Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Les réfugiés yézidis en Allemagne se plaignent des migrants musulmans

Ils ont cru trouver en Allemagne un havre de paix, mais les réfugiés yézidis se plaignent des attitudes des musulmans en Allemagne au micro de RebelTV. Ils les traitent de « koufars » (mécréants), les ostracisent, et pire : ils retrouvent les takfiris partisans de l’Etat Islamique généreusement accueillis par Angela Merkel.

Attaque de l’EI à Ben Guerdane en Tunisie : 39 morts (vidéos)


Mise à jour 14h10 :

Un nouveau bilan vient d’être annoncé par le ministère de l’Intérieur. Il en ressort que 28 terroristes ont été abattus et 7 ont été arrêtés. Suite à cette attaque, on a déploré la perte de 7 civils et de 10 éléments de nos forces armées (6 de la Garde nationale, 2 agents de l’ordre, 1 militaire et 1 douanier), outre 9 blessés (1 de la Garde nationale, 3 agents de l’ordre, 4 militaire et 1 douanier).

À 559 kilomètres de Tunis par la route, cette ville a subi lundi matin une attaque planifiée, visant à mettre K.-O. l’appareil sécuritaire, une semaine après une première attaque (5 morts chez les islamistes, 1 civil). Peu avant l’orée de l’aube, de petits groupes armés (une soixantaine d’assaillants) ont attaqué les districts de police et de la garde nationale ainsi que la caserne militaire situés dans la ville de Ben Guerdane. les djihadistes connaissaient la ville, et bénéficieraient de taupes dans l’appareil sécuritaire, car ils les adresses personnelles de certains membres des forces de l’ordre.  Le chef de la brigade anti-terroriste Abdelati Abdel-Kébir, a été assassiné à son domicile ce matin . Le colonel Mourad Mahjoubi, qui commandait l’ unité militaire au sud, a lui été blessé à la tête.

Selon Neil Ben Yahmed de Tunisie-Secret :

« Contrairement à ce qui a été rapporté par la plupart de nos confrères, les auteurs de l’attaque terroriste de ce matin ne venaient pas tous des territoires libyens. Plusieurs d’entres-eux sont des habitants de Ben Guerdane et de ses environs. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé la spécialiste en matière antiterroriste, Badra Gaaloul.   » Article intégral.

La mosquée clandestine Abou Bakr de Toulouse doit rendre son local au bailleur

Lu dans La Dépêche du 7 mars :

« Le collectif des musulmans de la Reynerie n’est pas content. La semaine dernière, un courrier du bailleur social Habitat Toulouse lui a signifié que l’une des salles dont il disposait comme lieu de prière était officiellement fermée, sine die, dès le 2 mars. Ce qui a provoqué stupeur et incompréhension. «La mosquée Abou Bakr existe dans le quartier depuis plus de 30 ans, explique Abdelkrim Hammaoui. Elle permet aux habitants, ainsi qu’à ceux des quartiers voisins de faire leurs prières quotidiennes.

Elle comporte deux salles de prière, une salle principale et une salle annexe d’environ 30 m2. C’est celle-là, qui a été condamnée, alors que nous manquons de place».

Franck Biasotto, le président d’habitat Toulouse et élu de la majorité municipale, confirme la décision et la justifie. «Cette pièce est à l’origine un simple local technique qui a été progressivement colonisé, qui n’est pas appropriée à un lieu de culte et qui, en outre, n’était pas inclus dans le bail de la mosquée, souligne-t-il Lire la suite dans La Dépêche

Les Frères Musulmans dans le texte: entrez dans la tête des Guides Suprêmes de la confrérie islamiste

Présentation de l’éditeur:

« Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe » 

Muhammed Mahdi Akef, Guide suprême des Frères Musulmans de 2004 à 2010.

Arrivés par les urnes au pouvoir en Tunisie (2011) et en Egypte (2012) l’organisation des Frères Musulmans a investi la scène médiatique. De nombreuses erreurs d’analyses sur sa nature profonde ont conduit les occidentaux à les percevoir comme de simples conservateurs, s’accommodant des règles des démocraties modernes.

Cette étude vise à présenter les textes importants des idéologues de la confrérie islamiste qui structurent sa pensée et donc son action. Les écrits de son fondateur Hassan al-Banna (1906-1949)  dont La Voie du Jihâd, de son dauphin Sayyed Qutb (1906-1966), et des Guides suprêmes qui se sont succédés jusqu’à aujourd’hui, ne laissent aucun doute sur ses projets de domination politique à vocation universelle, et de sujétion à l’endroit des minorités. Des textes inédits sont enfin traduits en français.

