Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Des musulmans occupent illégalement la mosquée fermée de Lagny (77)

Lu sur Europe1

« La mairie de Lagny-sur-Marne, en Seine-et-Marne, a bloqué jeudi l’accès à la mosquée de la ville, fermée dans le cadre de l’état d’urgence en raison de sa « radicalité » et réinvestie depuis lundi par une vingtaine de musulmans, a-t-on appris auprès du directeur de cabinet.

La mairie fait installer des grilles. « Nous avons constaté que des gens s’y réunissaient de nouveau. La mairie a pris un arrêté d’interdiction de pénétrer pour des raisons de sécurité et fait installer des grilles ce matin« , a expliqué à l’AFP Pierre Tebaldini. La mosquée de Lagny, présentée par le gouvernement comme un « foyer d’idéologie radicale », avait été la première fermée en France après les attentats de novembre 2015. » Source.

Les Décodeurs du Monde confondent l’ASL soutenu par l’Occident avec l’Etat Islamique

Les « Décodeurs » du journal Le Monde tentent de rétablir la vérité des faits sur une vidéo partagée par Donald Trump, montrant un islamiste brisant une statue de la Sainte Vierge Marie en croyant savoir que le barbu ne peut être qu’un extrémiste de Daesh. Sauf que, Frédéric Pichon, spécialiste de la Syrie et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, informe que : « le briseur de statue d’une des vidéos n’est autre qu’Omar Gharba, un commandant de l’Armée Syrienne Libre…soutenue par Washington depuis 5 ans. »

Il ne s’agit donc en rien d’une action de propagande de l’Etat Islamique comme l’écrivent Les Décodeurs (voir capture d’écran).

Le Monde ayant tenté de faire croire ces cinq dernières années que l’ASL était composé de combattants de la démocratie, afin de faire passer la pilule de l’aide américano-française, ne peut se résoudre à voir sa « rébellion modérée » agir en djihadiste. En effet, dans un article d’août 2014 sur les livraisons d’armes par la France à l’ASL, celle-ci était présentée comme la « branche modérée de l’insurrection anti-Assad » (lire l’article). 

En juillet 2017, Le Monde présentait la fin du programme d’aide à l’ASL par la CIA de manière très orientée, en ne donnant la parole qu’aux représentants de cette organisation, avec un intertitre sur les « contradictions de Washington » instillant l’idée que la fin de ce support aux « modérés » allait freiner la destruction de l’Etat Islamique. Cette excellente décision fut prise à l’initiative de Donald Trump, donc ne pouvait être applaudie par la rédaction militante. Quatre mois plus tard, sans l’aide de ce groupe, l’Etat islamique est tombé grâce aux Russes, Iraniens et Kurdes.

De notre côté, à l’Observatoire de l’islamisation, nous avions très tôt dénoncé la coloration islamiste de cette armée salafisto-occidentale. (lire cet article par exemple).

Observatoire de l’islamisation, 30 novembre 2017.

Etude : la population musulmane doublera en Europe dans 40 ans (PEW)

Lu sur RTBF du 30 novembre 2017 :

Les musulmans pourraient représenter entre 7,4% et 14% de la population européenne à l’horizon 2050, contre 4,9% en 2016, selon une étude du Pew Research Center publiée jeudi et réalisée à partir de trois scénarios d’immigration, zéro, moyenne ou forte.La population musulmane devrait plus que doubler en Europe d’ici à 2050
[..]

La France, première communauté musulmane d’Europe
Les musulmans de France, évalués par Pew à 5,7 millions en 2016 (8,8% de la population), continueraient de former la première communauté musulmane d’Europe dans l’hypothèse d’une « immigration zéro » (8,6 millions, 12,7%). Ils seraient 12,6 millions (17,4%) avec le scénario médian, et 13,2 millions (18%) dans l’hypothèse d’une forte immigration.

Seule cette dernière trajectoire permettrait à la population des 30 pays (520,8 millions d’habitants en 2016) de ne pas décroître, estime Pew. Dans ce cas, elle serait portée à 538,6 millions d’habitants, contre 516,9 millions dans l’hypothèse de flux moyens et 481,7 millions en cas d’ »immigration zéro ».

