Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Pas-de-Calais : un détenu islamiste poignarde trois surveillants

Lu dans Le Parisien du 11 janvier 2018 :

L’un des blessés est sérieusement touché. Le détenu purge une peine de 18 ans pour complicité dans l’attentat de Djerba de 2002.
Trois surveillants du centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) ont été blessés ce jeudi après-midi à coups de ciseaux par un détenu islamiste, Christian Ganczarski. L’un des blessés, sérieusement touché, a été transporté en urgence à l’hôpital.

Ganczarski, un Allemand converti à l’islam, a été condamné à dix-huit ans de réclusion criminelle pour complicité dans l’attentat contre la synagogue de Djerba, en Tunisie (21 morts en avril 2002). 

Il se trouvait à l’isolement depuis ce week-end. A l’ouverture de sa cellule, l’agresseur présumé se serait jeté sur les agents en criant : «Allaou Akbar». »

Commentaire de l’Observatoire de l’islamisation :

L’homme a été incarcéré en 2009, donc il aurait dû sortir en 2027. Cette attaque va heureusement prolonger son incarcération. Lire sur le même sujet 70 condamnés pour terrorisme sortiront de prison dans les deux ans

Les animateurs de RMC défendent les repas sans porc (halal) sur des tables séparées dans les cantines

Alors que le maire de Beaucaire Julien Sanchez, défend l’arrêt des repas de substitution au porc pour de bonnes raisons, les « Grandes Gueules » de RMC  -radio du groupe Next dirigé par des macronistes- se mettent à quatre pour attaquer sa décision. Pourtant les raisons invoquées sont compréhensibles:

  • Comme il n’y a pas de self-service (dont la mise en place couterait 25000euros) les serveuses de la cantine placent les musulmans sur des tables séparées, pour des questions de simplicité et sous la pression des parents horrifiés à l’idée que leur enfants mangent à côté d’une assiette de porc.
  • Il s’en suit un apartheid spatial de fait, organisé par les écoles. Le seul moyen d’identifier les musulmans, et d’accélérer le service, est effectivement de les regrouper. Les rituels de l’entrée dans les cantines sont souvent, par la voix des cantinières : « les sans porcs vous vous mettez là, les porcs par ici ».
  • Le surcoût des doubles menus et la raison souvent invoquée par les nombreux maires, tout partis confondus, qui ont arrêté cette pratique.
  • Cette exigence répond à des obligations islamiques qui n’ont pas à être organisées par l’école.
  • Jamais en France, jusqu’au années 2000, les enfants ne mangèrent à la carte dans les cantines. 
  • Contrairement à ce que dit Mme Soublet, les plats de substitution sont « halal » répondant donc à une demande religieuse. 

La radio RMC a choisi son camp. 

Allemagne : 1 élève musulman sur 3 se déclare prêt « à se battre et à mourir pour l’islam »

Lu dans Die Welt du 10 janvier 2018. Traduction Fdesouche.com

Dans une enquête réalisée en Basse-Saxe, huit pour cent des étudiants musulmans soutiennent la propagation violente de l’État islamique. Certains montrent même de la sympathie pour les attentats terroristes. Cette surprenante conclusion controversée apparaît dans le chapitre 4, sous-section 1. « L’extrémisme et l’islamisme fondamentaliste » est le sous-titre de ce paragraphe et comprend seulement quelques pages. Il fait partie de l’étude remise la semaine dernière sur les causes de la criminalité des migrants, menée par le scientifique criminel Christian Pfeiffer.Lire la suite

Une islamiste étudiante à la Sorbonne tentait de se procurer un kalachnikov

Exclusivité du Point du 10 janvier 2018 (extrait);

« Son profil, particulièrement atypique, n’en finit pas d’étonner policiers et magistrats. Selon nos informations, une étudiante de 19 ans, inscrite à la Sorbonne à Paris, projetait de commettre un attentat dans des lieux festifs à Rennes (Ille-et-Vilaine). Son arrestation ainsi que celle d’un autre jeune radicalisé à Villeurbanne (Rhône) avait été révélée par Le Figaro, le 28 décembre dernier. (…) Elle a été identifiée alors qu’elle tentait de se procurer un fusil d’assaut kalachnikov Lire la suite sur Le Point

En Marche infiltré par des islamistes et leurs idiots utiles

Documentaire faisant le point sur les islamistes et leurs collaborateurs/idiots utiles au sein de La République En Marche. 

