Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Les Enseignements de langue et de culture d’origine (ELCO): la machine à ne pas assimiler

57238492

Cliquer pour agrandir

Marion Duvauchel, Professeur de lettres et de philosophie, nous communique son papier sur ce dispositif d l’Education Nationale :

« Dans une très grande discrétion et dans l’indifférence générale – en particulier de la part des associations de parents d’élèves » on a mis en place un nouveau dispositif dans nos lycées et collège de France: ce sont les enseignements de langue et de culture d’origine, on dit ELCO. Ils concernent 9 Pays, listés par ordre alphabétique. Et ils ont pour objectif, « entre autres ( ?) de valoriser les langues étrangères à l’école ». Examinons la manière dont cet objectif va se mettre en place.

Quels sont les pays concernés ? Quatre pays musulmans : l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Turquie. Trois pays méditerranéens, qui jusqu’à jour, sauf erreur de ma part, n’ont posé aucun problème d’intégration : l’Espagne, l’Italie, le Portugal et deux pays d’Europe de l’Est, la Croatie et la Serbie.

Ces enseignements « sont mis en œuvre sur la base d’accords bilatéraux prenant appui sur une directive européenne du 25 juillet 1977 visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants ». Depuis près de quarante ans, il existe une directive européenne que jamais personne n’a jugé bon de mettre en œuvre jusqu’à aujourd’hui.

Car nul ne l’ignore puisque nul n’est tenu d’ignorer la loi européenne : « les pays membres sont tenus de promouvoir un enseignement de la langue maternelle et de la culture du pays ».

Lire la suite

« La barbarie de la communauté internationale est bien plus grande que celle de Daesh » selon Hani Ramadan

Interview de Hani Ramadan dans Nice Matin samedi 16 avril. Il était invité par la Fédération des Musulmans du Sud, qui soutiennent le projet de construire la mosquée En Nour de l’UMAM (UOIF) dont il sont très proches :

nm-17042016-HaniRamadan+FN

La France est incluse dans la « communauté internationale » dénoncée par Hani Ramadan. Tolérer cet islamiste étranger sur notre sol est insupportable.

« Une partie significative de musulmans a dansé à l’occasion des attentats » selon le ministre de l’Intérieur belge

ministreLu sur France TV infos:

C’est une déclaration qui ne devrait pas passer inaperçu en Belgique. Le ministre belge de l’Intérieur, le flamand Jan Jambon, a affirmé, samedi 16 avril, « une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l’occasion des attentats ». Il y voit une preuve de l’échec politique d’intégration des étrangers en Belgique, explique-t-il dans cet entretien avec le quotidien flamand De Standaard.

Cette figure de proue de la Nouvelle alliance flamande (N-VA) ne précise pas où il aurait observé ces pas de danse, ni à quels attentats il fait allusion. Mais il enchaîne : « ils ont jeté des pierres et des bouteilles en direction de la police et de la presse au moment de l’arrestation de Salah Abdeslam. C’est ça le vrai problème ».

« Les terroristes, on peut les arrêter, les écarter de la société. Mais ils ne sont qu’une pustule. En dessous se trouve un cancer beaucoup plus difficile à traiter. Nous pouvons le faire, mais pas du jour au lendemain », assure encore le ministre, qui revendique de dépasser « la pensée politiquement correcte » et d’ »appeler un chat un chat ».

Il explique aussi que le « danger » lié à la radicalisation de jeunes issus des troisième et quatrième générations de l’immigration a désormais « trop profondément pris racine » dans certains quartiers, car la Belgique « a ignoré pendant des années les signaux de détresse ». […] Lire la suite

Hollande a menti: la mosquée salafiste de Brest n’est pas fermée, elle est soutenue par la mairie PS !

dialoguesSur le plateau de Dialogues Citoyens, l’émission politique de France 2 diffusée jeudi 14 avril, François Hollande a réagi à la diffusion d’une vidéo de l’imam salafiste controversé Rachid Abou Houdeyfa, dans laquelle ce dernier compare notamment les amateurs de musique à « des porcs ». Le chef de l’État a alors affirmé que la mosquée Sunna de Brest, où l’imam prêche, a été « fermée ». Il s’avère pourtant que ce n’est pas le cas.

