Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

St-Nicolas à Nancy : un homme tenant des propos menaçants arrêté

Lu dans L’Est Républicain du 3 décembre

« Les faits se déroulent samedi, jour de fête dans la cité ducale. Le point d’orgue ? Le défilé de la Saint-Nicolas. Un événement décalé au samedi, et entraînant, du coup, le report de la procession en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port au 9 décembre. Un temps fort apparemment dans le viseur d’un homme âgé de 32 ans.

Alerté, les hommes de la Sûreté départementale ont tracé son portable. Ils l’ont alors localisé dans la cité portoise puis à Laneuveville-devant-Nancy. C’est là que les hommes de la brigade anticriminalité ont procédé à son interpellation puis à une perquisition.

Plaquiste de profession, l’homme, qui n’est pas fiché S, tenant des propos virulents et menaçants, visant notamment les festivités de la Saint-Nicolas, se serait radicalisé. Il aurait été interpellé samedi en fin d’après-midi par « mesure de précaution ». Lire la suite

Une présentatrice égyptienne suspendue pour avoir pensé « juste » le meurtre des Chrétiens

 L’animatrice égyptienne de télévision a été suspendue suite à ses commentaires sur l’attaque d’une mosquée au Sinaï« , Al-Masry Al-Youm, 26 novembre 2017 :

Mohamed Abu al-Enein, propriétaire de Sada al-Balad média, a suspendu l’une de ses animatrices, la présentatrice Rasha Magdi. Il l’a renvoyée suite à une enquête interne sur les commentaires dérangeants qu’elle a tenus vendredi à l’antenne, quant à l’attentat survenu à la mosquée al-Rawda dans le nord du Sinaï.

Magdi s’est permis une digression vendredi lors de son émission sur la chaîne privée Sada al-Balad, en qualifiant les attaques terroristes contre l’armée et la police de « violence réciproque », tout en suggérant que les attentats contre les chrétiens sont plus légitimes que les attaques contre les musulmans.

Magdi a dit en substance : « Nous avons été témoins d’attaques de terroristes contre la police et l’armée, et nous en avons conclu qu’il s’agissait de violence réciproque. Ces groupes extrémistes ont ensuite attaqué des églises et nous avons dit qu’ils ne s’en prenaient qu’aux adeptes d’une religion [autre] que l’islam, et que ces terroristes leur étaient hostiles, et nous avons alors pensé que tout cela était juste, mais comment [ces groupes d’extrémistes peuvent-ils s’en prendre] à des Musulmans ? ». 

Lorsque Magdi travaillait pour une chaîne publique, plusieurs poursuites judiciaires ont été intentées contre elle pour incitation à la haine contre les coptes, en particulier lors du massacre de Maspero où plus de 25 chrétiens ont été assassinés par l’armée égyptienne … 

Source : https://www.jihadwatch.org/2017/11/egypt-muslim-tv-host-says-jihad-massacres-of-christians-okay-but-not-jihad-massacre-in-mosque

Encore deux endroits où les prières de rue sont tolérées à Paris

Lu dans Le Parisien du 1er décembre 2017

« Lors de la prière du vendredi, des fidèles de la mosquée Madina, rue Etienne-Marey à Paris (XXe), posent leur tapis sur le trottoir avant de se prosterner vers La Mecque. « Il y a de plus en plus de monde. On est passé d’une dizaine ou vingtaine, il y a quelques années, à parfois plus de 100 personnes aujourd’hui. Ce débordement commence à être problématique. Il n’y a pas de trouble à l’ordre public pour le moment, mais ça ne peut pas durer. Ce n’est acceptable ni pour les fidèles ni pour les riverains », estime Frédérique Calandra, maire (PS) du XXe arrondissement.(…)

Aux abords de la mosquée Omar, rue Jean-Pierre-Timbaud à Paris (XIe), lieu de culte fondamentaliste dont un imam tunisien avait été expulsé en 2012 pour ses prêches radicaux, des fidèles s’agenouillent également sur le trottoir le vendredi vers 13 heures. « Durant une vingtaine de minutes, il n’y a plus un bruit. Cela ne me gêne pas, mais je ne vois pas l’intérêt d’aller prier sur le bitume. Pourquoi ne le font-ils pas chez eux ? » se demande une commerçante. « Cela dure depuis des années et me donne l’impression d’être envahi », s’alarme une retraitée. « Tout est bouché. Mais si je me plains, je vais me faire défoncer », craint un habitant. » Lire l’article en entier.

