Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Syrie : et si le massacre au gaz de Ghouta était un montage turco-saoudien ?

Lu dans Tunisie Secret du 18 avril 2914:

« Dans le silence des médias occidentaux, un rapport a été produit par Richard Lloyd ancien expert auprès de l’ONU et Theodore Postol du Massachussets Institute of Technology souligne que les missiles GRAD porteurs de gaz toxiques ont été tirés de zones tenues par les rebelles et non pas de zones contrôlées par le régime. 

Aujourd’hui Seymour Hersh dans la London Review of Books du 6 avril 2014 révèle en se fondant sur le témoignage de responsables du renseignement que l’échantillon prélevé par  les Russes aux lendemains de l’attaque du 21 août et livré aux services anglais montre que le gaz utilisé ne correspondait pas à celui dont dispose d’ordinaire l’armée régulière syrienne. Dès le 20 juin 2013 un rapport de l’Agence américaine de renseignement militaire (Defense Intelligence Agency) avait fait état de la production par les djihadistes (le Front Al-Nosra) de gaz sarin avec l’aide de la Turquie et de l’Arabie Saoudite. En mai 2013 dix membres d’Al Nosra avaient été arrêtés dans le Sud de la Turquie avec 10 Kg de sarin sur eux. Les services de renseignement américains fournissaient chaque jour un rapport sur les filières d’approvisionnement des rebelles en armes chimiques et de leur utilisation, mais Denis McDonough, chef du personnel de la Maison Blanche en avaient limité la diffusion sur injonction de lobbys politiques qui avaient intérêt à ce qu’Obama accepte l’intervention militaire et abandonne sa définition de la « ligne rouge » à ne pas franchir. » Lire la suite sur Tunisie Secret

Les six mosquées de Roubaix en pleine reconstruction

« Les six mosquées de Roubaix en pleine reconstruction » (Nord éclair)

Lire l’article de Nord éclair du 6 mars :

« Avec un budget prévu de cinq à dix millions d’euros, la mosquée turque de la rue du Caire doit remplacer la vieillissante mosquée rue Daubenton. La mosquée, d’une capacité de 1 000 personnes, comportera aussi une partie culturelle, une crèche non-confessionnelle, un salon de thé et des cellules commerciales (…) La Turquie prend à sa charge les frais des imams et des professeurs. »

La Turquie transforme les plus vieilles églises du pays en mosquées, vient de confisquer les terres du monastère de Mor Gabriel (IVème siècle) et refuse catégoriquement la réouverture du séminaire orthodoxe de Halki. Les missionnaires chrétiens sont arrêtés et expulsés, alors que la Turquie envoie ses imams faire du prosélytisme en France.

Le rapport Eurling de l’UE sur les progrès accomplis par la Turquie sur la voie de l’adhésion, réalisé par le rapporteur du même nom pour la Commission des affaires étrangères, rendu public le 13 septembre 2006, pointait déjà le scandale de la spoliation des biens de l’église orthodoxe et catholique. La partie nord de Chypre occupée par la Turquie a connu une épuration religieuse totale. 82 églises étaient présentent sur ce territoire. Aujourd’hui plus une seule ne sert de lieu de culte : 68 ont été transformées en mosquées, 5 en écuries, 4 en musées, 3 en casernes, 2 en habitations.

Rappel La Voix du Nord du 24 août 2013 sur la plus grande des six mosquées de Roubaix :

Sujet sensible. La mosquée Abou Bakr à Roubaix a accueilli en début de semaine Salih Al-Souhaymi et Mohamed Ramzan Al-Hajiri, deux prédicateurs originaires d’Arabie Saoudite, pour un séminaire. Selon nos informations, les deux hommes seraient surveillés de près par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Ils feraient l’objet d’une mesure d’ordre intérieur dans le jargon policier. Mesure qui selon une source proche du dossier indique que ces deux personnes « auraient dû théoriquement être refoulées à la frontière. »

Lire la suite dans la Voix du Nord

La mosquée Abou Bakr avait fait parler d’elle lorsque son trésorier défendait l’idée d’appliquer les peines légales (hûdud) issues de la charia en France dès lors que les musulmans seront majoritaires :

Observatoire de l'islamisation

Immigration : Buisson à l’Élysée connaissait le chiffre de 500 000 entrées durables d’étrangers par an

Voilà la transcription d’un enregistrement révélé par la presse ce matin entre le publicitaire Jean-Michel Goudard qui participa à la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et Patrick Buisson l’ex conseiller spécial :

M. Goudard : Il est gentil, euh, Nicolas… Quand il a discours bouclé, il veut encore rajouter un truc qui rassemble, le rassemblement etc. Entre toi et moi… ça n’a rien à foutre là…

M. Buisson : Mais rien à foutre, et l’intégration non plus. Au moment où il en arrive cinq cent mille de plus et on n’a pas intégré les six millions qu’on a.

