Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Dijon : radicalisée, elle sème la terreur dans la rue, couteau en main

Lu dans Le Parisien du vendredi 24 mars :

Les services de police de Dijon (Côte-d’Or) ont interpellé, vendredi, une jeune femme qui menaçait les piétons avec un couteau. Selon nos informations, elle est connue de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) pour être radicalisée. Lire la suite dans Le Parisien

Clichy : les musulmans prient dans la rue depuis 3 jours, refusant de rendre le local municipal

 Une expulsion prononcée par le tribunal administratif et confirmée en novembre dernier par le Conseil d’Etat alors que les associations étaient liées à la mairie par un bail précaire arrivé à échéance en juin 2016. 

La ville qui a changé de couleur politique en juin 2015, souhaite désormais transformer le lieu en médiathèque et invite les fidèles à se rendre rue des Trois-Pavillons où a été ouverte une autre salle de prière. Ce que refusent les associations qui jugent cet autre lieu trop excentré et trop petit.

Anvers : Le Figaro trompe, l’islamiste n’est pas français mais tunisien.

Hier, alors que les médias belges (informés par le parquet belge) présentaient l’islamiste à la voiture stoppé à Anvers comme un Tunisien résidant en France, Mohamed.R, Le Figaro commençait son article par écrire que l’homme était « français » subodorant un terrorisme franchouillard. Sans vérifier l’information, la plupart des médias français ont repris cette version pourtant très facilement vérifiable sur les sites d’information belges. Même François Hollande a parlé d’un français…

Aujourd’hui, de par son partenariat avec l’AFP, Le Figaro n’a pas eu d’autres choix que de révéler la nationalité de Mohamed.R. (Lire). D’autant que le journal de 13 heures de France 2 de ce vendredi 24 mars a bien précisé sa nationalité tunisienne, sans évoquer une double nationalité.

L’Observatoire de l’islamisation a été le premier média français à évoquer la nationalité tunisienne de l’auteur. Cela fait donc une intox par jour depuis hier pour Le Figaro, après la manipulation du quotidien filloniste sur les chiffres du « solde migratoire« .

La manipulation de Fillon et du Figaro sur le « solde migratoire »

Lors de L’Emission Politique hier, François Fillon a été interpellé par le maire FN d’Henin-Beaumont sur l’immigration. Pour tenter d’alléger son bilan d’environ 200 000 titres longs séjours délivrés chaque année sous le quinquennat de son gouvernement, François Fillon a rétorqué qu’il faut mieux prendre le chiffre du solde migratoire de 140.000. L’auditeur moyen se trouvait peut-être rassuré, sans savoir que les émigrations retranchées concernent surtout les natifs français diplômés cherchant du travail à l’étranger. Le Figaro a sauté sur l’occasion pour faire un procès en falsification de chiffres envers Steve Briois.

Dans son livre « Assimilation, la fin du modèle français » (éditions du Toucan, 2013) la directrice de recherche à l’Institut national d’étude démographique (INED), organisme d’état, Michèle Tribalat, fait litière de cet artifice utilisé pour tenter de camoufler l’immigration massive. Après un chapitre technique remplit de chiffres officiels, elle conclut :

Malgré l’imbroglio qui caractérise la statistique sur l’immigration étrangère en France, ses difficultés d’ajustement aux évolutions et les freins mis à l’exploitation la plus judicieuse possible d’un appareil statistique très déficient, il semble que, comme dans d’autre pays européens, le solde migratoire global combine un solde négatif des natifs ou des nationaux et un solde positif des immigrés ou des étrangers. C’est pourquoi il apparait si faible en France. Toute argumentation fondée sur le solde migratoire global- estimé par l’Insee comme un résidu de l’équation démographique annuelle- pour relativiser l’importance de l’immigration étrangère est donc irrecevable. Sa pratique est néanmoins courante comme on va le voir dans le prochain chapitre » (page 51) 

Ce qui est étonnant, c’est que Le Figaro défend l’utilisation du solde migratoire…alors qu’il invite très souvent la démographe Michèle Tribalat dans ses colonnes en lui reconnaissant son expertise ! Ou comment se prendre les pieds dans le tapis.

Mais plus gênant encore pour François Fillon, Claude Guéant, son propre ministre de l’Intérieur, parlait lui aussi des 200 000 titres longs séjours sans utiliser ce solde trompeur, pour évoquer le caractère massif de l’immigration :

Il est évident que les étrangers extra-européens, une fois ayant obtenu le précieux sésame du titre de séjour automatiquement renouvelable tous les dix ans, ouvrant le droit à la panoplie d’aides (RSA, Allocations, scolarité, CMU…) n’ont nullement envie de retourner dans leurs pays d’origine en crise (Maroc, Algérie, Tunisie, Turquie etc.).

Pour en savoir plus sur le bilan migratoire du précédent gouvernement de droite, télécharger notre dossier complet Bilan migratoire gouvernemental 2002-2012

Mohamed.R , (tunisien ou français?), arrêté à Anvers après une course poursuite.

La Libre Belgique parle d’un tunisien, mais d’autres grand journaux belges comme Le Soir parle d’un français comme les médias français. Une erreur de La Libre ? Un bi-national ? L’article :

Mohamed R., un Tunisien résidant en France et né le 8 mai 1977, a été arrêté ce jeudi après avoir tenté de foncer dans la foule sur la principale artère commerçante d’Anvers avec u?n véhicule immatriculé en France, a annoncé la police, précisant que la ville portuaire était placée en « vigilance renforcée ».