Trump retweet des vidéos illustrant le danger islamiste, les médias de gauche effarouchés.

Les trois vidéos partagées sur Twitter par Donal Trump ne sont pas inventées : un islamiste brisant une statue de la Vierge en Syrie, des homosexuels apparemment jetés du haut d’un immeuble par l’Etat Islamique, et une agression d’un handicapé par un Arabe en Europe. Sur ce dernier point, rien n’indique que l’arabe soit musulman.

Mais sans le savoir, Trump met la lumière sur la complicité des USA avec les islamistes, car  « le briseur de statue d’une des vidéos n’est autre qu’Omar Gharba, un commandant de l’Armée Syrienne Libre…soutenue par Washington depuis 5 ans. » précise le spécialiste de la Syrie Frédéric Pichon.

Aussi, la vidéo de l’homme jeté en haut d’un bâtiment serait filmé en Egypte, Le Monde précise  « Il s’agit d’une bagarre entre opposants politiques qui a dégénéré, provoquant la mort d’un adolescent poussé du toit. Selon le Daily News Egypt, l’auteur de ce geste, favorable à l’ex-président Morsi, a été condamné à mort en 2015. Mais la religion n’est pas en cause dans ce meurtre. » Source.

Toujours est-il que certains médias orienté ont sauté sur l’occasion pour vilipender le président honni à peu de frais, plutôt que de s’interroger sur les textes de la charia justifiant de briser les statues et de tuer les homosexuels. Le fait que les vidéos proviennent du compte de l’activiste patriote Jayda Fransen suscite l’ire des journalistes. Voici les vidéos partagées par le président des Etats-unis :

Une radio suédoise piratée par l’Etat Islamique !

L’Etat islamique a récemment piraté (mi novembre) pendant une demi-heure la diffusion des émissions de la radio suédoise Malmo Mix Megapol, grâce à un émetteur pirate, pour lui substituer une chanson en anglais destinée
à recruter des volontaires, « For the sake of Allah ». Un message de trois minutes a pu être diffusé une dizaine de fois. Cette radio diffuse habituellement des hits des années 80′ et 90′

300 résidents suédois ont rejoint les théâtres d’opérations en zone sirop-irakienne depuis 2012. Quarante y ont péri. La moitié de ces djihadistes sont  revenus dans le pays. Les services de police estiment à 2000 le nombre de radicalisés. 

Lire aussi l’article de SputnikNews sur cette affaire.

Trois projets de mosquées font polémique dans la Loire

Lu dans Le Progrès du 26 novembre :

La construction de la future grande mosquée de Saint-Chamond, conçue pour accueillir plus de mille fidèles, a été validée par la Ville fin septembre. C’est sur un terrain privé de près de 20 000 m²  que le Centre culturel musulman a prévu la création de deux salles de prière de 800 et 135 m², d’un local funéraire, de six salles de classe et de 150 places de parking. Ce projet a été découvert avec crainte par les habitants du quartier de l’Ollagnière. (…)

A Saint-Etienne, dans le quartier de Beaulieu, des habitants questionnent sur le projet de l’Association culturelle de bienfaisance, qui souhaite construire un lieu de culte et trois salles de classe. « Ça nous pose un problème, que va-t-on enseigner ici ? »

– Enfin à Andrézieux, c’est l’ancienne gare de Bouthéon qui va laisser sa place à un bâtiment religieux de quarante mètres de long. Le maire, Jean-Claude Schalk, certifie que « le projet est conforme tant en matière d’urbanisme que de sécurité ». Néanmoins, là aussi, les riverains se manifestent.

Lire la suite dans Le Progrès.

La police politique de Macron perquisitionne la secrétaire de Vigilance Halal avec le RAID !

