Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Anis Amri abattu par les carabiniers italiens dans la nuit à Milan (video)

« Anis Amri, il killer di Berlino, è stato ucciso a Milano, nella zona di Sesto San Giovanni, dopo un conflitto a fuoco con la polizia. L’uomo avrebbe urlato « Allah Akbar » prima di sparare a due agenti che gli chiedevano di mostrar loro i documenti. Le immagini dopo la sparatoria »

Anis Amri photographié dans une mosquée berlinoise avant et après l’attentat (Bild)

C0T7B4CWEAAs2DNLe journal Bild publie ce matin à la une de son édition du jour des clichés d’Anis Amri, le Tunisien soupçonné d’être l’auteur de l’attentat au camion-bélier du marché de Noël de Berlin, devant une mosquée salafiste berlinoise.

Les photos ont été prises par des caméras de vidéosurveillance quelques heures après l’attaque. On y voit le principal suspect de l’attentat, qui a fait 12 morts et 56 blessés le 19 décembre dernier, sortir de la mosquée dans laquelle il s’était manifestement réfugié. 

D’après Bild, Anis Amri avait déjà été photographié devant cette même mosquée les 14 et 15 décembre, soit 4 et 5 jours avant l’attentat.anisamri-mosquee

L’argentier d’Al-Qaïda était bienvenu en France en 2011, au nom de l’amitié franco-qatari du gouvernement Fillon

nos très chers emirsLe livre Nos très chers émirs, sont-ils vraiment nos amis ? de Christian Chesnot et Georges Malbrunot (Michel Lafont, 2016) contient de nombreuses révélations. On y apprend que le principal financier d’Al-Qaida, le qatarien cheikh Omer al-Nouaimy était autorisé à séjourner en France au vu et su des autorités françaises. Les excellentes relations du gouvernement Fillon avec la dictature islamiste  permirent l’impensable. François Fillon a continué d’aller au mal nommé Forum de Doha pour la démocratie jusqu’en 2013, avec d’entamer un virage à 180° alors que l’opinion française commençait à être sensibilisée au rôle néfaste du Qatar. 

Pages 113 et suivantes du livre, nous lisons :Lire la suite

Berlin : Les autorités recherchent un tunisien de 21 ans

suspect berlin tunisienLu sur RussiaToday.com

Selon Der Spiegel, la police berlinoise poursuit actuellement une nouvelle piste importante à propos de l’attentat après avoir retrouvé un document d’identité sous le siège du conducteur, à savoir une carte de séjour délivrée à un citoyen tunisien prénommé Anis A et né en 1992 dans la ville de Tataouine.

Les papiers délivrés auraient été édités dans la ville de Kreis Kleve dans la région fédérale de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, selon l’édition de Allgemeine Zeitung pour la ville de Mayence. 

Le tabloïd Bild écrit par ailleurs que la police a interpellé un autre suspect pouvant être lié à l’attentat. 

Toujours selon le Bild, la police pense que l’auteur de l’attaque a été blessé car traces d’ADN pertinentes ont été trouvés dans la cabine du camion. Aussi, les policiers procèdent actuellement à des fouilles dans les hôpitaux de la région de Berlin-Brandenbourg.

Les autorités devraient par ailleurs donner une conférence de presse aux alentours de 13h ce mercredi 21 décembre pour donner plus de détails sur l’avancement de l’enquête. 

Bild.de précise :

Cet homme est connu des services de police pour des coups et blessures mais il a disparu avant d’être jugé, il est en outre considéré comme dangereux car lié à « un grand réseau islamiste », selon Bild. L’assaillant a pris la fuite. Un Pakistanais, arrêté peu après sur un lieu proche de l’attentat, a été finalement relâché mardi soir.

Salzbourg (Autriche) : un migrant marocain suspecté d’avoir planifié une attaque

gen_salzburg_1En Autriche, les autorités enquêtent sur un demandeur d’asile du Maroc de 25 ans. L’homme est soupçonné d’avoir planifié une attaque de Noël ou du Nouvel An à Salzbourg. Lire sur :  Welt.de

Le président du CFCM à la remise des diplômes de l’école de l’UOIF (Frères Musulmans)

Anouar Kbibech , président du Conseil Français du Culte Musulman.

Anouar Kbibech , président du Conseil Français du Culte Musulman.

