Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Syrie: les groupes armés par l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie accusés de crimes de guerre par Amnesty

AaS-Screengrab-Bomb

Le groupe Ahrar el Sham (L’Aube du Levant) armé par l’Arabie Saoudite et la Turquie.

Amnesty international a accusé mardi des groupes rebelles islamistes en Syrie «d’exécutions sommaires et de torture» appelant la communauté internationale à retirer tout soutien aux mouvements responsables de crimes de guerre.

L’organisation de défense des droits de l’Homme basée à Londres pointe du doigt des groupes armés syriens dans les provinces d’Alep (nord) et d’Idleb (nord-ouest), et «dont certains auraient le soutien du Qatar, de l’Arabie saoudite, de la Turquie et des Etats-Unis».

«A Alep et à Idleb aujourd’hui, les groupes armés ont le champ libre pour commettre en toute impunité des crimes de guerre et d’autres violations du droit humanitaire international», souligne Amnesty dans un nouveau rapport, qui dénonce «une vague glaçante d’enlèvements, tortures et exécutions sommaires».

Amnesty cite le groupe rebelle islamiste Noureddine Zinki, le Front al-Chamia et la Division-16, qui font tous trois partie de la coalition islamiste «Fatah Halab» («la conquête d’Alep»), mais aussi le puissant groupe salafiste armé Ahrar al-Cham, soutenu par l’Arabie saoudite et la Turquie, et les jihadistes du Front al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Consulter la liste complète des groupes djihadistes et de leurs parrains.

Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jihad des manuels scolaires

Capture d’écran 2016-07-04 à 22.09.14Lu sur Yabiladi du 2 juillet 2016:

La réforme de l’enseignement de la religion est en marche. Après la décision de la tutelle de rebaptiser la matière « éducation islamique », en « éducation religieuse », elle passe à la deuxième phase de son programme. Le ministère s’apprête à supprimer Sourate Al Fath (la Conquête) des manuels scolaires de la 3e année du collège. En cause, son contenu incitant les musulmans au jihad. Lire la suite sur Yabiladi

Que dit cette sourate Al Fath, la numéro 48 ? Extraits:

« Quiconque ne croit pas en Dieu et en son Apôtre, nous avons préparé un brasier pour les incroyants » (verset 13)

« Dieu a envoyé son apôtre avec le guide et la vraie religion pour la faire triompher de toute religion (…) Mahomet est l’apôtre de Dieu. Ses partisans sont durs pour les incroyants, mais bons entre eux » (versets 29-29)

Traduction de Jean Grosjean approuvée par l’institut de recherches islamiques d’el-Azhar (Le Caire).

Bangladesh : 20 otages étrangers incapables de citer le Coran torturés et égorgés

1467554411-italiani-morti-dakka

Photos: Les neufs italiens tués à Dacca vendredi. Il Giornale

Source Daily Star/Russia Today:

«Les assaillants ne se sont pas comportés brutalement avec les Bangladais, ils leur ont donné à manger. Ils testaient la religion de chacun en leur demandant de réciter un extrait du Coran. Ceux qui pouvaient citer un verset ou deux étaient épargnés. Les autres étaient torturés».

Les détails sur la prise d’otage qui a eu lieu au Bangladesh ce week-end commencent à émerger. Selon ce témoignage paru dans le Daily Star, les terroristes auraient torturé les otages qui n’étaient pas capable de réciter des versets du Coran. (…) Lire la suite

Bangladesh : fusillade dans un restaurant du quartier diplomatique de Dacca

L’Etat Islamique revendique l’attaque:Capture d’écran 2016-07-01 à 21.54.13

Une fusillade nourrie a éclaté, vendredi 1er juillet au soir, dans un restaurant du quartier diplomatique de Dacca, la capitale du Bangladesh, entre des policiers et un nombre indéterminé d’individus armés, a fait savoir la police.

« Un nombre inconnu de personnes se trouvent encore à l’intérieur [de l’établissement] mais on ne sait pas si elles ont été prises en otage », a affirmé à l’Agence France Presse un responsable de la police locale, Sayedur Rahman. 

Deux policiers ont été grièvement blessés dans la fusillade, a annoncé la chaîne de télévision privée Channel 24. Selon la version en ligne du quotidien Daily Star, cinq assaillants ont fait irruption dans le restaurant Holey Artisan Bakery vers 21 h 20 heure locale dans le quartier chic de Gulshan et ont ouvert le feu. (…)

Le Bangladesh est frappé par une vague de meurtres de défenseurs de la laïcité, d’intellectuels et de membres de minorités religieuses, imputés à des groupes djihadistes, et qui a fait plus de 50 morts en trois ans. » Source: Le Monde

50 écoles primaires musulmanes: 2h de récitation de Coran chaque matin

Coran, Sourate IX verset 29:

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies . »

Le cerveau des attentats d’Istanbul a été protégé par son statut de réfugié en Autriche

1607011323270111Lu sur le Daily Mail traduction Fdesouche:

« Akhmed Chataev (…) a fui la Russie il y a 12 ans, et a gagné le statut de réfugié en Autriche. (…)
En Janvier, les services secrets russes l’ont désigné comme le principal recruteur de terroristes d’ISIS depuis la Russie et les pays européens.
Tchataïev – surnommé «One-Armed ‘après qu’il ait affirmé que l’un de ses membres a été coupée en prison – a fui la Russie il y a 12 ans, et a gagné le statut de réfugié en Autriche.
Une fois en Europe, il a envoyé du matériel vers le Caucase du Nord pour les terroristes.
En 2008, il a été arrêté en Suède pour possession illégale d’armes, a passé un an en prison après que des Kalachnikov , des explosifs et des balles aient été trouvés dans sa voiture.
(…)
Après avoir purgé sa peine, il a déménagé en Ukraine, où il a été arrêté à la demande de la police russe – mais a utilisé son statut de réfugié autrichien pour éviter l’expulsion. »