M. Goudard : C’est un vrai euh… giscardien.

M. Buisson : Oui !

Il ne s’agit pas des visas court séjour de tourisme, qui sont au nombre de 470 000 simplement pour les trois pays du Maghreb + Turquie (voir chiffres officiels ministériel des visas permettant de connaître ce chiffre).

Non Buisson évoque les immigrés qui resteront en France définitivement. Ce chiffre s’obtient par l’addition des chiffres officiels suivant à l’époque:

Titres long séjour > 200 000 titres long séjours (10 ans automatiquement renouvelables dont seulement 7% au titre du travail), chiffre que Claude Guéant évoqua dans une interview sur RMC avec Jean-Claude Bourdin « c’est l’équivalent de la ville de Rennes tous les ans Mr Bourdin » s’alarma-t-il.

Clandestins > Un rapport commandé par le ministère de l’Intérieur en 2002 à Anne-Marie Escoffier réalisé par l’Inspection générale de l’administration (IGA),  faisait état de 150 000 à 200 0000 clandestins pénétrant en France chaque année. Le Quai d’Orsay, de son côté, estimait le flux d’irréguliers à 140 000 par an. Les rapports ministériels les plus optimistes parlent de 100 000. Il s’agit le plus souvent de détenteurs de visas de tourisme expirés. Un rapport du Sénat sur la question de la présence des illégaux en France ( série 2005-2006, rapporteur Georges Othily) faisait état de 600 000 entrées de clandestins chaque année en France + Dom Tom !

Asile > 60 000 demandeurs d’asile par an, dont les déboutés restent sur le territoire faute d’éloignement. 24000 chambres d’hôtels sont payés chaque nuit en région parisienne pour les loger.

Droit du sol > 55 000 naissances de bébés nés de deux parents étrangers par an , qui permettent à ces parents de rester sur le territoire à cause du droit du sol.

On comprend mieux la petite phrase de Nicolas Sarkozy à Philippe de Villiers lors d’une visite à l’Élysée:

« Philippe tu as les bonnes intuitions, nous on a les chiffres ».

Le Rapport annuel de la direction de la population et des migrations 2006 publié par la Documentation française faisait état de 40% de naissances d’origine étrangère en Ile-de-France. Mais suivant le dépistage de la drépanocytose, maladie inconnue chez les populations blanches européennes, on déduit que 60% des nouveau nés nécessitant un dépistage sont extra européen.

Pour une synthèse de tous les chiffres officiels de l’immigration lors du passage de la droite aux affaires, lire notre Dossier complet à imprimer.

Les Français de souche doivent se préparer psychologiquement à devenir une minorité sur leur propre territoire.

Observatoire de l'islamisation

Égypte: encore une église attaquée par des islamistes armés sans médiatisation en France

La Virgin Mary Church, église copte orthodoxe située près du Caire dans le gouvernorat de Guizeh, a été attaquée le 28 janvier dans l’après-midi par deux islamistes armés. Un échange de coups de feu entre les assaillants et la police protégeant l’église, s’est soldé par un mort et deux blessés dans les rangs des forces de l’ordre. Le patriarche copte, Tawadros II, a condamné ses attaques et exprimé ses condoléances à la famille du policier assassiné.

Source : Asia News du 29/01/2014

Lire tous nos articles sur la persécution des Chrétiens en Egypte.

Syrie: Héroique défense de Saidnaya par les milices Chrétiennes : 65 djihadistes tués (vidéos)

Le militant des droits des chrétiens et ex musulman Walid Shoebat a traduit le 27 janvier les témoignages des valeureux miliciens ayant défendu la ville chrétienne de Saidnaya (Notre-Dame en syriaque) déjà endeuillée l’année dernière par des massacres commis par les rebelles djihadistes.

