Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Chevilly-Larue: la mairie Front de Gauche met un terrain à disposition pour la Grande mosquée

Stéphanie Daumin, maire de Chevilly-Larue depuis 2014, a été élue présidente du groupe Front de Gauche à la métropole du Grand-Paris.

Le site Domes et Minarets informe le 4 avril 2018  :

 » Sur un terrain de 1180 m² mis à disposition par la ville à l’Association des Musulmans de Chevilly-Larue au titre d’un bail emphytéotique, l’édifice s’étale sur trois niveaux pour une surface de 1140 m². La mosquée dispose, entre autres, d’une salle de prière pour les hommes de 400 m² (rez-de-chaussée), d’une salle de prière pour les femmes de 200 m² (mezzanine), de 4 salles de classes (sous-sol), de locaux administratifs et d’un logement de fonction. Au total, le lieu de culte peut accueillir jusqu’à 1 400 fidèles. » Lire la suite et voir les photos sur Domes et Minarets.

Mireille Knoll : la mère de Yacine, l’un des deux meurtriers présumés, mise en examen pour avoir lavé le couteau ayant servi à tuer l’octogénaire

Lu sur France Info du 10 avril 2018:

La mère d’un des deux suspects mis en examen pour le meurtre de Mireille Knoll, a elle-même été mise en examen, a appris mardi 10 avril franceinfo. Cette femme est poursuivie depuis vendredi pour « destruction ou modification des preuves d’un crime », notamment un couteau susceptible d’avoir servi à commettre le meurtre. Cette femme réside dans l’immeuble où habitait Mireille Knoll. Elle est la mère de Yacine M., l’un des deux hommes mis en examen pour homicide volontaire en raison de « l’appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion ».

Boualem Sansal tient pour responsables les Algériens de leur stagnation et archaïsme religieux

L’écrivain algérien Boualem Sansal est interviewé dans le nouveau webzine Putsch , voici un extrait :

Putsch : Vous fustigez les pouvoirs politique et religieux mais avez-vous foi en votre peuple ?

Boualem Sansal : Foi dans le peuple ? Aucunement, car il est la source même du problème. C’est lui la véritable cible de mes critiques. Je fustige les pouvoirs politiques et religieux en passant. Le peuple n’est pas l’innocente victime du pouvoir, comme on le dit, il est victime de lui-même, de ses archaïsmes, de son incivisme, de son opportunisme, de sa servilité à l’égard de ses dictateurs. J’étais persuadé, qu’après la décennie noire, les Algériens sortiraient guéris de l’islamisme, immunisés contre tous les extrémismes… Pas du tout ! C’est l’inverse qui s’est produit : l’islamisme explose et règne en maître absolu sur le pays. 
Je pensais également que les Algériens de la diaspora seraient un élément régulateur voire modernisateur, grâce aux liens étroits qu’ils entretiennent avec le pays… Pas du tout ! (…) La seule vraie résistance se trouve en Kabylie Lire l’entretien intégral sur Putsch

Église attaquée par des migrants musulmans à Nicosie

Une vingtaine de migrants musulmans ont attaqué l’église Sainte-Marie dans la vieille ville de Nicosie (Chypre) mercredi soir 4 avril, alors que s’y déroulait la Sainte Liturgie. Des fidèles ont été injuriés et frappés par les agresseurs hurlant, et dont l’un était armé d’une herminette avec laquelle il a menacé et tenté de frapper des fidèles. Le groupe d’assaillants s’est dispersé à l’arrivée de la police.

Sources : Voice of Europe, 7 avril ; Pronews (en grec), 7 avril ; Sigma News (en grec), 5 avril. Traduction Christianophobie.fr

Ils agressent un surveillant du centre pour mineurs de Lavaur (81) au cri de “Allah akbar” puis miment des scènes d’égorgement

Lu sur France 3 du 9 avril 2018

Arrivés la veille, les deux jeunes ont agressé un gardien avec des morceaux de verre et ont mimé des scènes d’égorgement. L’un des deux a crié « Allah akbar ».

Deux mineurs, arrivés récemment au centre éducatif fermé de Lavaur dans le Tarn, ont agressé un gardien avec des morceaux de verres, ont mimé des scènes d’égorgement et l’un d’eux a crié « Allah akbar » a indiqué à France 3 une source syndicale.

La scène s’est déroulée jeudi 5 avril. Les deux jeunes, arrivés la veille, ont cassé un globe lumineux pour récupérer des morceaux de verres avec lesquels ils se sont dirigés vers un surveillant en le menaçant, l’un d’eux criant « Allah akbar ». L’homme a eu tout juste le temps de se mettre en sécurité et de déclencher l’alarme.