La laïcité recule à Marseille dans les écoles publiques islamisées

En complément, lire Marseille : douze mosquées salafistes dirigées par des étrangers tolérés sur notre sol

Une mosquée avec minaret sur un terrain cédé par Les Républicains dans le Bas-Rhin

Mosquée  El Fath « la Conquête » des turcs à Haguenau

La mosquée monumentale de Haguenau dans le Bas-Rhin est presque terminée, cette photo a été prise en novembre 2017. Rien n’aurait été possible sans le terrain municipal mis à disposition par la droite de Laurent Wauquiez. Le site musulman Dômes et Minarets, le mieux informé sur ces constructions, précise :  « En 2010, l’association a fait une demande de terrain auprès de la mairie qui a mis à disposition 40 hectares rue Ettore-Bugatti via un bail emphytéotique de 50 ans. En septembre 2015, le permis de construire a été délivré. »

 Les responsables locaux du FN dans un communiqué d’octobre 2016 s’insurgeaient : 

« Des militants Bas-Rhinois étaient réunis ce samedi 8 octobre à Haguenau afin de dénoncer les agissements du député-maire Claude Sturni. Ce dernier, apparenté aux « républicains » à l’Assemblée nationale a mis à disposition d’une association communautariste un terrain de 4000m2 au sein de Haguenau à un prix dérisoire.

Le bail emphytéotique signifiant cet accord a facilité la construction d’une mosquée au doux nom de « El fath », en français « la victoire éclatante ». L’utilisation d’un terme faisant référence à une bataille pour une construction religieuse est étonnante. Cette dénomination nous prouve la volonté de cette association d’avoir une communauté musulmane affirmée.

De plus, la population avoisinante souffre de cette situation. Elle n’avait même pas été consultée avant l’instauration de cette mosquée qui, pour certains, se trouve en face de leur habitation. Ces mêmes personnes souffrent quotidiennement de menaces de mort suite à une pétition contre l’instauration de l’école coranique de ce même quartier.

Avec Marine Le Pen, garantissons la laïcité en France et l’unité des français de toutes origines et de toutes religions.

Virginie Denjean-Obernesser

Secrétaire Front national de la 9ème circonscription du Bas-Rhin

Secrétaire des jeunes du Front national du Bas-Rhin

Sébastien Wiegand

Secrétaire Front national du canton de Haguenau

Ce documentaire explique le décalage entre les discours et la réalité chez Les Républicains :

Autodafé sans flammes en Turquie : 139 141 livres détruits issus des bibliothèques

Autodafé en Allemagne en 1933.

Selon le ministre de la Culture turc au Parlement, 139 141 livres ont été retirés puis détruits des bibliothèques turques. Et ce n’est qu’un début car de nombreuses publications sont encore en cours d’examen. L’Etat islamique a brûlé les livres de la grande bibliothèque de Mossoul, les talibans en 1998, en Afghanistan, s’attaquèrent à plus de 55 000 livres précieux, pour ne conserver que le Coran.

Dès lors, comment encore parler d’islamisme modéré ou démocratique pour qualifier le régime du neo sultan Recep Taiep Erdogan ? Emmanuel Macron n’a pas évoqué ce sujet lors de sa rencontre. Les médias n’en parlent guère.

Alès : course-poursuite de la police avec un islamiste criant « Allah akbar » et agressant les policiers

Lu dans Le Midi Libre du 5 janvier 2018 (extrait):

[…] Ce 31 décembre, après avoir ressassé dix jours durant un sentiment de trahison concernant la non-virginité hypothétique de sa future épouse, le prévenu, âgé de 21 ans et sans antécédent judiciaire, souhaite prendre conseil auprès d’un imam. Au cours du trajet, vers 12 h 50, l’équipage de police de la BAC le croise inopinément, prêt à s’engager dans le mauvais sens du giratoire de la cathédrale.

Une course-poursuite s’ensuit, à allure modérée, le conducteur grillant cependant plusieurs feux au rouge. Le jeune homme vêtu d’une djellaba de couleur claire, à la barbe fournie, insensible à toute injonction, fait naître, par son comportement, le doute d’une menace terroriste dans l’esprit des fonctionnaires de police. Le véhicule est finalement immobilisé sur la chaussée en direction de Saint-Christol-lèz-Alès, quand le policier entend alors l’homme hurler plusieurs fois “Allah akbar” […] Lire la suite sur Le Midi Libre

Père Hamel: la Préfecture de police avait intercepté des messages d’Adel Kermiche où il annonçait son acte

« La direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) de Paris a eu connaissance des messages d’un des tueurs du père Hamel une semaine avant l’assassinat du religieux. Le terroriste y évoquait une attaque dans une église, mentionnait Saint-Étienne-du-Rouvray… Une fois le prêtre assassiné, la DRPP a alors postdaté deux documents afin de masquer sa passivité. Révélations sur les pratiques du service de renseignement parisien. (…) www.mediapart.fr