Un milicien raconte :

« Nous allons creuser des tombes pour les terroristes dans ce pays. Ce sont nos lieux saints, et ces églises ont des milliers d’années, nous ne les leur abandonnerons jamais. S’ils pensent qu’ils vont  pouvoir venir détruire et piller, nous ne leur permettront pas, nous allons tenir le coup jusqu’à ce que nous achevions le dernier d’entre eux. S’ils pensent que l’argent qui vient du monde arabe va les aider, ils se trompent. Nous sommes les propriétaires de cette terre, pas eux. « 

L’armée syrienne avait placé un char pour défendre l’église, que les terroristes ont fait sauter (vidéo). Mais les Chrétiens ne s’avouèrent pas vaincus pour autant…

Le milicien  témoigne de la suite:

« La bataille a duré 7 heures. l’attaque était redoutable, mais nos hommes étaient très désireux de combattre. Aucun des djihadistes n’était en mesure de venir à proximité de l’église. Les djihadistes se cachaient derrière un gros rocher. Et nos héros ont fait leur devoir. Nous avons eu quatre martyrs et six blessés. » 

Un milicien témoigne après la victoire:

« Essuie ta larme O Syrie, tes ennemis provoquent un tumulte contre toi, ils se rassemblent, avec la flèche de la perfidie, ils se sont déshonorés, ils prennent la couverture de la religion pour voler tes monuments par cupidité. Même leur jeune et vieille peur d’aller à la prière du vendredi. La destruction se terminera, et la victoire viendra resplendissante, et demain nous aurons la victoire avec Assad et rallumerons la flamme »

« Le monastère Notre-Dame de Saidnaya est un important monastère orthodoxe antiochien féminin situé sur une hauteur dominant le village de Saidnaya, à 35 km au nord-est de Damas en Syrie. Il fut fondé par l’empereur byzantin Justinien au VIe siècle. C’est l’un des lieux de pèlerinages chrétiens les plus importants du Proche-Orient. Son architecture s’inscrit dans la tradition byzantine la plus pure.

Saidnaya est un mot syriaque qui signifie Notre-Dame. Le monastère abrite une des quatre icônes attribuées traditionnellement à l’apôtre Luc, nommée « Shahoura » ou « Shaghoura » en syriaque. » Wikipedia

 

Voir tous nos articles sur la Syrie

"Il y a à Istanbul moins de femmes voilées qu'à Paris"

« Il y a à Istanbul moins de femmes voilées qu’à Paris » (France Info sur place)

france info

Reportage du vendredi 24 janvier.

Sur l’islamisation de la Turquie, réelle, on regardera l’excellent reportage d’Arte bien plus inquiétant que la rassurante vision de France-Info…

Le reporter n’a pas dû quitter Istanbul, car la Turquie n’est dans les faits plus laïque depuis les années 60. En Anatolie il y a plus d’enfants scolarisés dans les Imâm Hatip que dans les écoles classiques, et même ces dernières enseignent obligatoirement l’islam sunnite de force aux minorités alévies ou chrétiennes…Aucun écho des nombreuses églises transformées en mosquées ces derniers mois, ni de la saisie des terres du monastère de Mor Gabriel cette même année…

Sœur Hatun a parlé avec 218 chrétiennes violées et torturées par les islamistes

Un témoignage exceptionnel de Hatun Dogan, sœur orthodoxe turque, qui tint une conférence à Vienne le 10 décembre dernier sur la réalité des Chrétiens en Turquie, Irak et Syrie.

Des discriminations officielles dans le système scolaire turc aux persécutions en Irak, où on apprend que le sang des Chrétiens collecté lors de sacrifices est revendu en Arabie Saoudite afin que les islamistes se lavent les mains avec du sang sacrifié pour Allah…

Voir sa biographie Wikipedia

Observatoire de l'islamisation

L’Union Européenne cède au chantage de la Turquie sur la libre circulation de ses citoyens

« La porte de l’Europe sans visa va désormais être ouverte« , s’est félicité le Premier ministre islamiste Recep Erdogan après la signature d’un accord avec la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Cecilia Malmström, immigrationniste forcenée. Manuel Valls n’a aucun pouvoir de refuser ce diktat de Bruxelles évidemment.

Cet accord bilatéral permettant aux Turcs de venir en Europe sans visa est une aubaine pour la république turque connaissant un fort taux de chômage. La contrepartie acceptée par les Turcs, d’autoriser l’UE à renvoyer les clandestins turcs, est dérisoire étant donné qu’avec cette possibilité de venir en Europe, il n’y aura mécaniquement plus de clandestins…

La France n’a aucun moyen de refuser cet accord étant donné qu’elle a ratifié en 1998 (Traité d’Amsterdam) et 2007 (Traité de Lisbonne) le transfert de sa politique migratoire à l’UE. Une coproduction UMP/PS permettant à ce pays où 40% de la population « a une opinion négative des Chrétiens » (sondage Université de Sanbancu) de coloniser une Europe devenue la folle du village mondial.

