assurant que la France veillera à alléger encore les procédures d’obtention de visas« suite

Dans la même logique Alain Juppé a fait acheter un terrain par la mairie de Bordeaux afin de le mettre à disposition d’un islamiste marocain, Tareq Oubrou, qui se réfère dans ses ouvrages aux plus extrémistes des juristes hanbalites (Ibn Tayymiya, Ibn Qayyim Al-Jawziyya) et au fondateur des Frères Musulmans Hassan al-Banna.

Pour une analyse complète du futur imâm de la Grande mosquée de Bordeaux lire Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis.

Erdogan

Islamisation scolaire en Turquie : 300 000 élèves dans les écoles d’imams

Contre 60 000 en 1999 ! L’argument du président Erdogan pour inciter les jeunes à apprendre l’islam dans ces écoles dont les élèves sont favorisés pour être admis dans le supérieur est le suivant : « Vous péférez que la jeunesse se drogue ? » (sic) ,
lire le long article de MyEurope qui regorge d’informations sur la stratégie d’islamisation des islamistes au pouvoir.

Tunisie: Ennahda confirme la spécificité politique de l’islam

Lu sur Businesnews (extrait):

« Ceux qui veulent séparer la religion de la politique touchent à la base de l’Islam »

Sahbi Atig, président du groupe parlementaire d’Ennahdha, a présenté les lignes générales que défendra son partie quant à l’élaboration de la Constitution, aujourd’hui 28 février 2012, en séance plénière de l’Assemblée constituante.

M. Atig a rappelé, pendant 20 minutes d’une allocution de près d’une demi-heure, les principes islamiques qui prévalent, selon Ennahdha, dans l’élaboration de la Constitution. Il a notamment affirmé que celle-ci ne devra pas être contraire aux principes édictés par le Coran et la Sunna du Prophète, qui doivent être la source principale de la Loi fondamentale.

Sahbi Atig a, en outre, déclaré que l’histoire de l’Islam ne connaît pas de séparation entre la religion et la politique, et que la chose religieuse, dans l’Islam, ne se limite pas à la sphère privée, mais est un principe de société organisant la sphère publique. Il affirme, en ce sens, que ceux qui appellent à la séparation entre la religion et la politique touchent aux bases fondamentales de la pensée islamique. Suite

Les salafistes expulsent 62 familles coptes d’un village près d’Alexandrie

Les salafistes expulsent 62 familles coptes d’un village près d’Alexandrie

Alexandrie, 10 février 2012 (Apic) Des milliers de musulmans fanatisés, guidés par des leaders salafistes, ont attaqué à plusieurs reprises les chrétiens coptes du village de Kobry-el-Sharbat (el-Ameriya), près d’Alexandrie. Des maisons et des magasins coptes ont été pillés avant d’être incendiés, rapporte l’agence de presse catholique AsiaNews à Rome dans son édition du 9 février.
Lire la suite.

Observatoire de l'islamisation

20 000 musulmans attaquent une église en Égypte

Nota bene : Le chiffre de 20 000 de l’agence AINA parait exorbitant. The Egypt Independant est plus prudent et ne donne pas de chiffres exacts.

Depuis février 2011 le bilan est maintenant porté à 6 églises vandalisées, 2 monastères attaqués, 3 pogroms, des dizaines de filles enlevées. 90 000 coptes ont fui le pays depuis la révolution islamique.

(Assyrian International News Agency) 15.02.2012- traduction Observatoire de l’islamisation

Une foule de près de 20.000 musulmans radicaux, principalement salafistes, a tenté ce soir de brûler l’Église de Sainte-Marie et Saint-Abram (photo) dans le village de Meet Bashar, dans la province de Sharqia. Ils réclamaient la mort du révérend Guirgis Gamil, pasteur de l’église, qui a été incapable de quitter sa maison depuis hier. Près de 100 Coptes terrorisés ont cherché refuge à l’intérieur de l’église, tandis que les émeutiers musulmans jettaient des pierres pour tenter de pénétrer dans l’église, afin d’agresser les Coptes et de brûler le bâtiment. Une maison près de l’église copte et la maison du concierge de l’église ont été incendiés, ainsi que trois voitures.

La foule demandait le retour de Rania Khalil Ibrahim, âgée de 15 ans, à son père. Elle se trouve chez la Direction de la sécurité depuis hier. Née chrétienne, Rania s’était « convertie » à l’islam trois mois après la conversion de son père il y a deux ans, qui est en charge de sa garde. Elle avait disparu du village samedi, aprèsêtre partie pour faire du shopping. Selon le révérend Guirgis Gamil, elle avait un désaccord de son père, qui avait arrangé un mariage pour elle avec un homme musulman.

Son père, Khalil Ibrahim, est allé à la police le samedi et a accusé le révérend d’être derrière sa disparition, et a dit qu’elle était allée vivre avec sa mère copte.

Hier une foule de 20.000 salafistes s’est rendue au domicile du prêtre et détruit ses meubles et sa voiture, au milieu de l’église et il jeté des pierres. Ils ont démoli une grande partie de la clôture l’église.Dans la soirée, les forces de sécurité ont annoncé qu’ils avaient trouvé Rania au Caire et qu’elle n’avait pas été enlevée par des chrétiens; elle a été amenée au poste de police dans Meet Bachar.

« Après avoir entendu ces nouvelles, hier tout le monde était soulagé« , a déclaré copte militante Waguih Jacob. « Toutefois, les Coptes constaté que les musulmans ne se sont pas dispersés complètement, mais étaient en vol stationnaire dans toutes les rues. » La sécurité quelques forcé qui étaient stationnés en face de l’église ont été rejetées comme le village semblait revenir à la paix.

voir tous nos articles sur l’Égypte.