Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Le fantasme politico-médiatique d’un « islam de France » à bâtir par l’action politique

Par Majid Oukacha, auteur de l’indispensable livre  « Il était une fois l’islam » (éditions Tatamis)

Erdogan, premier dictateur «national-islamiste»

1301-erdoganFIGAROVOX/ENTRETIEN – C’est une foule gigantesque qui s’est rassemblée ce dimanche autour d’Erdogan. Pour Caroline Galactéros, l’Occident n’a pas voulu voir l’implantation d’un «national-islamisme» conquérant aux portes de l’Europe, qui montre aujourd’hui son vrai visage. Lire sur Le Figaro

L’Algérien qui a agressé les policières de Charleroi était un clandestin en attente d’expulsion


Source: RTBF

« L’agresseur des policières à Charleroi était un Algérien, en situation irrégulière, qui avait déjà fait l’objet de deux ordres de quitter le territoire. Mais comment se fait-il, dès lors, que cet homme de 33 ans se trouvait encore sur le territoire belge ?

L’homme qui a agressé les deux policières à la machette, samedi à Charleroi, était connu des services de police et était en situation irrégulière. Il avait donc été sommé de quitter le territoire belge à plusieurs reprises. Mais comme beaucoup d’illégaux, il n’a pas obtempéré.Lire la suite

Melun: « Prête à commettre un attentat en France », une mineure a été arrêtée

Melun.12Lu dans Le Point/AFP du 8 août:

Une mineure de 16 ans, qui se disait prête à commettre un attentat en France, a été présentée à la justice lundi en vue d’une mise en examen, a-t-on appris de source judiciaire. 

L’adolescente avait été interpellée jeudi dans le cadre d’une opération antiterroriste à Melun (Seine-et-Marne). « Très radicalisée », elle était administratrice d’un groupe sur la messagerie chiffrée Telegram, où « elle a relayé des appels à la commission d’un attentat et a également exprimé son intention de passer à l’acte », a précisé une source proche de l’enquête.Lire la suite

Les policiers maitrisent un individu hurlant « Allah Akbar ! » sur les Champs-Élysées

La scène s’est déroulée sur l’avenue des Champs-Élysées samedi matin à 11h40. Un homme s’est présenté devant le 84 Galerie des Champs-Élysées et a commencé à crier une série d’ « Allah Akbar » (Dieu est le plus grand). L’intervention de la police fut très rapide, maîtrisé l’individu a été embarqué et conduit au commissariat. 

Le tribut (jizya) dans l’islam, dernier ouvrage du professeur Sami Aldeeb

41MKxHkH6pLSami Aldeeb: Le tribut (jizya) dans l’islam: Interprétation du verset coranique 113/9:29 relatif au tribut (jizya) à travers les siècles, Createspace (Amazon), Charleston, 2016, 204 pages : Amazon

Cet ouvrage fait partie d’une série de livres qui s’attardent sur l’interprétation de versets problématiques du Coran à travers les siècles (voir la liste dans http://goo.gl/RyX0a5).

Le présent ouvrage est consacré au «verset du tribut (jizya)» H-113/9:29 qui dit:

Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et son envoyé ont interdit, et ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux auxquels le livre fut donné, jusqu’à ce qu’ils donnent le tribut (jizya) par une main, et en état de mépris.

Chez les chiites, ce verset est appelé aussi le verset du sabre, nom donné par les sunnites au verset H-113/9:5:

Une fois écoulés les mois interdits, tuez les associateurs où que vous les trouviez, prenez-les, assiégez-les, et restez assis contre eux [dans] tout aguet. Mais s’ils se repentent, élèvent la prière, et donnent la dîme, alors dégagez leur voie. Dieu est pardonneur, très miséricordieux.

