Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Lodève : le juge des libertés refuse de placer en détention Mustafa, détenteur de fusils d’assaut et des plans de la synagogue

Midi Libre du 3 décembre:

Des armes automatiques, des centaines de munitions, un voyage récent en Turquie, une photo de Saïd Kouachi et un plan localisant la synagogue de Montpellier : voilà de quoi glacer le sang de tout un chacun, et déclencher l’alerte rouge chez les forces antiterroristes. Pourtant, Mustapha, 24 ans, arrêté par les gendarmes le 13 novembre dernier à Lodève, est aujourd’hui libre de ses mouvements : le juge des libertés de Montpellier a refusé, après sa mise en examen, de le placer en détention, comme le parquet le réclamait. Lire la suite dans Le Midi Libre

Syrie: l’hôpital des « casques blancs » était un atelier de confection d’armes

Le Club de la presse suisse a organisé un colloque sur la guerre d’Alep, en donnant la parole à des reporters de guerre ayant réalisé des reportages accablants pour l’organisation  Casques Blancs (financée par le Qatar, les Etats-Unis et le RU et l’Union Européenne) qui opérait exclusivement dans la partie Est d’Alep aux mains des djihadistes. L’ « hôpital » de l' »ONG » bombardé par la Syrie, évènement couvert par les médias français reprenant la version des rebelles…s’avère être un centre de fabrication d’armes. Preuves en images :

Colombes: La justice ordonne la fermeture de l’épicerie halal qui ne vend pas de vin


Lu dans 20 minutes du 4 décembre 2017:

Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) a estimé que le commerce ne correspond pas à la « notion large d’alimentation générale 

Alerté par des riverains, le bailleur Colombes Habitat Public avait assigné en justice l’enseigne Good Price après s’être aperçu qu’elle vendait « à 96% » des produits halal. Le bailleur pointait du doigt qu’il était impossible de trouver dans les rayons des bouteilles de vin ou du porc alors même que le bail avait été accordé en vue d’un « commerce d’alimentation générale ». Lire la suite

Colombes : un supermarché islamique au tribunal

Lu sur Le Figaro du 3 décembre (extrait) :

« Vin et jambon seront au menu du tribunal de Nanterre en ce lundi. La justice doit en effet trancher un litige opposant l’office de logement social de Colombes (Hauts-de-Seine), Colombes Habitat Public, au magasin d’alimentation Good Price, installé au pied des tours de la cité des Grèves, dans l’ouest de la ville. L’office, présidé par la maire Les Républicains de Colombes, Nicole Gouéta, reproche au commerce et à son gérant de ne pas respecter le contrat de location stipulant que le local doit être occupé par un «commerce général d’alimentation». Or Good Price est de facto une épicerie halal où le porc et le vin sont proscrits. Et l’office HLM attaque pour non-respect d’une clause du contrat dans l’intention affichée de ne pas permettre une «communautarisation» des commerces de la ville. Lire la suite dans Le Figaro.

St-Nicolas à Nancy : un homme tenant des propos menaçants arrêté

Lu dans L’Est Républicain du 3 décembre

« Les faits se déroulent samedi, jour de fête dans la cité ducale. Le point d’orgue ? Le défilé de la Saint-Nicolas. Un événement décalé au samedi, et entraînant, du coup, le report de la procession en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port au 9 décembre. Un temps fort apparemment dans le viseur d’un homme âgé de 32 ans.

Alerté, les hommes de la Sûreté départementale ont tracé son portable. Ils l’ont alors localisé dans la cité portoise puis à Laneuveville-devant-Nancy. C’est là que les hommes de la brigade anticriminalité ont procédé à son interpellation puis à une perquisition.

Plaquiste de profession, l’homme, qui n’est pas fiché S, tenant des propos virulents et menaçants, visant notamment les festivités de la Saint-Nicolas, se serait radicalisé. Il aurait été interpellé samedi en fin d’après-midi par « mesure de précaution ». Lire la suite

Une présentatrice égyptienne suspendue pour avoir pensé « juste » le meurtre des Chrétiens

 L’animatrice égyptienne de télévision a été suspendue suite à ses commentaires sur l’attaque d’une mosquée au Sinaï« , Al-Masry Al-Youm, 26 novembre 2017 :

Mohamed Abu al-Enein, propriétaire de Sada al-Balad média, a suspendu l’une de ses animatrices, la présentatrice Rasha Magdi. Il l’a renvoyée suite à une enquête interne sur les commentaires dérangeants qu’elle a tenus vendredi à l’antenne, quant à l’attentat survenu à la mosquée al-Rawda dans le nord du Sinaï.

Magdi s’est permis une digression vendredi lors de son émission sur la chaîne privée Sada al-Balad, en qualifiant les attaques terroristes contre l’armée et la police de « violence réciproque », tout en suggérant que les attentats contre les chrétiens sont plus légitimes que les attaques contre les musulmans.