Leurs ramifications en Europe, notamment en France à travers l’UOIF dont nous retranscrivons les prêches radicaux de leurs prédicateurs, doivent susciter une prise de conscience urgente, étant les principaux bâtisseurs de grandes mosquées sur notre sol.

L’auteur:

Joachim Véliocas dirige l’Observatoire de l’islamisation (www.islamsiation.fr). Il est analyste pour l’institut Wikistrat.  Son dernier livre, Ces Maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015), a pointé les complicités politiques  avec le totalitarisme vert.

En librairie le 20 mars. Déjà en vente en ligne sur http://editionstatamis.com ou Amazon

France 3 rencontre les islamistes de Fleury-Merogis

Islamistes en prison «Les prophètes de l’ombre» – France 3 – 03/03/16 Dans la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Jean-Charles Doria a obtenu l’autorisation exceptionnelle de filmer, dans leur cellule, des fondamentalistes qui se réclament de l’Etat Islamique. Merci à Rick Grimes

Les maires et députés Républicains des Hauts-de-Seine aident les mosquées.

Interview du 2 mars 2016 avec la fédération Front National des Hauts-de-Seine, faisant un remarquable travail d’opposition contre les terrains municipaux mis à disposition des musulmans à Courbevoie, Clichy, Suresnes, par des maires Les Républicains (LR). Le député-maire de Courbevoie est Jacques Kossowski qui met à disposition 680 m2 du foncier municipal pour une mosquée radicale proche des Frères Musulmans. Le maire de Suresnes est Christian Dupuy qui a acheté un terrain pour 977 000 euros, en le viabilisant et effectuant le gros oeuvre, pour ensuite le louer aux musulmans. Enfin, à Clichy-la-Garenne, le maire Rémi Muzeau, proche de Bruno Lemaire, a mis à disposition un terrain communal pour la prochaine mosquée contre un loyer. A Rueil-Malmaison le député LR Patrick Ollier met à disposition les bus de la mairie pour les musulmans, prend à sa charge les travaux des bureaux de l’association musulmane, et prête le gymnase municipal pour les fêtes islamiques.

Une police islamique composée de Tchétchènes blesse deux autrichiennes à Vienne

Capture d’écran 2016-02-29 à 13.22.54

Photo: patrouille de police islamique en Allemagne.

Source: Krone , traduction Fdesouche.com

« Dans la Millennium City de Vienne (arrondissement de Brigittenau), des Tchétchènes, s’autoproclamant « Gardiens des mœurs de l’islam », ont blessé deux hommes qui ont dû être conduits à l’hôpital.[…]

Objet du scandale : Une femme se trouvait avec ses filles et leurs amies dans la discothèque après 23 heures. Soudain ont surgi quatre demandeurs d’asile de Tchétchénie, déjà bien connus dans le grand complexe commercial comme étant des gardiens des mœurs portés à la violence. Les quatre terroristes de la vertu ont bruyamment critiqué la présence des jeunes filles en ces lieux à une heure avancée et ont fini par molester ces femmes sans défense. Choquée, la mère téléphona à son mari pour demander son aide. À son arrivée, ce dernier fut aussitôt attaqué et jeté au sol. Témoin de la scène, un homme de 45 ans voulut venir en aide à la victime, mais il fut à son tour agressé de la façon la plus brutale et dut être emmené, grièvement blessé, au CHU de Vienne. […] La police enquête. »

Sur le même sujet lire : Le guide de la police islamique vendu à la Fnac.

Houdeyfa, l’imâm de Brest, boit de l’urine de chameau pour faire comme le « prophète »

L’imâm Rachid Abou Houdeyfa est imâm de la mosquée Sunna de Brest et dirige le Centre Culturel et Islamique de Brest (CCIB), membre du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) ! Il a 198 000 musulmans qui aiment sa page Facebook, il est donc parfaitement représentatif des musulmans pratiquants.

Il dirige aussi l’école Al Amâna qui ” propose un cursus d’étude pour les enfants (5-15 ans) réparti sur 4 niveaux : maternelle, débutants, intermédiaires, avancés. “. La mairie socialiste de Brest a délivré le permis de construire pour cette école (voir Le Télégramme), le ministère de l’Intérieur n’y voit rien à redire. Fustiger l’islamisme dans les médias, et continuer à le soutenir localement pour conserver le vote musulman, stratégie cynique du PS est décrite dans une enquête de 320 pages, Ces Maires quoi courtisent l’islamisme(éditions Tatamis, 2015).