Observatoire de l'islamisation

Le Monde sur l’immigration : « amateurisme », « partialité, « contrevérités » et « minimisation » selon Michèle Tribalat de l’Ined

Directrice de recherche à l’Institut national d’études démographiques, Michèle Tribalat a consacré ses deux derniers ouvrages à contrer la désinformation sur la question migratoire en France.

Dans son livre « Assimilation, la fin du modèle français » (édition du Toucan, septembre 2013) elle revient sur un article type du quotidien Le Monde cherchant à minimiser les chiffres pour ne pas donner raison au FN, page 54 :

« La France connaîtrait une période de faible intensité migratoire par rapport à ce qu’elle a connu après la Deuxième Guerre mondiale. En gros, depuis la suspension du recrutement des travailleurs, l’immigration serait restée très modérée et n’aurait, en tout cas, rien à voir avec ce que l’on a pu observer pendant les Trente Glorieuses. Un article du Monde du 4 décembre 2009 annonçait même une stabilisation de l’immigration étrangère en France (1).

Sur quoi se fondait donc Le Monde pour asséner un tel constat? Sur l’évolution du nombre d’immigrés entre 1982 et 2006 qui avait gagné un million de personnes (soit un accroissement de 25%) ce qui, pour Le Monde, reflétait une stabilisation, alors que, dans le même article, il classait la Tunisie dans les pays où l’immigration était en baisse avec un recul de 0,5% entre 1982 et 1999! Car lorsqu’on entrait un peu dans le détail et regardait les histogrammes par pays d’origine produits par Le Monde, on constatait que la dernière année était 1999, alors que les données de 2006 étaient déjà établies.

Cette présentation très partiale, marquée par l’amateurisme, conduisait le lecteur confiant à croire que nous étions effectivement dans une période de basse intensité des flux migratoires. Le Monde n’a probablement pas concocté ce récit en étant tout à fait conscient de ce qu’il faisait. Il a été victime de lui-même, de son envie de minimiser un phénomène dont il pense qu’il prend trop d’importance dans l’opinion publique, et des assurances allant dans le même sens qu’il a reçues de personnes censées en savoir un peu plus long que lui.

Pourtant, même un lecteur attentif n’avait pas besoin d’être très versé dans la statistique pour détecter les incohérences de cet article. Mais l’intelligence a du mal à se mettre en route lorsque des contrevérités sont proférées avec la plus belle assurance et avec l’aval d’experts reconnus.

L’idée selon laquelle l’immigration étrangère est faible et sans commune mesure avec la vague migratoire de l’après-guerre est donc devenue un lieu commun, une vérité dont il faut convaincre l’opinion publique. La France serait sortie de l’histoire migratoire, comme l’affirme un récent rapport du ministère de l’Intérieur »

(1) Anne Chemin, « Le nouveau visage de la France, terre d’immigration« , Le Monde, 4 décembre 2009

En complément :

Audition de Michèle Tribalat, le 19 janvier 2011, par la commission parlementaire « droit à la nationalité ». A partir de la 37e minute, une belle séquence où, au-delà des explications peu rassurantes de Michèle Tribalat, Manuel Valls semble prendre conscience de toutes les conséquences que ces projections induisent :

Ce qui est frappant dans cette étude, (…) c’est le fait (…) qu’un certain nombre de ces villes seront très largement dominées par des citoyens d’origine étrangère subsaharienne et maghrébine et à confession musulmane.”
(40:30) Manuel Valls.

femme battue

Algérie : un cadre du Ministère des Affaires religieuses autorise les hommes à frapper leurs femmes

Lu sur Algérie-Focus du 29 novembre (extrait)

Salim Mohamedi, un imam et inspecteur au niveau du ministère des Affaires religieuses, donc un cadre de l’État, vient d’ « autoriser » les hommes à frapper leurs épouses « comme dernier recours afin de leur faire peur et les remettre dans le droit chemin ».

Des propos choquants rapportés par le quotidien arabophone Echourouk dans un papier consacré à la proposition faite par certaines associations afin de « criminaliser » les violences conjugales. Selon cet imam, l’Islam a autorisé les hommes à frapper leurs femmes seulement si les coups « ne sont trop violents et n’engendrent pas des blessures ».

Suite