Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Vingt « individus » ont agressé des militaires à Sarcelles mardi soir

4583248_6_b933_le-general-jean-pierre-bosser-inspecte-les_03aaf7e63d041f36cfaa7cbb6ef39621Il ne s’agit plus d’une attaque par un « déséquilibré » isolé mais il s’agit d’une bande :

« Les militaires en mission Vigipirate sont régulièrement la cible d’attaques de délinquants, comme cela a été le cas à Garges-Sarcelles mardi 7 juin 2016. Selon Metronewsune vingtaine d’individus ont pris à partie un groupe de militaires à côté de la gare SNCF de la ville du Val d’Oise. Bloquant le véhicule, ils les ont d’abord insultés. L’un d’entre eux a ensuite jeté un pavé vers leur fourgon, qui a traversé la vitre avant d’atteindre l’un des occupants à la tête. « La patrouille a été prise à partie, par ricochet, alors qu’une opération de police était en cours dans les environs. La mission était de sécuriser une synagogue de la commune voisine de Garges-lès-Gonesse » explique une source militaire. Le soldat a été évacué vers un hôpital »

L’épicier de Brest qui soutient l’Etat Islamique voit son assignation à résidence assouplie

5612d70ce6e4a

En France, on peut être fan de décapitation et gérer un commerce sur la voie publique.

Lu dans Le Télégramme du 7 juin 2016

« Il était le dernier assigné à résidence à Brest. Le juge des référés du tribunal administratif, en aménageant son assignation à résidence,  lui permet de travailler les nuits de ramadan.

L’épicier brestois s’était fait connaître à Brest le 14 novembre dernier, au lendemain des attentats de Paris. Au passage d’une patrouille de police devant son domicile, il avait mimé des tirs d’arme automatique après avoir exprimé sa joie.

Des faits d’une gravité telle qu’il avait été assigné à résidence à Brest, entre 20 h et 6 h. Le juge des référés vient  d’imposer l’aménagement de son assignation à résidence pour lui permettre de travailler durant les nuits du ramadan. »

Nice: une serveuse agressée pour servir de l’alcool pendant le ramadan

648x415_une-serveuse-de-bar-place-des-terreaux-de-lyon-le13-avril-2011-cyril-villemain-20-minutes20 Minutes du 7 juin 2016 :

Sur son plateau, la serveuse sert des verres d’alcool. Une activité qui n’a pas plu à un passant, en ce premier jour de ramadan. Selon Nice-Matin, ce dernier aurait agressé l’employée pour cet unique motif.

La scène se serait déroulée lundi soir dans un bar du centre-ville de Nice, rue Lamartine. Alors qu’il ne fait que passer sur le trottoir, un homme aurait interpellé la serveuse. Elle aurait rétorqué qu’il ne pouvait pas la juger, vu qu’il n’était pas Dieu pour le faire. « Si j’étais Dieu, je t’aurais déjà étranglé », aurait-il lancé avant de lui porter un coup.

Immédiatement, le propriétaire du bar a porté plainte auprès du commissariat. La police a fait des recherches dans le secteur, disposant des bandes-vidéo de la scène de l’agression.

Sur les images vidéo enregistrées par l’établissement, que l’Agence France-Presse a pu consulter, on voit très nettement deux individus, dont l’un serait un étranger en situation irrégulière bien connu dans le quartier, selon le propriétaire du bar, menacer longuement la serveuse

Dans le même quartier, fin 2014, un boulanger avait été agressé parce qu’il vendait des sandwichs au jambon. »

Rappel: Au Maroc, Algérie et Tunisie la police traque les « non jeûneurs »

En effet, le code pénal marocain précise:

«Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 12 à 120 dirhams.»

Les nuisances sonores du ramadan reconnues par des fidèles du Loiret

Omar Belbouab, imâm de Saint-Chamond a réagi à la polémique sur l’affichage municipal de la ville de Lorette, demandant à ce que « le ramadan doit se vivre sans bruit », en s’exprimant dans les médias en tant que président du Conseil théologique de la Loire.