La nuit du ramadan sur France 2

« L’émission : Cette année encore, l’émission est placée sous le signe de la fête, de la spiritualité et de la prise de parole engagée. En 2016, le ramadan s’étend du 6 juin au 7 juillet.  La «Nuit du Ramadan» rappelle, grâce à son plateau multiculturel, que la rupture du jeûne est un moment de partage. Lire sur France 2

Migrants : une « invasion organisée par les Frères musulmans » selon le président tchèque.

41mpPaNA-WL 4611041_7_b777_le-president-tcheque-milos-zeman-a_19d3f0f99472d1d39bd04a991b15e005Le président tchèque Milos Zeman a estimé ce lundi que la confrérie des Frères musulmans égyptiens était derrière l’actuelle vague de plus d’un million de nouveaux arrivants en Europe. « Je crois que cette invasion est organisée par la confrérie des Frères musulmans, utilisant des moyens financiers venus d’un certain nombre d’États », a affirmé le président tchèque, âgé de 71 ans, à la radio publique. Milos Zeman a ajouté qu’il avait obtenu des informations concernant la confrérie islamiste, interdite en EgypteEmirats et Jordanie car considérée comme une organisation terroriste, de deux sources. Dans les deux cas, il s’agit selon lui de « musulmans et (d’)hommes politiques arabes de haut rang ». Selon le président tchèque, l’actuelle crise migratoire est due d’une part à une approche complaisante de l’Europe face aux migrants, et de l’autre à des « efforts de la confrérie en vue d’atteindre ses objectifs ». « La confrérie des Frères musulmans ne peut pas lancer une guerre contre l’Europe, elle ne dispose pas de moyens, mais elle peut préparer une vague croissante de migrants pour prendre progressivement le contrôle de l’Europe », a aussi dit Milos Zeman, premier chef de l’État tchèque élu au suffrage universel, en janvier 2013.

Commentaire de l’Observatoire : Indésirables en Egypte, Jordanie, Emirats-Arabes-Unis, perdant pied en Syrie, les Frères Musulmans ont toujours trouvé des bases arrières en Europe, ce depuis les années soixante en Allemagne, Suisse, Angleterre et France-Italie dès les années 80. Les actions musclées pour fermer leurs bureaux, expulser leurs dirigeants dans ces pays, rend mécaniquement l’Europe comme un refuge idéal. Les grandes mosquées de la confrérie chapeautées par la Fédération des organisations islamiques d’Europe, dont l’UOIF est la branche française, se multiplient de par les aides qataris et la bienveillance politique (Lire Ces Maires qui courtisent l’islamisme).

Des instructions des responsables afin de faire gagner l’Europe à des populations qui y trouveront des aides sociales et un encadrement dans les grandes mosquées très structurées des Frères, sont donc plausibles. D’autant que le droit du sol rend inexpulsable les étrangers faisant des enfants sur notre continent.

Pour comprendre la doctrine de la confrérie qui contrôle les grandes mosquées de Reims, Nantes, Caen, Mulhouse, Aubervilliers, Poitiers, Lille etc. lire Les Frères Musulmans dans le texte (éditions Tatamis, 2016)

La mosquée radicale de Bussy-Saint-Georges vue par un drône

Capture d’écran 2016-06-30 à 22.44.40Pourquoi le qualificatif de « radicale »? Eh bien un des derniers conférenciers fut Omar Dourmane (18 juin) de l’UOIF, qui partage des vidéos de l’ancien chef du Hamas cheikh Yassine sur sa page Facebook, et qui défend ouvertement les Frères Musulmans. Aussi le saoudien Abdallah Basfar est venu au moins une fois en 2009 comme le rapporte un bulletin d’information de la mosquée. Il fut interdit de séjour en 2012 pour des propos extrémistes.  « A l’occasion d’un congrès de l’UOIF en 2008 qu’Abdallah Basfar, né en Arabie saoudite, avait légitimé le fait de battre son épouse si elle n’obéissait pas à son mari. » rapporte Le Figaro.

Le RAID interpelle trois djihadistes en puissance à Carcassonne et Perpignan

Carcassonne-montagne_largeLu dans LIndépendant du 28 juin:

Les policiers de la sécurité intérieure (DGSI) sont intervenus ce mardi matin à Carcassonne. Un couple a  été interpellées sur le hameau de Montredon lors d’une vaste opération qui aurait mobilisé entre autres les policiers du RAID de Bordeaux.

Selon nos informations, un autre homme a été arrêté à Perpignan dans le cadre de cette même affaire. Les suspects seraient actuellement en garde à vue pour « association de malfaiteurs » et « préparation en vue de commettre un acte terroriste ». Une mesure qui peut durer jusqu’à 4 jours.

On ignore pour l’heure quelles villes et quelles cibles auraient été visées et si ces arrestations sont en lien avec celle d’un Tarnais de 22 ans le 13 juin dernier à Carcassonne toujours, en possession d’armes blanches et qui aurait confié aux enquêteurs vouloir commettre un attentat contre des touristes et des forces de l’ordre.