Comme le rapporte une tradition authentique (hadith sahîh) de Boukhari et Mouslim :

« Le prophète صلى الله عليه وسلم leur ordonna de suivre ses chameaux et de boire leur lait et leur urine. C’est ce qu’ils firent jusqu’au recouvrement de leur santé. » Hadith rapporté par Al-Boukhari 7 : 590

Autre source de la charia, on lit que d’après ‘Anas ibn Malîk (compagnon du prophète), des gens de `Urayna vinrent à Médine trouver l’Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم et comme ils eurent très mal au ventre, l’Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم leur dit:  « Si cela vous convient, allez boire du lait et de l’urine des chamelles de l’aumône ». (source)

Monseigneur Dubost fait l’apologie du Jihâd dans son dernier livre.

Mgr-Michel-DUBOST-eveque-Evry_1_730_400

Cela n’étonnera pas ceux qui suivent l’actualité du préposé au dialogue avec l’islam nommé par la Conférence des évêques de France . Habitué des rassemblements de l’UOIF (Frères Musulmans) avec qui il veut faire société, même quand leurs conférenciers sont connus pour appeler au meurtre (voir ici en 2012 et ici en 2016). Lors de l’interdiction de séjour de plusieurs conférenciers invités par l’UOIF par l’Intérieur, il continua a participer à leur rassemblement car « il ne faut pas  qu’ils se sentent ostracisés » (Le Monde).

Pour répondre aux nombreuses critiques qu’il reçoit concernant sa vision très naïve du dialogue islamo-chrétien, il a rédigé un livre intitulé « Catholiques, musulmans, une fraternité critique » (éditions Médiapaul, 2014), où il se surpasse dans ses préjugés et édulcorations à l’égard de l’islam :

Page 84:

« De toute façon, le jihad est une réponse à un appel de Dieu. Le jihad a quelque chose à voir avec l’accueil, dans des coeurs humains limités, de l’absolu de Dieu. Il est manifestation humaine d’une foi qui proclame: il n’y a de Dieu que Dieu. Le jihad est un effort continu pour accueillir le bien et donc lutter contre le mal, en soi et dans le monde. Pour beaucoup, cette lutte est une lutte de soi contre soi-même pour sortir du paganisme et éduquer son coeur à vivre de Dieu. Cette lutte conduit à chercher à bâtir une société fraternelle où, les barrières sociales et raciales étant abolies, tous seront égaux devant Dieu. Le jihad est mené en vue du bonheur de l’univers tout entier. (…) Le jihad se fonde sur l’importance du Coran (et des hadiths) pour refaire l’unité de l’homme, sur la volonté de suivre Mohammad le prophète, sur la croyance à l’existence des anges et sur la certitude de la vie éternelle, dont le martyr est une porte d’entrée certaine: son lieu premier est l’âme du croyant, son but premier est de lutter contre Satan et d’assurer la liberté des musulmans. (…) Si le jihad est fait pour bâtir l’unité du monde, il peut conduire à faire la guerre »

Lire la suite

Les musulmans de Fréjus sont tous habillés en salafistes (vidéo)

Capture d’écran 2016-02-26 à 16.38.28

C’est ce qu’on peut voir à la Grande mosquée de Fréjus, construite au mépris de la loi par l’ex maire UMP Elie Brun (Le Figaro). Surtout ne pas ressembler aux Français : la djellaba est de rigueur, comme l’ordonnent les cheikhs salafistes. En dix ans, la mode salafi est devenue incontournable dans les zones musulmanes. Ce n’est plus l’assimilation, mais l’intégration même des musulmans qui pose désormais question.

Quels sont les fondements jurisprudentiels de cette pratique ?

Le hadith « Celui qui imite un peuple en fait partie » (abu Dawuud/4031) est commenté comme suit par le « Cheikh de l’islam » Ibn Taymiyya : « Ce hadith indique au minimum l’interdiction de l’imitation des mécréants, bien qu’en apparence il implique la mécréance de qui les imite. »

Selon les avis juridiques du fameux site IslamWeb, rapportant les hadith (deuxième source du droit après le Coran) :

Le Compagnon Abdallah Ibn Amr Ibn Al Aâs a rapporté que le Prophète, , lui a dit en apercevant sur lui deux habits pourpres:   « Ce sont les habits des mécréants, alors ne les revêts pas. » (Muslim)

L’imam Ahmed a rapporté que le Prophète  a dit: “ Celui qui imite des gens est considéré comme étant l’un d’eux. ”

L’imam At-Tirmidhi a rapporté que le Prophète  a dit : “Il n’est pas des nôtres celui qui imite des gens différents de nous, n’imitez ni les juifs, ni les chrétiens.” 

Cette imitation concerne la religion, les coutumes et les aspects extérieur et intérieur des mécréants. » source