Le domicile de Dominique Gillet , secrétaire générale de Vigilance Halal, a été perquisitionné jeudi 9 novembre 2017 dans la région de Bayonne, à grand renfort de forces spéciales qui ont fracturé sa porte à six heures du matin. Son crime ? Etre une militante anti-islamisation. La gendarmerie qui a en charge le village de madame Gillet n’en revient pas de ne pas avoir été mise au courant. Un pouvoir islamophile instrumentalisant la police, qui préfère laisser les islamistes étrangers en liberté. L’UOIF ayant appelé à voter Macron, il faut bien donner des gages à son électorat. 

Le président de Vigilance Halal, le docteur vétérinaire Alain de Peretti, est revenu sur cette affaire dans Boulevard Voltaire.

Deux imâms français fiché S licenciés de la mosquée saoudienne de Genève

Lu dans La Tribune de Genève du 23 novembre 2017

« Quatre employés de la mosquée du Petit-Saconnex sont licenciés, a appris ce jeudi la Tribune de Genève. Son responsable et directeur général de la Fondation culturelle islamique de Genève (FCIG), le Saoudien Ahmed Beyari, n’a pas tardé à exécuter les ordres de son superviseur venu récemment lui rendre visite. Le nouveau secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LIM), basé en Arabie saoudite, avait accepté de prendre la parole dans nos colonnes pour annoncer des mesures draconiennes.

«Nous avons licencié quatre employés. Les deux imams fichés S en France, selon les médias, et ayant une autorisation de travail en Suisse. L’employé de la sécurité aussi fiché S en France, selon les médias, et ayant une autorisation de travail en Suisse. Et un quatrième pour une autre raison», annonce Ahmed Beyari.

Ce n’est pas trois, mais quatre salariés frontaliers, en poste depuis plusieurs années, qui sont en fait fichés S pour radicalisation par la Direction générale de la sécurité intérieure, selon nos informations. Quatre parmi une trentaine d’employés de cette fondation pas comme les autres. En plus de sa mission religieuse, la FCIG gère des activités éducatives, sociales et immobilières. Elle est même reconnue, en partie, d’utilité publique par le Canton. » Lire la suite dans La Tribune de Genève

Nous avions consacré un chapitre sur la filière d’acheminement de djihadistes vers la Syrie organisée  dans cette mosquée, avec un profilage de ses imâms, dans notre enquête Mosquées radicales, ce qu’on y dit, ce qu’on y lit (éditions DMM, 2016).

« Plus je hurlais, plus il cognait », raconte une victime présumée de Tariq Ramadan

Le prédicateur préféré des musulmans , invité vedette du congrès de l’UOIF et toujours soutenu par le CFCM, est encore accusé de viol. 

Le migrant menace le personnel du centre d’accueil de Saint-Beauzire (63) : «je suis Daesh, je suis Taliban»

Lu dans La Montagne du 22 novembre :

Après son passage par le centre d’accueil et d’orientation de Saint-Beauzire, en Haute-Loire, un réfugié Afghan a été condamné à cinq mois de prison ferme pour « apologie publique d’un acte de terrorisme ».
Où est le prévenu ? Absent. D’après les magistrats ponots, il serait en Suède. En France, le réfugié Afghan n’est plus le bienvenu. Le tribunal correctionnel du Puy en a décidé ainsi. Dans l’après-midi de mardi, il l’a condamné à une peine de cinq mois de prison ferme pour « apologie publique d’un acte de terrorisme ».

Les faits se sont déroulés le 14 juillet dernier. Le jeune homme de 25 ans était hébergé à l’époque au centre d’accueil et d’orientation de Saint-Beauzire, en Haute-Loire. Ce jour-là, un bus avait été affrété pour permettre aux réfugiés d’assister à un spectacle. Mais le nom du prévenu n’étant pas sur la liste des inscrits, l’animateur du centre lui a refusé l’accès au véhicule. Le jeune Afghan l’a très mal vécu. « Il s’est mis en colère, a pris l’animateur par le bras et l’a poussé en lançant : je suis Daesh, je suis un Taliban », relate le président du tribunal. La victime a été choquée plus qu’elle n’a été blessée.