Cependant, sur sa page Facebook, certains de ses fidèles sont d’accord avec la mairie de Lorette :

Capture d’écran 2016-06-07 à 09.43.31

Capture d’écran 2016-06-07 à 09.43.47

Cliquer pour agrandir

Le Maroc va contrôler totalement la Grande Mosquée de Strasbourg

438288Strasbourgmosquee650x434Lu sur Rue89 (extrait):

C’était réunion de crise ce week-end à la grande mosquée de Strasbourg à la veille de l’ouverture du Ramadan. Le président de l’association qui gère l’institution vient de démissionner, comme trois autres présidents avant lui depuis 2013. À l’origine de ce dernier retournement, une visite à Rabat début mai lors de laquelle le Maroc a menacé de cesser de financer la mosquée si elle ne suivait pas ses conditions.(…)D’après des informations qui ont fuité sur cette visite, Abdellah Boussouf a posé un ultimatum aux administrateurs de la grande mosquée : soit ils acceptent de passer une convention avec le Maroc et de mettre en place un recteur et une équipe salariée fixe à la tête de la mosquée, payés grâce à des subventions marocaines, soit ils ne pourront à l’avenir plus compter sur le soutien financier du royaume chérifien Lire la suite

Rappel : la mosquée a été financée en partie par la ville à l’époque de l’UMP Fabienne Keller (610 000 euros), le département LR (510 000 euros) et la région LR (420 000 euros). Pour plus d’informations lire l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015) dont un chapitre démontre la radicalité de cette mosquée financée par les sarkozystes.

Les évêques soudanais dénoncent le pilonnage des civils par le président islamiste

Le président El-Bechir avec sa femme.

Le président El-Bechir avec sa femme.

(Information non traitée par les médias français)

Radio Vatican du 2 juin 2016

« Les évêques du Soudan ne cachent pas leur colère : ils condamnent avec la plus grande fermeté les raids aériens incessants dans les Monts Nouba qui tuent et blessent sans discrimination et qui répandent une culture de peur et de mort au sein de la population. Ces jours derniers, une école catholique a été touchée au Kordofan du Sud, entre les deux Soudans, une zone contrôlées par les rebelles, qui contestent le pouvoir du président Omar el-Béchir.Lire la suite

Egypte: les islamistes s’attaquent aux chrétiens et s’en prennent à leurs maisons et magasins

primopiano_1782Minya (Agence Fides 27 mai 2016) – Sept maisons et magasins appartenant à des chrétiens coptes ont été incendiés et saccagés, une chrétienne âgée insultée et rouée de coups et enfin dénudée en public par une bande d’assaillants furieux. Tel est le bilan provisoire de la nouvelle phase de violences sectaires à l’encontre des coptes ayant explosé à Al-Karm, en province de Minya, en Haute Egypte. Cette fois, la férocité des bandes extrémistes a été suscitée par des rumeurs locales concernant l’existence d’une relation sentimentale entre un égyptien copte – fils de la femme de 70 ans agressée – et une musulmane.
La nouvelle explosion de violence sectaire, arrivant quelques jours après la rencontre à Rome entre le Pape François et le grand imam d’al-Azhar, Ahmed al Tayyib, a attiré de nouveau l’attention du débat public en Egypte, surtout à cause des violences et des humiliations perpétrées à l’encontre de la femme âgée. Le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, actuellement en Autriche, a diffusé un communiqué dans lequel il estime possible que les faits d’al-Karm pourraient être utilisés pour déclencher une nouvelle spirale d’affrontements confessionnels et appelle tout un chacun à préserver ensemble la coexistence pacifique entre les différentes composantes de la population égyptienne. Le Président Abdel Fattah al Sisi – indique un communiqué du 26 mai provenant de la Présidence – a lui aussi fait appel aux ministères compétents afin que les responsables des violences d’al-Karm soient rapidement identifiés et punis. Selon ce qu’indique la presse locale, au moins cinq personnes auraient déjà été arrêtées pour avoir participé aux attaques contre la femme âgée et les habitations des coptes. (GV) (Agence Fides 27/05/2016)

Inauguration d’une deuxième Grande mosquée (radicale) à Saint-Etienne

Quatre ans après l’inauguration de la mosquée Mohammed VI dirigée par le Maroc, la mosquée El-Moustapha a été inaugurée samedi 21 mai 2016 dans le quartier de Montreynaud, en présence d’élus locaux et du prêtre qui juge « nécessaire » son édification.