L’homme était inconnu des services de renseignement français, selon Reuters. L’hypothèse des services français est que le suspect était alcoolisé et ceux-ci invitent à la prudence sur un éventuel mobile terroriste.

« Le véhicule roulait à grande vitesse sur le Meir (l’artère), donc les gens devaient sauter sur le côté », a déclaré le chef de corps de la police d’Anvers, Serge Muyters, lors d’un point presse. Son conducteur, « un homme d’origine nord-africaine » qui portait une « tenue de camouflage », a été arrêté à l’issue d’une course-poursuite dans le centre de la ville, a-t-il précisé.

Les faits se sont produits vers 10h45. Lire la suite sur La Libre Belgique

L’Etat Islamique revendique l’attentat de Londres, réalisé par un islamiste fiché.


Le groupe djihadiste l’État islamique (EI) a revendiqué aujourd’hui l’attaque survenue hier aux abords du Parlement britannique
 à Londres, via son agence Amaq. L’auteur, dont le nom est caché par les médias anglais pour ne pas perturber l’enquête, était un temps surveillé pour radicalisation, connu comme un islamiste d’origine étrangère. Sept personnes ont été interpellées et interrogée dans le cadre de l’enquête.

Le communiqué dit: « L’assaillant du Parlement britannique à Londres est un soldat de l’Etat islamique et a mené l’opération en réponse aux attaques ciblées de la Coalition. »

Erdogan: « Demain, aucun Européen ne pourra faire un pas dans la rue en sécurité »

Lu sur 7/7 le 23 mars 2017

Christophe Da Silva (avec AFP) 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi qu’aucun Européen ne pourrait plus « faire un pas dans la rue en sécurité » si l’Union européenne (UE) maintenait envers la Turquie une attitude qu’il a jugée hostile. 

Menaces claires
« Je m’adresse une nouvelle fois aux Européens (…) La Turquie n’est pas un pays qu’on peut bousculer, dont on peut jouer avec l’honneur, dont on peut expulser les ministres », a grondé M. Erdogan lors d’un discours à Ankara.

« Si vous continuez… »
« Le monde entier suit ce qu’il se passe de très près. Si vous continuez de vous comporter de cette manière, demain, aucun Européen, aucun occidental ne pourra plus faire un pas en sécurité, avec sérénité dans la rue, nulle part dans le monde », a-t-il ajouté.

Le djihadiste de Londres photographié blessé

Londres abrite de nombreuses mosquées radicales, fréquentées par la diaspora indo-pakistanaise rattachée à l’islam déoband et tablighi. Lire nos articles concernant l’islam en Grande-Bretagne. 

Clichy : les islamistes, expulsés de leur local municipal, prient dans la rue coupant la circulation

L’évacuation de la mosquée de Clichy-la-Garenne (92) a eu lieu ce mercredi, conformément à une décision de justice, rapporte France Bleu Paris Région . Cette mosquée était occupée illégalement depuis 2015. En novembre dernier, le Conseil d’Etat avait validé la décision d’expulsion. Plus de 800 personnes avaient alors manifesté contre la fermeture de ce lieu de culte musulman. La municipalité veut installer une médiathèque dans ces locaux, dont la ville est propriétaire.

Une cinquantaine d’islamistes ont prié devant l’hôtel de Ville, coupant la circulation, pour protester et s’ériger en victimes…alors que le maire LR leur propose un autre local municipal. Lire notre article : Le maires et députés Républicains des Hauts-de-Seine aident les mosquées

Emmanuel Macron veut faciliter la construction des mosquées et approuve le « soutien des communes »

Lu sur le site officiel du mouvement En Marche :

« En 2016, le gouvernement a créé la Fondation pour l’islam de France, mais, en raison de la loi de 1905, celle-ci ne prend en charge que des projets sociaux et culturels à l’exclusion des questions proprement cultuelles.

Demain, une nouvelle structure permettra de relancer les principaux chantiers du culte musulman en France : la construction et l’amélioration de lieux de culte dignes là où c’est nécessaire et la formation en France des imams. La liberté de culte, c’est aussi la liberté de le pratiquer dans des conditions dignes.

  • Créer une Fédération nationale de l’islam de France regroupant des associations cultuelles locales créées dans le cadre posé par la loi de 1905.

Ces associations, qui pourront recevoir des dons et legs dans des conditions fiscales avantageuses, permettront de financer la rénovation et la construction de mosquées et la formation d’imams. Il faut encourager l’engagement de nouvelles générations de musulmans, qui sont nés, ont grandi et travaillent en France, dans la gestion du culte musulman. (…) 

  • Nous conditionnerons les différentes formes de partenariats publics (prêts de locaux, agréments etc.) aux associations dans le secteur social et culturel au respect strict des principes républicains.Le soutien des communes à la construction de mosquées sera conditionné au respect des mêmes principes » Source En Marche.fr    

Pour en savoir plus sur l’aide des communes de gauche et de droite aux mosquées lire l’enquête Ces maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015). Rappelons que le maire de Lyon et principal soutien d’Emmanuel Macron, Gérard Collomb, a fait voté par sa ville un million d’euros de subventions pour un Institut Islamique en plein coeur de Lyon.

Le gouvernement Valls auquel Macron appartenait était évidemment sur la même ligne :