Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

L’archevêque de Pompéi avertit : « dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité »

670386bon18

Un propos certes excessif mais qui donne un autre son de cloche (étonnant) au sein de l’Eglise :

Lu dans le magazine italien La Fe Quotidiana :

« Donner l’aumône aux migrants qui végètent devant les magasins de nos villes est une erreur, c’est anti-éducatif et favorise la paresse, ils ont déjà à manger. Dans dix ans nous deviendrons musulmans à cause de notre stupidité » a déclaré  Monseigneur Carlo Liberati, archevêque émérite de Pompéi. (…)

Êtes-vous préoccupé par les récents actes de terrorisme?
« Certainement, comme tous du reste. Mais le problème est bien autre. L’ Italie et l’Europe vivent de manière païenne et athée, ils font des lois qui vont contre Dieu et ont des coutumes qui ne parlent que de paganisme. Toute cette décadence morale et religieuse, au-delà de la foi, favorise l’islam. Dans dix ans, comme j’ai déjà dit, nous serons musulmans pas à cause de l’islam, mais par notre stupidité. Eux font des enfants et nous non, nous sommes en déclin. En outre. »

En outre?
« Nous avons, je le rappelle, une foi chrétienne qui s’affaiblit. Aujourd’hui l’Église fonctionne peu, les séminaires sont vides sauf les paroisses qui sont encore soutenues mais il manque une vraie vie chrétienne. Tout ceci est un boulevard pour l’islam. » (…)source

Le Maroc interdit la burqa : les évêques vont-ils protester ?

burqa-MarocLu sur Bladi.net du 10 janvier :

C’est une décision surprise qui vient d’être prise par les autorités marocaines. Pour des « raisons de sécurité », il est désormais interdit de fabriquer ou de commercialiser des burqas dans le pays.

Ce vêtement qui couvre entièrement le corps, même le visage, est dans le collimateur des autorités qui viennent de donner 48 heures à tous les commerçants pour stopper non seulement leur confection mais aussi leur vente.

Le même délai a été accordé aux commerçants pour se débarrasser de leur stock sous peine d’être saisi et donc détruit. Les récalcitrants s’exposent à une forte amende en cas de non respect de cette circulaire.

D’après le site alyaoum24, les caïds se sont adressés aux commerçants dans plusieurs villes à travers le royaume pour les informer de la décision des autorités. Le ministère de l’Intérieur n’a toujours pas réagi sur la question et devrait sans doute le faire si cette décision est contestée par les commerçants ou par les adeptes de ce vêtement. » Source

On se souvient que la Conférence des évêques de France avait protesté publiquement contre son interdiction en France. Lire la position de l’évêque de Créteil Mgr Santier, parmi d’autres.  On attend leur réaction sur cette information.

« Mosquées Radicales: ce qu’on y dit, ce qu’on y lit » l’enquête de 300 pages.

mosquees-radicales-livre

Se procurer l’ouvrage sur Amazon ici . Il peut se commander dans n’importe quelle librairie, les libraires les reçoivent dès le lendemain.

L’intégration des musulmans dans l’armée est compliquée : JT de 1990

« Un rapport accablant » sur les jeunes arabes dans l’armée selon le présentateur du JT de France 2, « l’islam est utilisé par certains comme instrument de contestation ».

Antenne 2 – 16 juil. 1990

Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 évoque “l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation” des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) et de “la surdélinquance au sein même de leur régiment.” (source)

• A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d’un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d’éducation prioritaires. «L’objectif c’est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed » (source)

• Et s’il y avait un conflit entre la France et l’Algérie ? Aïcha, attirée par l’armée, ne s’imagine pas faire la guerre contre les siens : Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l’armée c’est pas le fait de se lever pour une nation, c’est découvrir un métier.” (source)

Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces « beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique. (source)

Les jeunes « Français » d’origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission.  (source)

Un membre du bureau de l’UDI défend le projet de Grande mosquée d’Amiens contre un recours

Capture d’écran 2017-01-04 à 15.04.13

maquette 3D du projet de grande mosquée d’Amiens, déjà en chantier.

Le Courrier Picard nous apprend que l’avocat Me Jean-Claude Broutin, ancien conseiller général et actuel membre du bureau de l’UDI de la Somme (allié aux Républicains) va défendre les intérêts de l’association musulmane construisant la grande mosquée de la ville, menacée  par un recours judiciaire de riverains :

« L’affaire passera à l’audience du tribunal administratif mardi 10 janvier et elle sera plus intéressante sur la forme que sur le fond. Deux associations et huit particuliers ont déposé deux recours contre le permis de construire la grande mosquée d’Amiens, dont le chantier est toujours au point mort derrière les palissades, boulevard de Roubaix.

Sur le fond, les arguments développés par les adversaires du projet sont des plus ordinaires : nombre insuffisant de places de stationnement, hauteur trop élevée, accès pompiers non conformes, etc. La Ville défendra elle-même devant les magistrats administratifs le permis de construire signé le 5 mars 2014 par l’ancienne municipalité, juste avant les dernières élections municipales.