Plusieurs marqueurs de radicalisme sont pourtant exprimés par les comptes sociaux de la mosquée:  Sur Twitter la mosquée relaie les publications de la librairie Oummati,  wahhabite, sis à Saint-Etienne, qui vend les livres des savants saoudiens Outheymine et Fawzan qui prescrivent de tuer ceux qui négligent les prières, de tuer les homosexuels, de « détester les mécréants » (Saleh Fawzan, Guide de la croyance authentique, édition Al Bayinnah, page 101), qui interdisent les photos, etc. Les publications des salafistes de ‘Islamic Knowledge » sont aussi relayées, proche des Deoband pakistanais.

Sur Facebook la mosquée relaie les actualités de l’IESH, l’école d’imâms des Frères Musulmans de l’UOIF.

Aussi, le programme des leçons de la mosquée de Montreynaud indique que le livre « Les 40 hadith » de l’imâm Nawâwi est enseigné lors du ramadan. Inquiétant quand on connait son contenu qui prescrit de « verser le sang des apostats » (hadith n°14) , et le hadith n° 8 :

«Il m’a été ordonné de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu’ils accomplissent la prière rituelle, qu’ils acquittent la Zekâa »

Cette Grande Mosquée est dotée de salles de classe pour l’apprentissage de toutes ces horreurs.

Observatoire de l’islamisation.

11 500 chrétiens tués au Nigéria en moins de 10ans

fulani-muslim-herdsmen-massacre-christians-in-nigeria« En moins d’une décennie, près de 11500 chrétiens ont été tués dans le Nord du Nigeria. Au cours de la période 2006-2014, ils sont 1,3 million à avoir été contraints de fuir la région alors que 13000 églises ont été soit détruites soit abandonnées, affirme Mgr Joseph Bagobiri, évêque de Kafanchan, dans un rapport présenté lors d’un congrès qui se tenait début mai au quartier général des Nations unies, organisé conjointement par le Saint-Siège et l’ONG espagnole Citizen Go.Lire la suite dans La Croix

L’Institut Catholique de Paris va autoriser les professeurs d’al-Azhar à diriger les thèses de ses élèves

al-azhar

Photo: Université islamique d’al-Azhar, Le Caire, Egypte.

La Croix du 25 mai rapporte :

« Le recteur de l’université d’Al Azhar, Ibrahim Al-Hodhod, et celui de l’Institut catholique de Paris, Mgr Philippe Bordeyne, ont signé mercredi 25 mai une convention entre leurs facultés de lettres, ouvrant la voie à des recherches communes.

(…) La convention encadre pour trois ans des activités de recherche communes, dans les domaines de la traductologie, des études littéraires, des études médiévales ainsi que du dialogue interreligieux.

La mise en place à l’ICP à la rentrée d’un séminaire doctrinal sur le dialogue interculturel, dans lequel interviendront des enseignants d’Al Azhar, sera la première traduction concrète. Des thèses françaises et égyptiennes pourront également être codirigées par des professeurs des deux institutions. » Lire l’article intégral sur La Croix

Pour comprendre l’islam totalitaire enseigné à Al-Azhar, modèle pour le CFCM, se reporter au chapitre sur l’institution dans le livre L’islamisation de la France.

Lire en complément:

Un Professeur d’Al-Azhar (partenaire CFCM) rappelle que le viol des captives de guerre est halal

 Au Collège des Bernardins, le professeur d’islam enseigne que Mahomet est annoncé dans la Bible et que la science prouve la divinité du Coran.