Isolés dans une pièce de l’établissement, les deux jeunes ont dévasté les lieux et mimé des scènes d’égorgement, toujours selon cette source syndicale.

Il a fallu l’intervention des ERIS, les équipes régionales d’intervention et de sécurité de l’administration pénitentiaire, pour maîtriser les deux jeunes qui avaient réussi à gagner l’extérieur et à monter sur le toit du bâtiment.

La députée En Marche de Bourgoin-Jallieu à l’inauguration de la mosquée turque

Lu sur France Bleu du 8 avril 2018:

« Plusieurs députés de Turquie, une députée française, le consul de Turquie à Lyon : il y avait du beau monde pour l’inauguration de la mosquée turque samedi à Bourgoin-Jallieu. Une construction ouverte pour une communauté en demande d’un lieu de culte depuis de nombreuses années. Lire la suite sur France Bleu

Le député de la circonscription de Bourgoin-Jallieu est madame Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT membre de En Marche, le parti d’Emmanuel Macron, au centre-droit dans la photo visible sur le site de France-Bleu.

Lire aussi sur le même sujet :

 Château-Thierry : le député LREM voit la mosquée comme une « plus value pour le quartier »

Le député LREM Bruno Bonnel pose la première pierre de la nouvelle mosquée de Villeurbanne

L’adjoint au maire LREM d’Amiens soutient le projet de mosquée de l’UOIF !

Le géographe-écrivain Sylvain Tesson lucide sur l’islam

Lu dans Le Figaro Magazine du 7 avril 2018 (extrait):

« Je suis frappé par l’état de surprise apparemment sincère de ceux qui ont semblé découvrir le concept de terreur islamiste avec le Bataclan ou Charlie Hebdoalors qu’il date de l’hégire! Souvenons-nous des ravages et des razzias en Provence ou dans le Sud-Ouest au Moyen Age!

Au fond, ces attentats n’ont fait que réveiller la mémoire de gens qui dormaient et n’avaient pas lu le Coran. Ou n’avaient pas voyagé: quand je traversais à 20 ans l’Asie centrale à vélo, je voyais ces manifestations de haine et de violence terrifiantes au Pakistan et en Afghanistan. J’étais alors revenu avec l’espoir que jamais cette proposition sociologique, politique, psychique, administrative et religieuse ne puisse s’exprimer en France. Or, non seulement elle s’exprime, mais elle a déjà remporté des victoires.

Par exemple sur le plan sémantique, où l’on utilise le terme de «radicaux» pour parler des djihadistes alors que le vrai terme devrait être celui d’«orthodoxes» car ils ne font que respecter ce qui est écrit dans le Coran, qui n’est certes pas un livre de développement personnel visant à amener les populations vers la compassion universelle, et dont des «extrémistes» dévoieraient le message… »

Quand le président de l’UOIF évoquait les différentes stratégies de prise de pouvoir : infiltration et/ou action violente

Les éditions Ring déterrent une conférence glaçante d’Amar Lasfar, le Président de l’Union des organisations islamiques en France (UOIF). Elle n’avait jamais été traduite. Traduction pour Ring : Zineb El Rhazoui et Chawki Freiha.

Grande mosquée de Blois : soupçons de fausses factures

Lu dans La Nouvelle République du 4 avril 2018 :

« Tribunal correctionnel de Blois. En décembre 2009, le projet de construire un centre cultuel et culturel avenue de l’Europe, à Blois, est lancé. Pour financer cette mosquée, une campagne de collecte de fonds est mise en place. Les dons des particuliers avoisinent les 700.000 €. Le royaume du Maroc, quant à lui, verse 1,7 million d’euros. La mosquée est construite. En 2015, changement de conseil d’administration au sein de l’association Vivre ensemble, qui gère les lieux. Le nouveau bureau veut obtenir le dossier de ce chantier. Les nouveaux dirigeants parviennent à se procurer les documents, tant bien que mal. A l’étude des factures, ils remarquent que les personnes qui les ont établies ne sont pas les mêmes que celles qui ont encaissé les chèques. Le commissaire aux comptes de l’association alerte le parquet de Blois en mars 2016.

Après enquête, quatre entrepreneurs sont poursuivis pour la réalisation de fausses factures, pour un montant total d’environ 123.000 euros.« Lire la suite 

Belattar, conseiller de Macron, harcèle le père d’une victime de Mohamed Merah qui se déclare islamophobe

Bassine Belattar, ami personnel de Macron. En mars 2018, Belattar est nommé membre du Conseil présidentiel des villes créé par Emmanuel Macron et animé par Anne de Bayser, actuelle secrétaire générale adjointe de l’Elysée.