Magdi a dit en substance : « Nous avons été témoins d’attaques de terroristes contre la police et l’armée, et nous en avons conclu qu’il s’agissait de violence réciproque. Ces groupes extrémistes ont ensuite attaqué des églises et nous avons dit qu’ils ne s’en prenaient qu’aux adeptes d’une religion [autre] que l’islam, et que ces terroristes leur étaient hostiles, et nous avons alors pensé que tout cela était juste, mais comment [ces groupes d’extrémistes peuvent-ils s’en prendre] à des Musulmans ? ». 

Lorsque Magdi travaillait pour une chaîne publique, plusieurs poursuites judiciaires ont été intentées contre elle pour incitation à la haine contre les coptes, en particulier lors du massacre de Maspero où plus de 25 chrétiens ont été assassinés par l’armée égyptienne … 

Source : https://www.jihadwatch.org/2017/11/egypt-muslim-tv-host-says-jihad-massacres-of-christians-okay-but-not-jihad-massacre-in-mosque

Encore deux endroits où les prières de rue sont tolérées à Paris

Lu dans Le Parisien du 1er décembre 2017

« Lors de la prière du vendredi, des fidèles de la mosquée Madina, rue Etienne-Marey à Paris (XXe), posent leur tapis sur le trottoir avant de se prosterner vers La Mecque. « Il y a de plus en plus de monde. On est passé d’une dizaine ou vingtaine, il y a quelques années, à parfois plus de 100 personnes aujourd’hui. Ce débordement commence à être problématique. Il n’y a pas de trouble à l’ordre public pour le moment, mais ça ne peut pas durer. Ce n’est acceptable ni pour les fidèles ni pour les riverains », estime Frédérique Calandra, maire (PS) du XXe arrondissement.(…)

Aux abords de la mosquée Omar, rue Jean-Pierre-Timbaud à Paris (XIe), lieu de culte fondamentaliste dont un imam tunisien avait été expulsé en 2012 pour ses prêches radicaux, des fidèles s’agenouillent également sur le trottoir le vendredi vers 13 heures. « Durant une vingtaine de minutes, il n’y a plus un bruit. Cela ne me gêne pas, mais je ne vois pas l’intérêt d’aller prier sur le bitume. Pourquoi ne le font-ils pas chez eux ? » se demande une commerçante. « Cela dure depuis des années et me donne l’impression d’être envahi », s’alarme une retraitée. « Tout est bouché. Mais si je me plains, je vais me faire défoncer », craint un habitant. » Lire l’article en entier.

La circoncision des musulmans souvent prise en charge par la Sécurité sociale

Lu à la page 75 de l’essai d’Alexandre Mendel, Partition, chronique de la sécession islamiste en France, éditions L’Artilleur, 2017

« Philippe a exercé comme médecin, à Nice, en chirurgie pédiatrique. Là il a été témoin d’une pratique qui, selon lui, s’est répandue ces dernières années. « Pour une hernie, trois circoncisions pratiquées sur les jeunes maghrébins! Je me suis demandé pourquoi il y avait autant de phimosis chez eux. Réponse d’un confrère urologue: « On dit phimosis pour que la Sécurité sociale rembourse, cela fait des actes en plus pour l’hôpital… » C’est l’Etat qui régale ! L’arnaque qui fait passer une circoncision rituelle pour une infection du prépuce ferait économiser à la famille du « faux malade » les quelque 800 euros que coûte une ablation religieuse. Argument avancé pour diagnostiquer de faux phimosis : « Il vaut mieux que ce soit fait par nous proprement que par je ne sais qui ».

Acheter Partition

Hollande missionné par le Quai d’Orsay pour parlementer avec les séoudiens (?)

Lu dans Intelligence Online du 29 novembre :

Procès de parents musulmans ayant frappé leur fille refusant des vêtements halal

Boulogne (62)- Lu dans La Voix du Nord du 28 novembre

«  Je tiens tout de suite à préciser que ce n’est pas le procès de l’islam  », prévient le juge. C’est pourtant la religion qui est au centre de l’affaire qui les a amenés devant la barre du tribunal correctionnel de Boulogne, jeudi. C’est tout du moins la version de la fillette de 13 ans qui a dénoncé des faits de violences de la part de son beau-père et de sa mère.

Le 22 mai dernier, la fillette se confie à une copine d’école. Elle lui raconte qu’en rentrant chez elle, sa mère aurait voulu l’obliger à porter une robe longue. Elle a refusé. Sa mère a insisté. Son beau-père serait ensuite intervenu et devant son refus, il l’aurait roué de coups. Sa mère ne s’est pas interposée. Avertie, la maman de la copine, constatant que la fillette porte des traces de coups, décide de l’emmener au commissariat. Lire la suite