Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Procès Merah : un islamiste fait du repérage en empruntant un badge d’accès (Le Point)

Lu dans Le Point du 18 octobre :

« Les enquêteurs de la PJ de la préfécture de police de Paris sont intervenus mercredi à 6 heures du matin aux domiciles de deux personnes. L’une, salariée travaillant au sein du palais de justice de Paris, a prêté son badge d’accès à un homme d’une trentaine d’années résidant du côté des Buttes-Chaumont (Paris, 19e) et connu de la police et de la justice pour vols avec violence, recel, trafic de stupéfiants. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, s’est présenté mardi au TGI de Paris, a franchi tous les barrages et s’est approché de la cour d’assises, où Abdelkader Merah est actuellement jugé Lire la suite dans Le Point.

Cannes : laissé libre, le clandestin tunisien pro daesh tente de poignarder un vigile

Nice Matin – 18/10/17

Philippines: la ville de Marawi libérée de l’EI

Lu dans Le Figaro/AFP (extrait) :

La ville de Marawi a été en partie occupée par les islamistes pendant 148 jours. Plus de 800 rebelles, 47 civils et 162 soldats ont été tués depuis mai dans les affrontements. Isnilon Hapilon, « émir » autoproclamé de l’Etat islamique pour l’Asie du Sud-Est et chef d’une faction extrémiste du groupe Abu Sayyaf, et Omarkhayam Maute, l’un des deux « califes » à la tête de l’alliance islamiste Dawla Islamiya, ont été tués au cours d’une opération ciblée lundi. Leurs corps ont été retrouvés et identifiés, selon les autorités. Lire la suite

 Le Président philippin Rodrigo Duterte a annoncé ce matin que la ville de Marawi avait été libérée… De fait, il resterait encore une trentaine d’islamistes retranchés dans la ville avec une vingtaine d’otages dont, notamment, des catholiques enlevés aux tout premiers jours de l’invasion. L’occupation islamiste de Marawai aura duré 148 jours, près de 5 mois… Plus de 800 islamistes ont été tués, 47 civils et 162 soldats de l’armée gouvernementale ont perdu la vie.

Drôme: deux tchetchènes déjà connus pour radicalisme contrôlés avec une Kalachnikov

Image d’illustration : les kalachnikov des frères Kouachi.

Lu dans Le Parisien du 16 octobre 2017:

Deux hommes d’origine tchétchène, dont l’un est connu pour être radicalisé, ont été arrêtés dimanche avec un fusil Kalachnikov à Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme).

Dimanche, vers 14 h 30, une patrouille de la gendarmerie est intervenue pour contrôler une voiture mal garée avec deux hommes à bord, à Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme). Dans le coffre, les militaires découvrent un fusil Kalachnikov et interpellent les deux occupants du véhicule, sans difficulté. « Cette arme aurait été modifiée pour tirer des balles de petit calibre », précise une source proche de l’affaire. L’arme a été envoyé à l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) pour expertise.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux de la brigade des recherches Romans-sur-Isère. Puis ils ont outs deux étét relâchés dans l’attente des résultats de l’expertise de l’arme.

Le préfet et le maire de Strasbourg à la pose de la première pierre de la mosquée radicale du Milli Gorus

Lu sur Rue 89 :

« Le chantier de la mosquée Eyyûb Sultan de la Meinau va être lancé en grandes pompes dimanche. Plus de 1 000 personnes dont 300 personnalités officielles sont attendues pour la cérémonie de pose de la première pierre de la mosquée néo-ottomane. Parmi elles : Roland Ries, le maire de Strasbourg et Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin, mais aussi les ambassadeurs de Turquie et d’Arabie Saoudite en France, ou encore un membre de la présidence de Bosnie Herzégovine et le ministre de la Justice turc. Lire la suite 

Lire notre dossier complet sur cette organisation ultra-radicale :  La France, nouvel eldorado du Millî Görüs (Vision Nationale)

L’Union Française des Consommateurs Musulmans en direct avec Hani Ramadan ce soir

Ce contournement de l’interdiction de territoire de l’islamiste genevois, avec une conférence sur le fondateur de la confrérie totalitaire des Frères Musulmans, devrait pousser le préfet à interdire l’évènement et l’Intérieur à dissoudre l’UFCM.

« Le monde musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un Etat appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.)

Italie : le projet de grande mosquée de Milan enterré par la mairie de centre-droit

Il Giornale du 11 octobre :

Le Conseil communal de Sesto San Giovanni (Métropole de Milan) a approuvé lundi un décret  retirant la concession du terrain sur la zone Via Luini pour la réalisation de ce qui avait été renommé «la plus grande mosquée du nord de l’Italie». La gauche du Pd a voté contre, les « grillonistes » (mouvement 5*) se sont abstenus.

Formellement, la décision est basée sur « une série d’échecs graves et répétés du Centre culturel islamique  à tenir les engagements prévus dans les Conventions de 2013 et de 2015 ». La Ville fait valoir un nombre de paramètres faisant défaut aux associations islamiques qui ont signé la Convention: le premier est le défaut de paiement de la somme de 320 000 euros (…) Lire la suite sur Il Giornale

Revue de presse syrienne du 14 octobre 2017

Agence SANA Damas /  Le journal Tichrine, seul paru ce matin à Damas, consacre ses manchettes à nombre de sujets d’actualité, titrant :

L’armée arabe syrienne s’empare du village de Hattela et de deux quartiers à Mayadine et bloque les lignes de ravitaillement des terroristes de «Daech » à Deir Ezzor.

-Daraa/ Dans une nouvelle violation de l’accord sur la zone de désescalade, les groupes armés ont attaqué aux roquettes le quartier de Kachef dans la ville de Daraa, y faisant 3 martyrs et 4 blessés.Lire

-L’état-major russe : Destruction de 993 cibles des terroristes de “Daech” en Syrie.

Les parties concernées récupèrent le pilote Mohammad Soufane dont l’avion s’est écrasé en Turquie.

-Sabbagh, lors de sa rencontre avec Volodine : Interdiction de l’intervention dans les affaires souveraines des pays. Lire

-Terjeman, lors de sa rencontre à Damas avec une délégation médiatique : Importance de la coopération syro-iranienne dans le domaine médiatique.

-Qadiri examine avec une délégation des organisations non gouvernementales européennes la coopération bilatérale.

Un quart des habitants de Pessac sont musulmans (Sud-Ouest)

Lu sur Infos-Bordeaux du 28 septembre 2017:

C’est un journaliste du Sud-Ouest qui a révélé ce chiffre. Dans un article intitulé « Pessac : une mosquée au cœur de la ville », Jean-François Renaut indique que « désormais, les environ 15 000 musulmans pessacais possèdent un lieu à eux ».

Si l’auteur de l’article ne donne pas la source de cette information, c’est un chiffre très important, puisque cette ville proche de Bordeaux compte 62 500 habitants, ce qui ferait un total de 24% !

Cet article, par ailleurs très complaisant, ne donne aucune information sur les deux acteurs clefs de ce lieu de culte. Abdourahmane Ridouane (président du Rassemblement des musulmans de Pessac) et l’imam Mohamed Barry.

Pourtant ces deux hommes sont loin d’être des « modérés ». Longtemps actif dans l’UOIF, le nigérien Abdourahmane Ridouane est un admirateur des frères Ramadan et de nombreux islamistes. Pour ce dernier, les musulmans sont victimes de la France et de son gouvernement : Lire la suite sur Infos-Bordeaux

Clichy-la-Garenne : prière de rue du vendredi 13 octobre