Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

La députée En Marche de Bourgoin-Jallieu à l’inauguration de la mosquée turque

Lu sur France Bleu du 8 avril 2018:

« Plusieurs députés de Turquie, une députée française, le consul de Turquie à Lyon : il y avait du beau monde pour l’inauguration de la mosquée turque samedi à Bourgoin-Jallieu. Une construction ouverte pour une communauté en demande d’un lieu de culte depuis de nombreuses années. Lire la suite sur France Bleu

Le député de la circonscription de Bourgoin-Jallieu est madame Marjolaine MEYNIER-MILLEFERT membre de En Marche, le parti d’Emmanuel Macron, au centre-droit dans la photo visible sur le site de France-Bleu.

Lire aussi sur le même sujet :

 Château-Thierry : le député LREM voit la mosquée comme une « plus value pour le quartier »

Le député LREM Bruno Bonnel pose la première pierre de la nouvelle mosquée de Villeurbanne

L’adjoint au maire LREM d’Amiens soutient le projet de mosquée de l’UOIF !

Le géographe-écrivain Sylvain Tesson lucide sur l’islam

Lu dans Le Figaro Magazine du 7 avril 2018 (extrait):

« Je suis frappé par l’état de surprise apparemment sincère de ceux qui ont semblé découvrir le concept de terreur islamiste avec le Bataclan ou Charlie Hebdoalors qu’il date de l’hégire! Souvenons-nous des ravages et des razzias en Provence ou dans le Sud-Ouest au Moyen Age!

Au fond, ces attentats n’ont fait que réveiller la mémoire de gens qui dormaient et n’avaient pas lu le Coran. Ou n’avaient pas voyagé: quand je traversais à 20 ans l’Asie centrale à vélo, je voyais ces manifestations de haine et de violence terrifiantes au Pakistan et en Afghanistan. J’étais alors revenu avec l’espoir que jamais cette proposition sociologique, politique, psychique, administrative et religieuse ne puisse s’exprimer en France. Or, non seulement elle s’exprime, mais elle a déjà remporté des victoires.

Par exemple sur le plan sémantique, où l’on utilise le terme de «radicaux» pour parler des djihadistes alors que le vrai terme devrait être celui d’«orthodoxes» car ils ne font que respecter ce qui est écrit dans le Coran, qui n’est certes pas un livre de développement personnel visant à amener les populations vers la compassion universelle, et dont des «extrémistes» dévoieraient le message… »

Quand le président de l’UOIF évoquait les différentes stratégies de prise de pouvoir : infiltration et/ou action violente

Les éditions Ring déterrent une conférence glaçante d’Amar Lasfar, le Président de l’Union des organisations islamiques en France (UOIF). Elle n’avait jamais été traduite. Traduction pour Ring : Zineb El Rhazoui et Chawki Freiha.

Grande mosquée de Blois : soupçons de fausses factures

Lu dans La Nouvelle République du 4 avril 2018 :

« Tribunal correctionnel de Blois. En décembre 2009, le projet de construire un centre cultuel et culturel avenue de l’Europe, à Blois, est lancé. Pour financer cette mosquée, une campagne de collecte de fonds est mise en place. Les dons des particuliers avoisinent les 700.000 €. Le royaume du Maroc, quant à lui, verse 1,7 million d’euros. La mosquée est construite. En 2015, changement de conseil d’administration au sein de l’association Vivre ensemble, qui gère les lieux. Le nouveau bureau veut obtenir le dossier de ce chantier. Les nouveaux dirigeants parviennent à se procurer les documents, tant bien que mal. A l’étude des factures, ils remarquent que les personnes qui les ont établies ne sont pas les mêmes que celles qui ont encaissé les chèques. Le commissaire aux comptes de l’association alerte le parquet de Blois en mars 2016.

Après enquête, quatre entrepreneurs sont poursuivis pour la réalisation de fausses factures, pour un montant total d’environ 123.000 euros.« Lire la suite 

Belattar, conseiller de Macron, harcèle le père d’une victime de Mohamed Merah qui se déclare islamophobe

Bassine Belattar, ami personnel de Macron. En mars 2018, Belattar est nommé membre du Conseil présidentiel des villes créé par Emmanuel Macron et animé par Anne de Bayser, actuelle secrétaire générale adjointe de l’Elysée.

