Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Encore trois arrestations d’islamistes dans l’Hérault

Lu dans Le Figaro du 9 mars 2017

Trois nouveaux suspects ont été arrêtés dans l’Hérault cette semaine dans l’enquête sur des soupçons de projet d’attentat pour lequel trois personnes, dont une adolescente de 16 ans, sont déjà sous les verrous, selon des sources judiciaire et proche de l’enquête. Les trois hommes, âgés de 26, 30 et 48 ans, ont été arrêtés pour les deux plus âgés mardi et pour le plus jeune hier. Lire la suite dans Le Figaro

Le permis de construire de la mosquée de Fréjus jugé illégal

Lire le jugement rendu ici 

Lu dans Le Figaro du 8 mars 2017 :

Le permis de construire de la mosquée de Fréjus, dans le Var, était périmé lors du début des travaux et de ce fait, le permis modificatif est illégal, a jugé hier le tribunal administratif de Toulon, alors que le bras de fer opposant les gérants du lieu de culte à la mairie FN de la ville se poursuit.

Cette décision, susceptible d’un recours dans les deux mois de la part de l’association El-Fath, gérante de la mosquée, ne présume pas de la décision qui doit être rendue par la cour d’appel d’Aix-en-Provence le 21 mars prochain sur la question de l’éventuelle démolition de cet édifice religieux controversé que réclame le maire FN de Fréjus David Rachline.Lire la suite

Nike lance son hijab de sport et cède à l’islamisation

“The Nike Pro Hijab may have been more than a year in the making, but its impetus can be traced much further back, to an ongoing cultural shift that has seen more women than ever embracing sport,” Nike said in a statement.

 Emirati figure skater Zahra Lari was among the first athletes to receive the new hijab and took to Instagram to express her joy at Nike’s decision to produce sports performance attire that respects Muslim traditions, the RT reported continued. Source : AlmasdarNews

Sur le même sujet lire :  Dolce & Gabbana, YSL, Valentino et Gucci se convertissent à la mode halal (JDD)

Tunisie: affrontements entre militaires et djihadistes sur les hauteurs de Kasserine

Des affrontements entre des unités militaires et des djihadistes se sont déclenchés mardi matin sur les hauteurs de Kasserine, au centre-ouest du pays, faisant jusqu’à présent des morts parmi les extrémistes et un soldat légèrement blessé, selon un premier bilan d’une source médicale à l’hôpital régional de Kasserine. Ayant confirmé la réception du soldat, blessé au niveau de la jambe, la source sous couvert d’anonymat a affirmé que l’état de ce soldat n’est pas grave et il a reçu les soins nécessaires. Sans donner des détails sur l’opération militaire lancée depuis ce matin sur les hauteurs de Kasserine, pour la traque d’éléments djihadistes, le ministère tunisien de la Défense a préféré ne pas se prononcer sous prétexte que l’opération est en cours. Cependant, des sources sur place ont confirmé la mort de deux éléments extrémistes dans cette opération sécuritaire. (Radio Chine internationale, le 01-03-2017)

Les Caraïbes en passe de devenir un nouveau bastion de l’État islamique

Dans une vidéo de propagande de Daech, un Trinidadien se faisant appeler Aboud Khaled remercie Dieu de l’avoir guidé vers le djihad.

Les menaces brandies par Daesh ne se limitent pas à la région du Moyen-Orient, car ce groupe terroriste a transformé les îles des Caraïbes en ses nouveaux bastions. L’inquiétude des responsables de Trinité-et-Tobago a fait récemment écho dans la presse américaine. Le quotidien américain The New York Times a publié ces derniers jours plusieurs articles sur cet État insulaire situé à onze kilomètres du Venezuela. Selon le ministre de la Sécurité nationale de Trinité-et- Tobago, plus de 125 ressortissants de ce pays ont rejoint ces dernières années les rangs de Daesh en Irak et en Syrie, alors que la population de Trinité-et-Tobago ne dépasse pas les 1 300 000 âmes. Le journal américain indique que les responsables américains s’inquiètent de l’apparition d’un bastion approprié pour propager le terrorisme aux portes des États-Unis avant d’écrire : « Ils s’inquiètent que les éléments de Daesh de retour du Moyen-Orient à Trinité-et-Tobago, puissent attaquer la délégation américaine et les installations pétrolières, et atteignent les côtes de Floride ». (Press TV, le 01-03-2017)

Lire aussi sur France Info : Caraïbes: Trinité-et-Tobago, un vivier de recrutement pour Daech

Discours de Robert Ménard à l’issue du colloque Désislamiser l’Europe- 4 mars 2017

Allocution de Robert Ménard au symposium « Désislamiser l’Europe » en tant que défenseur de la liberté d’expression. Le maire de Béziers n’a assisté a aucune intervention de la journée (visionnables ici) et ses positions ne reflètent pas forcément celles des organisateurs. Notons que sa proposition des menus alternatifs pour les musulmans -transformant les cantines scolaires en cafétérias- représente un surcoût que nombre de maires ne veulent pas supporter. 

Désislamiser l’Europe : un lancement réussi à Béziers !

