Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Orne : alerte terroriste au sein de la prison de Condé-sur-Sarthe

Lu dans Tendance Ouest du 28 juillet :

L’information est tombée ce jeudi 28 juillet 2016 à la mi-journée : jeudi 21 juillet, vers 5 heures du matin, une fouille très importante a été menée au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne), près d’Alençon. Plusieurs détenus radicalisés étaient soupçonnés de détenir de l’explosif et de vouloir se faire exploser dans l’établissement en faisant le maximum de victimes chez les surveillants. Lire la suite.

Adel Kermiche avait 1962 abonnés sur Twitter

15379157

15379680

Adel Kermiche était suivi par 200 musulmans dans son groupe de discussion sur Internet

folie2Source: BFMTV

« Il avait tout consigné pendant des semaines dans des enregistrements audio avant de commettre l’innommable. Adel Kermiche, l’un des deux terroristes qui ont attaqué l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, s’était radicalisé depuis de longs mois, avait prémédité son acte et avait tenté de recruter d’autres jihadistes. C’est ce que révèlent les fichiers sonores qu’ont récupéré les enquêteurs lors des perquisitions au domicile du jeune homme de 19 ans, juste après l’attaque terroriste. 

Consultés par L’Express, ces enregistrements glaçants, dont l’authenticité a été confirmée par une source proche de l’enquête, montrent le basculement jusqu’au tragique 26 juillet. La veille, Adel Kermiche met en ligne un nouveau message sur l’application chiffrée Telegram diffusé aux quelques 200 personnes qui appartiennent à son groupe. Parlant d' »un gros truc » à venir, il demande « à ses frères et soeurs » de le diffuser au plus grand nombre.

« Je vous préviendrai à l’avance, trois quatre minutes avant et quand le truc arrivera, il faudra le partager direct », lance Adel Kermiche, parlant d' »une image ou une vidéo ».(…)

« En prison avec mon cheikh, il m’a donné des idées« , assure-t-il dans un enregistrement avant de se réjouir que ces « idées » aient été utilisées par d’autres de leurs « frères », d’abord au Bataclan puis à Nice. Lors de ce séjour à Fleury-Mérogis, il assure avoir suivi des cours avec son « guide spirituel » et « d’autres frères ». Jusqu’à lui-même élaborer des scénarios et les transmettre au plus grand nombre.

Boulogne : ils brûlent le drapeau français en hurlant «La France aux Arabes»

280px-Boulogne_012Lu dans La Semaine du Boulonais:

Dans la rue Félix-Adam, dimanche matin, un petit groupe a mis le feu au drapeau tricolore, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre en marge de la braderie des commerçants.

La tension est palpable en ces temps troubles, de plus en plus en province. Certaines langues en profitent pour se délier, parfois sous l’effet de l’alcool, et forcément de la plus mauvaise des manières.
Dimanche dernier, aux alentours de 9 h, quatre jeunes hommes et deux femmes, passablement éméchés, traînent à proximité de la braderie des commerçants, rue Félix-Adam. Alors que les bonnes affaires battent leur plein, le groupe embrase un drapeau français, hurlant à plein poumons « La France aux Arabes ! ». Le refrain passe plutôt mal non loin de la foule…
Les forces de l’ordre sont immédiatement alertées. Sur place, elles sont prises à partie par les six jeunes. Un meneur, âgé de 19 ans, se démarque très vite à l’arrivée de la police. Il est embarqué et placé en garde à vue au commissariat de Boulogne. Déféré au parquet, il est poursuivi pour outrage au drapeau français (conformément aux articles 132-11 et 132-15 du code pénal). Il risque une amende de cinquième classe, qui peut s’élever jusqu’à 1 500 euros (3 000 euros en cas de récidive).

Martinique: un islamiste marocain en lien avec Aqmi a fui l’hôtel où il était assigné

1607272228140105Rachid Rafaa, djihadiste présumé, logé à l’Auberge verte au Morne-Rouge est en fuite. Il n’a pas répondu aux mesures d’assignation à résidence. L’homme âgé de 40 ans est considéré comme en fuite depuis ce mercredi matin.

Un avis de recherche interne à la gendarmerie circule en ce moment sur les réseaux sociaux. Il est conseillé de composer le 17 si vous apercevez cet individu et ne de ne pas tenter d’intervenir.
Marocain, Rafaa Rachid est soupçonné d’être lié à des responsables d’Al-Quaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il se serait servi de ses compétences d’informaticien pour diffuser des messages sur internet. Il est assigné à résidence en Martinique au Morne Rouge depuis mai 2014. Il avait le droit de sortir la journée mais devait pointer plusieurs fois par jour à la gendarmerie.

Son transfert sur notre ile faisait suite à une décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme de ne pas l’extrader au Maroc de crainte qu’il ne soit torturé.

Allemagne : un groupe de musulmans assaille une piscine nudiste en hurlant des injures et des menaces

0019b91ec981132cf2c904Lu sur Atlantico du 27/07/16 :

« Six hommes ont fait irruption dans une piscine naturiste de l’état de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne. Selon les témoins, ils étaient barbus et parlaient arabe ainsi qu’allemand. Ils ont crié « Allahu akbar », craché sur les femmes et les enfants présents, traité les femmes de « salopes » et d’ »infidèles », et prévenu que les personnes présentes seraient « exterminées ». La natation naturiste serait une tradition appréciée dans cette région. 