Lu sur Saphirnews du 19 décembre (extrait):

« Une cérémonie en l’honneur des imams et des personnes ayant mémorisé intégralement le Coran (hoffaz) issus des formations de l’Institut européen des sciences humaines (IESH) de Paris a été organisé, jeudi 1er décembre, dans les locaux de l’établissement, basé à Saint-Denis et dirigé par Ahmed Jaballah. 

Pour l’occasion, de nombreuses personnalités ont fait le déplacement. Etaient présents des représentants d’organisations musulmanes à l’instar d’Amar Lasfar, président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) à laquelle est liée l’IESH, Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Djelloul Seddiki, directeur de l’institut Al Ghazali et représentant de la Grande Mosquée de Paris, et Ayse Senol, représentante du Millî Görüş en Ile-de-France. Des représentants de l’Institut Catholique de Paris mais aussi du bureau des cultes du ministère de l’Intérieur étaient des leurs, ainsi que Jean Courtaudière, délégué diocésain en charge des relations avec les musulmans en Seine-Saint-Denis . » Lire la suite

Ou comment les représentant officiels de l’islam « républicain » s’amalgament aux islamistes.

Berlin : erreur sur le suspect arrêté, le vrai coupable, armé, courre toujours

marche-noel-allemagne-dresdeLa police berlinoise pense que le Pakistanais arrêté n’est pas celui qui conduisait le camion de la mort. C’est ce que nous avons appris auprès des hautes instances des organes de sécurité.

Les déclarations du suspect ont été vérifiées et considérées comme correctes. « Nous avons attrapé le mauvais gars », dit-on à la police de Berlin.  » Nous nous trouvons devant une situation nouvelle. Car le vrai coupable est toujours armé, il court encore et peut faire de nouveaux dégâts. »

Source: Die Welt

Opération de la police allemande dans un centre d’accueil pour « migrants »

1024894003Selon la presse allemande, les forces spéciales de la police allemande ont pris d’assaut vers 4 heures du matin un hangar de l’ancien aéroport de Tempelhof, à Berlin, qui abrite désormais un centre d’accueil de réfugiés, l’un des plus grands de la capitale. Le conducteur du camion pourrait être passé par ce camp.

Attentat du Thalys : le jihadiste marocain est entré en Europe avec le flux de migrants

ayyoub
Une information Europe1/JDD :

 Ayoub El Khazzani, le tireur du Thalys, doit de nouveau prendre, ce mardi matin, le chemin du palais de justice de Paris. Il doit, en effet, être interrogé par le même magistrat en charge du dossier, avec deux autres juges.

[…] Autre information confirmée par l’audition du terroriste Ayoub El Khazzani: la stratégie d’infiltration de l’Europe par la route des migrants. C’est parce qu’il ne parvenait pas à rentrer via les aéroports que l’État islamique (EI) a fait des migrations son accès privilégié au Vieux continent. Au moment de rentrer de Syrie, El Khazzani est ainsi raccompagné à la frontière turque. Mais il est refoulé à l’aéroport d’Istanbul, puis à celui d’Antalya (au sud de la Turquie), parce qu’une page de son passeport est « arrachée ».

 Coincé en Turquie, le Marocain finit par recevoir l’ordre de « faire la route » avec Abdelhamid Abbaoud. Les deux hommes sont guidés par « Hamza » – il s’agit de Bilal Hamza, un Algérien de 20 ans interpellé en Allemagne un an plus tard. L’éclaireur les informe en temps réel de l’itinéraire à suivre, en se mêlant au flux de migrants. C’est ainsi qu’ils rejoindront la Hongrie au début du mois d’août, avant de gagner l’Autriche, l’Allemagne et enfin la Belgique, où se préparera l’attaque. »

Tirs dans une mosquée de Zurich: trois blessés (RTS)

Capture d’écran 2016-12-19 à 21.30.01RTS 10 décembre :
Trois personnes ont été blessées dans des tirs à proximité d’un centre de prière musulman à Zurich. Le ou les auteurs sont en fuite et une opération policière est en cours.

Les blessés, trois adultes, ont été découverts dans la rue où se trouve le centre islamique. Mais les tirs ont eu lieu à l’intérieur de l’établissement de prières, a indiqué la police zurichoise.

On ignore pour l’heure l’identité des victimes et la gravité de leurs blessures. On ne sait encore rien non plus du déroulement des faits, ni des motifs des auteurs. En savoir plus sur Radio Télévision Suisse

Page 3 sur 94«12345»102030...Dernière »