La circoncision des musulmans souvent prise en charge par la Sécurité sociale

Lu à la page 75 de l’essai d’Alexandre Mendel, Partition, chronique de la sécession islamiste en France, éditions L’Artilleur, 2017

« Philippe a exercé comme médecin, à Nice, en chirurgie pédiatrique. Là il a été témoin d’une pratique qui, selon lui, s’est répandue ces dernières années. « Pour une hernie, trois circoncisions pratiquées sur les jeunes maghrébins! Je me suis demandé pourquoi il y avait autant de phimosis chez eux. Réponse d’un confrère urologue: « On dit phimosis pour que la Sécurité sociale rembourse, cela fait des actes en plus pour l’hôpital… » C’est l’Etat qui régale ! L’arnaque qui fait passer une circoncision rituelle pour une infection du prépuce ferait économiser à la famille du « faux malade » les quelque 800 euros que coûte une ablation religieuse. Argument avancé pour diagnostiquer de faux phimosis : « Il vaut mieux que ce soit fait par nous proprement que par je ne sais qui ».

Acheter Partition

Hollande missionné par le Quai d’Orsay pour parlementer avec les séoudiens (?)

Lu dans Intelligence Online du 29 novembre :

Procès de parents musulmans ayant frappé leur fille refusant des vêtements halal

Boulogne (62)- Lu dans La Voix du Nord du 28 novembre

«  Je tiens tout de suite à préciser que ce n’est pas le procès de l’islam  », prévient le juge. C’est pourtant la religion qui est au centre de l’affaire qui les a amenés devant la barre du tribunal correctionnel de Boulogne, jeudi. C’est tout du moins la version de la fillette de 13 ans qui a dénoncé des faits de violences de la part de son beau-père et de sa mère.

Le 22 mai dernier, la fillette se confie à une copine d’école. Elle lui raconte qu’en rentrant chez elle, sa mère aurait voulu l’obliger à porter une robe longue. Elle a refusé. Sa mère a insisté. Son beau-père serait ensuite intervenu et devant son refus, il l’aurait roué de coups. Sa mère ne s’est pas interposée. Avertie, la maman de la copine, constatant que la fillette porte des traces de coups, décide de l’emmener au commissariat. Lire la suite

Des musulmans occupent illégalement la mosquée fermée de Lagny (77)

Lu sur Europe1

« La mairie de Lagny-sur-Marne, en Seine-et-Marne, a bloqué jeudi l’accès à la mosquée de la ville, fermée dans le cadre de l’état d’urgence en raison de sa « radicalité » et réinvestie depuis lundi par une vingtaine de musulmans, a-t-on appris auprès du directeur de cabinet.

La mairie fait installer des grilles. « Nous avons constaté que des gens s’y réunissaient de nouveau. La mairie a pris un arrêté d’interdiction de pénétrer pour des raisons de sécurité et fait installer des grilles ce matin« , a expliqué à l’AFP Pierre Tebaldini. La mosquée de Lagny, présentée par le gouvernement comme un « foyer d’idéologie radicale », avait été la première fermée en France après les attentats de novembre 2015. » Source.

Les Décodeurs du Monde confondent l’ASL soutenu par l’Occident avec l’Etat Islamique

Les « Décodeurs » du journal Le Monde tentent de rétablir la vérité des faits sur une vidéo partagée par Donald Trump, montrant un islamiste brisant une statue de la Sainte Vierge Marie en croyant savoir que le barbu ne peut être qu’un extrémiste de Daesh. Sauf que, Frédéric Pichon, spécialiste de la Syrie et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, informe que : « le briseur de statue d’une des vidéos n’est autre qu’Omar Gharba, un commandant de l’Armée Syrienne Libre…soutenue par Washington depuis 5 ans. »

Il ne s’agit donc en rien d’une action de propagande de l’Etat Islamique comme l’écrivent Les Décodeurs (voir capture d’écran).