Deux-cent personnes ont assisté à cette journée historique donnant le cap à une « désislamisation » européenne , avec des solutions concrètes. Solutions politiques et donc juridiques, qu’aucun traité supranational ne saurait entraver si un volontarisme intransigeant préside cette action salutaire pour notre civilisation bimillénaire. 

L’évènement était organisé par le collectif Saint-Michel Archange présidé par l’avocat international Philippe Chansay-Wilmotte (président de VLC), bon connaisseur du monde arabo-musulman, ayant conseillé des chefs d’état musulmans notamment au Soudan. Alain Wagner de l’International Civil Liberties Alliance, intervenant pour l’OSCE, a apporté toute son expertise, notamment sur les questions de jurisprudence islamique (Fiqh-Sharia), en tant que co-organisateur.

La qualité des intervenants : avocats, juristes, vétérinaires (Vigilance Halal), politiques (Siel), militaires (deux généraux), un prêtre, journalistes, Vigilance Islam , chacun expert en son domaine, ont permis de proposer une feuille de route pragmatique pour barrer la route au totalitarisme islamique.

Observatoire de l’islamisation- 5 mars 2017.

Marseille : l’islamiste Arham Simaki interpellé après ses menaces de commettre un attentat

Lu dans La Provence du 3 mars 2017

« Penthrite 100 g. Tritonal 70 g. J’vais faire du mal à la population. Ça va être horrible et sanglant. Attentat. Attentat.«  Quand l’école Bougainville et le lycée professionnel Saint-Louis (15e) ont trouvé dans leurs boîtes aux lettres respectives ce petit mot qui n’avait rien de doux, au mois d’octobre dernier, les enseignants ont alerté le rectorat. Et surtout pris peur.

Qui pouvait bien se dissimuler derrière pareilles menaces de mort ? Un dangereux terroriste ? Un fou qui s’ignore ? Une caméra a repéré un individu. Les lettres ont été passées au crible de l’analyse scientifique. Un ADN a été identifié. Arham Simaki, un jeune de 22 ans, natif d’Arles, mais demeurant cité La Bricarde (15e), a été interpellé.

Interrogé, il a vite reconnu les faits mais fourni des explications peu cohérentes. Pourtant, son geste aurait pu laisser penser que l’homme n’était pas tout à fait dénué de raison. Il dira cependant qu’il se sentait persécuté dans la ville, qu’il entendait des voix. Il se regardait fréquemment dans un miroir, pratiquait un islam modéré et confiera qu’il avait peur de « ça » sans expliquer ce qu’était le fameux « ça ». On ne le saura d’ailleurs pas. Lire la suite dans La Provence

« Il pratiquait un islam modéré » selon le quotidien islamophile La Provence (SIC).

Macron veut conserver les mêmes paramètres migratoires et esquive la question du coût de l’immigration

Emmanuel Macron et Benoit Hamon au salon de l’Agriculture : une même vision angélique des flux migratoires.

Dans une grande interview au magazine Réforme du 2 mars 2017, Emmanuel Macron a développé sa vision de l’immigration, qu’il ne juge pas massive en France,  l’analysant comme un facteur de croissance pour notre économie. Problème : les chiffres des entrées clandestines sont minimisées et le coût des étrangers en France non abordé.

« Il faut regarder les faits. Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. Un peu plus de 200 000 titres de séjour ont été octroyés l’année dernière, ce n’est pas un tsunami que nous ne saurions freiner.« 

Commentaire : ce chiffre est exact, voir ce tableau provenant des chiffres du ministère de l’Intérieur (source): 

« Pas un Tsunami » ? 210 000 est tout de même l’équivalent de la ville de Rennes chaque année , sans compter les 80 000 clandestins déposant une demande d’asile chaque année ! Le site du ministère de l’Intérieur pour 2015 confirme ce chiffre gigantesque « En 2015, 80 075 demandes ont été enregistrées à l’OFPRA ».

Aussi, le nombre des visas touristiques courts séjours n’est pas abordé, alors que leur délivrance aux pays du Maghreb a explosé ces dernières années. Il s’agit pourtant de la principale porte d’entrée de l’immigration clandestine : on entre légalement, et on reste illégalement une fois les trois mois écoulés. Lire notre article Forte hausse des visas pour les Marocains (214 000) et les Algériens (332 000) en 2014 selon l’Ined.Lire la suite

Fréjus: Le permis de construire de la mosquée est caduc selon le rapporteur du tribunal administratif de Toulon

Encore un rebondissement de plus dans l’affaire qui oppose les gérants de la mosquée de Fréjus, dans le Var, au maire frontiste de la commune David Rachline. Le permis de construire de ce lieu de culte a été déclaré illégal par le rapporteur public devant le tribunal administratif de Toulon.(…) Le ministère public avait aussi demandé confirmation des peines infligées en première instance : 18 mois avec sursis et une interdiction d’exercer une fonction publique à l’encontre de l’ancien maire (UMP) Elie Brun, 60.000 euros à l’encontre de l’association El Fath, 15.000 euros à l’encontre de son président, Driss Maaroufi. Lire la suite dans 20 Minutes du 28 février.