1er décembre 2014 Réunion de lancement de l'association Demain la Picardie Jean Claude Broutin Photo Fred Haslin

Jean Claude Broutin

Sur la forme, en revanche, Me Jean-Claude Broutin, ancien élu centriste d’Amiens, défend les intérêts de l’Association cultuelle et culturelle des musulmans français de Picardie, à l’origine du projet. Et il s’est intéressé de près à la qualité des requérants.Lire la suite sur Le Courrier Picard

Autriche : des viols commis par des « migrants » dans plusieurs villes lors du réveillon

Salzbourg, Autriche.

Salzbourg, Autriche.

Les services de sécurité autrichiens ont été sollicités pour des viols commis lors de la nuit du premier janvier 2017, comme ce fut le cas en 2016 (alors que les médias étaient focalisés sur l’Allemagne). 

Le très sérieux quotidien Der Standard rapporte  dans son édition du 2 janvier, plusieurs cas. A Salzbourg, une allemande de 31 ans a été attaquée sexuellement par un « migrant » afghan de 18 ans, tout comme à Innsbruck (Tyrol) où 11 femmes ont signalé s’être fait agressées par des « Nord-Africains » sur la place du marché, pourtant très fréquentée. A Graz (Styrie) une femme s’est faite violée par un migrant non identifié, entre 26 et 30 ans rapporte la victime. 

La police avait anticipé (!) en distribuant 6000 « alarmes anti-harcèlement » que les femmes peuvent actionner lors de situations de danger. ( Résumé d’un article original de Breitbart)

Relire nos précédents articles sur les viols autorisés en islam, notamment par Mahomet concernant les femmes captives issues du butin de guerre.

PSA aurait fermé Aulnay-sous-Bois en partie pour cause d’exigences musulmanes

manifestation des salariés de PSA Aulnay en C’est une petite bombe qu’a lâchée le député-maire UDI de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, ce mardi 3 janvier sur France Info. Interrogé sur les dérives communautaristes liées à l’islam – comme le fait que les femmes ne soient pas tellement les bienvenues dans les cafés de certaines banlieues – l’élu de Seine-Saint-Denis affirme d’abord que « la religion n’a rien à faire au travail ». Avant de dévoiler ce qui a constitué, selon lui, un autre exemple de dérive :

« Il y a eu des difficultés y compris dans mon département, par exemple à Aulnay-sous-Bois. On ne l’a jamais dit, mais une partie de la fermeture de PSA était liée aussi à l’omniprésence religieuse et au fait qu’il y avait des exigences religieuses au travail, d’arrêt de travail, de baisse de productivité, et dans le choix de PSA de fermer Aulnay, il y a eu aussi cet aspect-là. »

Pour comprendre le contexte relire les articles de Libération :

Un migrant syrien interpellé en Allemagne pour préparation d’un acte terroriste en lien avec l’EI

sarrebuckLu dans Le Républicain Lorrain du 2 janvier 2017

La police de Sarrebruck a interpellé, ce samedi, un Syrien de 38 ans, soupçonné de financer des projets terroristes sur le sol allemand.

 Selon nos confrères de la presse allemande, les forces spéciales de la police ont interpellé, ce samedi matin, un Syrien de 38 ans dans son appartement de Sarrebruck-Burbach. Vivant en Allemagne depuis deux ans, il est soupçonné d’entretenir des liens étroits avec l’État islamique.

Dans son téléphone portable, la police aurait trouvé des fils de discussion sur la messagerie Telegram avec un contact basé à Rakka. Les conversations tournaient apparemment autour du financement de plusieurs actes terroristes dans les grandes villes d’Allemagne, dont l’un au camion chargé d’explosifs.

Lors de son interrogatoire, détaillé dans un communiqué de la justice allemande, le Syrien a semble-t-il livré une autre histoire, expliquant qu’il voulait soutirer de l’argent à l’État islamique pour le transmettre à sa famille restée en Syrie. En aucun cas participer à des projets terroristes.

La police et le bureau du procureur général poursuivent leur enquête.

Turquie : prêches interdisant la célébration du nouvel an dans les 80 000 mosquées turques

trois-francais-ont-ete-blesses-dans-l-attaqueUn politologue turc était invité à commenter les attentats d’Istanbul du 1er janvier sur BFMTV à 17h50. Il affirme que les prêches de vendredi dernier, écrits par le Diyanet (Ministère des Affaires islamiques) et diffusés dans les 80 000 mosquées officielles ont « interdit de célébrer le jour de l’an , cela créé un climat délétère » selon ce politologue. 

Voecklamarkt (Autriche) : une chrétienne poignardée dans un centre pour migrants parce qu’elle lisait la bible

voecklamarkt58-oberoesterreich

Voecklamarkt, Autriche.

Lu sur Express.co

« Une femme chrétienne a été poignardée par un demandeur d’asile après qu’il l’a entendue lire la Bible. 

Attaquée au couteau dans le centre d’hébergement de Timelkam à Voecklamarkt en Haute-Autriche, la femme de 50 ans n’a été sauvée que par son manteau d’hiver.

Son présumé agresseur est un homme de 22 ans originaire d’Afghanistan qui avait été offensé que la femme ait été invitée par les résidents chrétiens de la propriété pour discuter de la bible.

(…)

Il a été placé en détention provisoire et emmené à la prison de Wels en Haute-Autriche.

(…)