Une femme présente a résumé les propos des hommes : « Nous, [les femmes allemandes] sommes toutes des salopes et ils nous extermineront toutes ». Les hommes étaient barbus et ont vociféré des injures en allemand et en arabe, selon les témoins, rapporte le Daily Mail.

Toujours selon les témoignages, les hommes ensuite auraient quitté l’endroit et seraient allés à un autre parc aquatique où ils auraient renouvelé un comportement similaire. 

Depuis l’arrivée des migrants en Allemagne, il y a eu plusieurs incidents de viols et d’agressions sexuelles commis contre des femmes et même des enfants dans des piscines publiques. Le mois dernier, un rapport secret de la police de Düsseldorf, fuité dans la presse, avertissait de l’ »inquiétude grave » des responsables policiers face à l’augmentation des crimes sexuels commis par des réfugiés dans les piscines publiques. De plus en plus de municipalités affichent dans les piscines des pictogrammes pour enseigner aux migrants comment respecter les femmes et les enfants.Lire la suite

Les proches du terroriste savaient qu’il voulait attaquer une église, ils n’ont pas prévenu la police

Selon des informations de RTL, deux proches de l’un des terroristes ont assuré qu’ils avaient déjà menacé clairement d’attaquer un tel lieu de culte. « Je ne suis pas étonné, il m’en parlait tout le temps… il parlait de l’Islam… qu’il allait faire des trucs comme ça », déclare l’un d’eux au micro de la radio.

«  »Sur le Coran de La Mecque, il m’a dit: ‘Je vais attaquer une église’. Il m’a dit ça il y a deux mois en sortant de la mosquée. Sur la vie de ma mère, je ne l’ai pas cru », assure cet homme. 

Une autre connaissance s’est attardé sur le parcours de l’un des assaillants. « C’était un mec du collège Paul Eluard (au sud de Rouen, NDLR), un jeune comme nous… Je ne comprends pas pourquoi il a basculé dans tout ça. (…) Il s’est fait retourner le cerveau et il faut pas le comparer aux autres musulmans, ça n’a rien à voir », assure-t-il au micro de RTL. 

Quatre magistrats avaient ordonné la libération du terroriste malgré son engagement djihadiste

Capture d’écran 2016-07-26 à 19.19.16

On apprend que le terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray , sous « contrôle judiciaire », c’est à dire en liberté, devant simplement pointer au commissariat et ne pas quitter sa ville, avait été libéré de prison malgré sa détention préventive pour ses deux tentatives de rejoindre l’Etat Islamique en Syrie. Fiché S pour islamisme depuis mars 2015. Le parquet antiterroriste de Paris s’était opposé à cette libération voulue par 4 magistrats en raison de sa dangerosité…sans succès. Le laxisme des juges tue, et tuera encore. 

L’imâm de la mosquée de St-Etienne-du-Rouvray déjà condamné pour avoir frappé sa femme, ligotée, à coups de bâton

Capture d’écran 2016-07-26 à 17.56.53

Nota Bene: l’imâm condamné a été remplacé par un étranger ne parlant pas un mot de français comme l’atteste un reportage de France 3.

Lu dans Paris-Normandie du 31 août 2010 (extrait)

« Abdelbaki A., 52 ans, est poursuivi pour violences conjugales. Il est soupçonné d’avoir violemment frappé au ventre son épouse, laquelle s’est vu prescrire une interruption temporaire de travail (ITT) de trois jours. Pour ces faits, il a été placé sous contrôle judiciaire.Affaire malheureusement classique. Sauf que dans le cas présent, c’est un imam qui est mis en cause par la justice. Abdelbaki A., qui se dit aussi exorciste, exerce notamment son ministère à la mosquée Yahia de Saint-Etienne-du-Rouvray, du jeudi au dimanche depuis le début de l’année.

Frappée à coups de bâton.

L’homme, d’origine marocaine mais naturalisé français, a été déféré devant le procureur de la République d’Avesnes-sur-Helpe le 18 août dernier. Il est ressorti du palais de justice avec une convocation pour « violences et blessures volontaires » ayant entraîné une ITT inférieure à huit jours.Au cours de son audition par les enquêteurs de Maubeuge, Abdelbaki A. aurait affirmé avoir procédé à un exorcisme sur son épouse de 45 ans ligotée en lui assénant des coups de bâton sur l’abdomen. Ce sont d’ailleurs des membres de la famille de la victime qui ont dénoncé les faits à la police. 

La mosquée de St-Etienne-du-Rouvray est construite sur une parcelle offerte par la paroisse catholique

Capture d’écran 2016-07-26 à 17.56.53Lu dans L’Express:

« Je ne comprends pas, toutes nos prières vont vers sa famille et la communauté catholique », a déclaré l’imam. « C’est quelqu’un qui a donné sa vie aux autres. On est abasourdis à la mosquée », a-t-il ajouté.  Le dignitaire musulman est d’autant plus touché que la mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray a été inaugurée en 2000 sur une parcelle de terrain offerte par la paroisse catholique de la ville. »Lire la suite