Caen: un afghan menace de tuer la directrice d’un centre d’accueil : « Tu n’es qu’une mécréante, je vais te tuer et marquer « Nadia » avec ton sang. »

Lu dans La Manche Libre du 5 avril 2018 :

Un migrant, accueilli au Centre d’accueil et d’orientation de Caen (Calvados), n’y séjourne que rarement, ce que lui reproche la directrice. A la suite d’une altercation, il la menacera de mort.

Le mardi 27 mars 2018, la directrice du Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) de Caen (Calvados) reproche à Maroof Mohammad Mayar, Afghan de 22 ans, de ne passer que deux soirs par semaine au centre. « Vous prenez la place de quelqu’un qui en a besoin. »

« Tu n’es qu’une mécréante »

Le jeune homme, qui s’est déjà fait exclure du CAO de Creully (Calvados) lui assure que c’est la dernière fois qu’il se rend à Paris. « Je le jure sur le Coran », affirme-t-il en anglais. Il s’éloigne et croît entendre la directrice dire : « Le Coran, je m’en fous. » Revenant sur ses pas, il s’en prend au collègue de la directrice. Puis, lance à la directrice : « Tu n’es qu’une mécréante, je vais te tuer et marquer « Nadia » avec ton sang. » Une porte est dégondée lors de son interpellation. Lire la suite dans La Manche Libre

Le Canard Enchainé pointe la modération discutable des cent imams algériens débarquant en France

Franck Allisio (FN) écrit au préfet au sujet d’une mosquée aidée par la mairie LR de Marseille

Nous avons été les premiers à révéler ce contournement de la loi de 1905 au profit de salafistes dans un article de mars 2017 avec tous les détails.

« Radouane, c’est un frère! » entendu autour de la mosquée de Carcassonne

Dans Valeurs Actuelles du 29 mars, Alexandre Mendel auteur de Partition rapporte ses rencontres avec des fidèles musulmans de Carcassonne (extrait) :

« Dans le quartier du Viguier, en face d’Al Nour, la salle de prière déglinguée qui accueille environ 300 fidèles tous les vendredi, se tient un lieu de culte catholique. Les arches de l’église Saint-Jacques servent à abriter des musulmans qui viennent en nombre jouer aux dominos. L’imâm vante « le vivre-ensemble et la bonne entente » sous l’oeil des fidèles complotistes: « Pas possible que ce soit un musulman qui ait fait ça ! Il y a forcément quelque chose derrière. D’ailleurs, l’Etat savait qu’il était dangereux! » témoigne un habitué. Un salafiste, originaire de la région parisienne et débarqué récemment dans le Sud, se sent persécuté: « Depuis Valls, on raconte n’importe quoi sur nous, on veut nous faire la peau… » Difficile de lui arracher un hommage aux victimes du terrorisme: « Monsieur, on a de la peine pour Radouane…C’est peut être mal ce qu’il a fait, mais quand même, c’est un frère ! » (…) le reportage continue avec la rencontre avec des amis salafistes de Radouane Lakdime, ce Valeurs Actuelles est en vente jusqu’à demain

Château-Thierry : le député LREM voit la mosquée comme une « plus value pour le quartier »

Jacques Krabal et Emmanuel Macron

Lu dans L’Union du 1er avril :

À la recherche d’un terrain pour déménager ses locaux, l’association Salam souhaitait se porter acquéreur d’une partie de l’ancien plateau sportif, situé tout près de la passerelle piétonne. Un plateau utilisé de façon très occasionnelle selon la municipalité. Lors de conseil, les élus ont donc dû se prononcer sur cette division cadastrale : d’un côté un plateau multisports destiné aux jeunes et familles ; et de l’autre la construction d’une mosquée.(…) Jacques Krabal, ancien maire de la ville et député de l’Aisne, a livré son opinion : « Cela fera une plus value pour le quartier. »

La délibération a été approuvée. Lire l’article intégral dans l’Union