Le Monde ayant tenté de faire croire ces cinq dernières années que l’ASL était composé de combattants de la démocratie, afin de faire passer la pilule de l’aide américano-française, ne peut se résoudre à voir sa « rébellion modérée » agir en djihadiste. En effet, dans un article d’août 2014 sur les livraisons d’armes par la France à l’ASL, celle-ci était présentée comme la « branche modérée de l’insurrection anti-Assad » (lire l’article). 

En juillet 2017, Le Monde présentait la fin du programme d’aide à l’ASL par la CIA de manière très orientée, en ne donnant la parole qu’aux représentants de cette organisation, avec un intertitre sur les « contradictions de Washington » instillant l’idée que la fin de ce support aux « modérés » allait freiner la destruction de l’Etat Islamique. Cette excellente décision fut prise à l’initiative de Donald Trump, donc ne pouvait être applaudie par la rédaction militante. Quatre mois plus tard, sans l’aide de ce groupe, l’Etat islamique est tombé grâce aux Russes, Iraniens et Kurdes.

De notre côté, à l’Observatoire de l’islamisation, nous avions très tôt dénoncé la coloration islamiste de cette armée salafisto-occidentale. (lire cet article par exemple).

Observatoire de l’islamisation, 30 novembre 2017.

Etude : la population musulmane doublera en Europe dans 40 ans (PEW)

Lu sur RTBF du 30 novembre 2017 :

Les musulmans pourraient représenter entre 7,4% et 14% de la population européenne à l’horizon 2050, contre 4,9% en 2016, selon une étude du Pew Research Center publiée jeudi et réalisée à partir de trois scénarios d’immigration, zéro, moyenne ou forte.La population musulmane devrait plus que doubler en Europe d’ici à 2050
[..]

La France, première communauté musulmane d’Europe
Les musulmans de France, évalués par Pew à 5,7 millions en 2016 (8,8% de la population), continueraient de former la première communauté musulmane d’Europe dans l’hypothèse d’une « immigration zéro » (8,6 millions, 12,7%). Ils seraient 12,6 millions (17,4%) avec le scénario médian, et 13,2 millions (18%) dans l’hypothèse d’une forte immigration.

Seule cette dernière trajectoire permettrait à la population des 30 pays (520,8 millions d’habitants en 2016) de ne pas décroître, estime Pew. Dans ce cas, elle serait portée à 538,6 millions d’habitants, contre 516,9 millions dans l’hypothèse de flux moyens et 481,7 millions en cas d’ »immigration zéro ».

Trump retweet des vidéos illustrant le danger islamiste, les médias de gauche effarouchés.

Les trois vidéos partagées sur Twitter par Donal Trump ne sont pas inventées : un islamiste brisant une statue de la Vierge en Syrie, des homosexuels apparemment jetés du haut d’un immeuble par l’Etat Islamique, et une agression d’un handicapé par un Arabe en Europe. Sur ce dernier point, rien n’indique que l’arabe soit musulman.

Mais sans le savoir, Trump met la lumière sur la complicité des USA avec les islamistes, car  « le briseur de statue d’une des vidéos n’est autre qu’Omar Gharba, un commandant de l’Armée Syrienne Libre…soutenue par Washington depuis 5 ans. » précise le spécialiste de la Syrie Frédéric Pichon.

Aussi, la vidéo de l’homme jeté en haut d’un bâtiment serait filmé en Egypte, Le Monde précise  « Il s’agit d’une bagarre entre opposants politiques qui a dégénéré, provoquant la mort d’un adolescent poussé du toit. Selon le Daily News Egypt, l’auteur de ce geste, favorable à l’ex-président Morsi, a été condamné à mort en 2015. Mais la religion n’est pas en cause dans ce meurtre. » Source.

Toujours est-il que certains médias orienté ont sauté sur l’occasion pour vilipender le président honni à peu de frais, plutôt que de s’interroger sur les textes de la charia justifiant de briser les statues et de tuer les homosexuels. Le fait que les vidéos proviennent du compte de l’activiste patriote Jayda Fransen suscite l’ire des journalistes. Voici les vidéos partagées par le président des Etats-unis :