Quoi qu’il en soit du nom qu’on leur donne, ces deux versets appartiennent aux versets coraniques prônant le jihad, auquel nous avons consacré notre ouvrage Le jihad dans l’islam:  Amazon. Le présent ouvrage en est un complément, dans la mesure où le paiement du tribut (jizya) est l’une des trois alternatives accordées aux non-musulmans (ci-après les dhimmis), ou tout au moins à une partie des non-musulmans, notamment ceux appelés gens du livre:

  • soit la conversion à l’islam;
  • soit le paiement du tribut (jizya);
  • soit l’épée avec pour conséquence l’asservissement des prisonniers, des enfants et des femmes, et la mainmise des musulmans sur les biens des vaincus. Lire la suite sur le site du professeur Sami Aldeeb

La Turquie islamiste accuse l’Autriche qui refuse son adhésion de « racisme radical »

Le maire Républicain (LR) de Perpignan signe un permis de construire pour une 14ème mosquée

648x360_jean-marc-pujol-maire-ump-perpignan-campagne-municipales-3-mars-2014-quartier-saint-gauderique-perpignanSource: France 3

(Les islamites turcs remercient le maire LR Pujol)

« Un permis de construire a été délivré à la communauté turque de Perpignan, après 7 à 8 ans de préparation. Le nouveau lieu de culte se situera au chemin del Vivès, à Perpignan, dans le quartier du Vernet.

Les Turcs perpignanais souhaitaient avoir leur lieu de culte. Déposé le 26 février dernier, le projet de construction a récemment été approuvé par la ville.
Situé dans le quartier du Vernet, chemin del Vivès plus précisément, il s’agira d’un espace culturel comprenant une salle polyvalente, une cafétéria, une bibliothèque, un local traiteur, un local technique et une salle de prières. La capacité de cette dernière est estimée à 800 personnes. Des espaces verts seront aménagés tout autour. Ce projet serait imaginé par la communauté turque depuis 7 à 8 ans.

Jusqu’à maintenant, les Turcs se retrouvaient dans une maison de ville « exigue », elle aussi située au Vernet, pour communier.

Cette construction porte à 14 le nombre de lieux de culte musulmans dans la préfecture des Pyrénées-Orientales.

La moitié d’entre eux sont situés dans les quartiers nord de la ville. S’il y en a autant, c’est parce que la communauté musulmane ne se reconnaîtrait plus en une seule entité.

Les pratiquants disent avoir besoin de se recueillir entre eux. La nationalité serait un des facteurs clés de ce besoin de différenciation. (…)

Double discours : N. Kosciusko-Morizet dénonce la mosquée salafiste qu’elle a aidé à construire

Vendredi 05 août 2016,
Ismaïl Mounir
Président du Centre Socio-Culturel Islamique de Longjumeau

Source: Facebook

Nous avons découvert avec étonnement et stupeur les déclarations de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet dans une émission de France Info le 5 août 2016, dans laquelle elle assimile la mosquée de Longjumeau à « Un nid de salafistes ».

Le Centre Socio-Culturel Islamique de Longjumeau dément formellement de telles allégations.

Dans ses déclarations, Nathalie Kosciusko-Morizet va jusqu’à sous-entendre qu’elle a tenté de fermer la Mosquée de Longjumeau, en déplorant n’avoir pas eu l’arsenal juridique nécessaire pour le faire.

De telles affirmations, en plus d’être mensongères, sont en décalage total avec les relations cordiales et citoyennes que nous avons toujours entretenu avec Mme Kosciusko-Morizet, alors maire de Longjumeau.Lire la suite

Le réfugié afghan interpellé par la police pour projet d’attentat était logé par France Terre d’Asile

Le président de l’association immigrationiste France terre d’asile, Pierre Henry, tente de s’expliquer:

1608051756190107

Lu sur France Info:

« Le réfugié afghan qui était recherché depuis quatre jours pour une menace imminente d’attentat a été arrêté ce matin à Paris.

L’alerte avait été diffusée mardi soir à toute la police parisienne. Un homme afghan réfugié à Paris depuis deux mois se serait apprêté à passer à l’action dans les heures ou les jours à venir.

Dans la foulée trois photos avaient été diffusées. La police est parvenu à l’arrêter ce matin dans le 18ème arrondissement de Paris, boulevard de la Villette. Les policiers l’ont reconnu dans la rue. »