En 2012, le prédicateur a affirmé tranquillement que ne pas porter le voile, c’était s’exposer au viol :  « Comment une femme peut dire qu’elle a beaucoup de pudeur, alors qu’elle sort de chez elle sans son hijab  ? Le hijab, c’est l’honneur de la femme. Et si elle sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme-là. »

Il dirige aussi l’école Al Amâna qui ” propose un cursus d’étude pour les enfants (5-15 ans) réparti sur 4 niveaux : maternelle, débutants, intermédiaires, avancés. “. La mairie socialiste de Brest a délivré le permis de construire pour cette école (voir Le Télégramme), le ministère de l’Intérieur n’y voit rien à redire. Fustiger l’islamisme dans les médias, et continuer à le soutenir localement pour conserver le vote musulman, stratégie cynique du PS est décrite dans une enquête de 320 pages, Ces Maires qui courtisent l’islamisme(éditions Tatamis, 2015).

Lire l’article du Télégramme de Brest sur la construction de l’école salafiste approuvée par la mairie socialiste.

« On comprend pourquoi beaucoup de jeunes détestent cette France » selon l’école musulmane de Toulouse

Capture d’écran 2016-04-14 à 16.44.04Un enseignant de l’école primaire privée Al Badr (liée à l’UOIF)  a été mis en garde à vue hier pour des raisons troubles, lors de la visite d’inspecteurs du travail et de policiers. Nous ne connaissons que la version du site salafiste Islam et Info. Il est possible que la police ait abusé de son pouvoir, comme peuvent l’ expérimenter aussi des Français qui aiment leur pays. Révélatrice est la réaction du compte Facebook officiel du Groupe scolaire Al-Badr , tirant son nom de la première victoire armée de Mahomet, qui attaqua une caravane de commerçants mecquois en 624.

Le fond de la pensée des responsables de cette école, qui n’aurait jamais dû ouvrir vu son orientation salafi, est exprimée de manière claire: Il est normal de détester la France, c’est si compréhensible.

Dans une conférences filmées sur l’engagement du musulman l’imâm Rahhaoui qui gère l’école rappelle l’existence de trois cas licites pour faire couler le sang d’un homme. Les spécialistes connaissent très bien le « hadith » auquel il fait allusion, qui autorise de tuer l’auteur d’adultère, le meurtrier et… l’apostat. (14 ème hadith rapporté par Nawâwi)Lire la suite

Six mois de sursis pour fraudes à la CAF requis contre l’imâm marocain de Montpellier. Il restera en France.

Epilogue dans le procès de l’imâm marocain Mohamed Khattabi, qui concentre à lui seul tous les symptômes du laxisme dans la gestion des imâms radicaux étrangers.

Condamné en première instance à six mois de prison avec sursis le 13 avril 2016 pour recel de fraudes aux allocations et « travail dissimulé », son assignation à résidence avait été levée en décembre comme nous le révélions en exclusivité. Une de ses femmes a été également condamnée pour se prétendre « parent isolé » , technique bien connue dans les familles polygames pour toucher l’allocation liée. L’imâm de la mosquée Aicha est aussi accusé par le juge de travail dissimulé. Un inventaire à la Prévert que l’on peut lire dans la dépêche du Figaro.

Il est incroyable que malgré ses prises de positions en faveur des moudjahidines et de moult dérapages, il soit encore toléré sur le sol français. Même le Canada -dont il a aussi la nationalité- n’en veut plus. Son titre de séjour en France a été renouvelé vingt fois, il s’en vante, mais sur quels critères?  Manuel Valls qui a surtout le ministère de la parole, ne compte pas l’expulser de notre territoire, ce qui démontre son double discours à l’endroit des imâms radicaux, fussent-ils étrangers.

Rappel de nos précédents articles sur Khattabi:

Violents heurts dans toute l’Europe entre colons turcs et kurdes (Vidéos)

Les forces de l’ordre allemandes ont dû intervenir à Cologne, à Nuremberg, à Francfort et à Stuttgart notamment, en tirant des gaz lacrymogènes, pour disperser la foule. A Montpellier, la police a également dû intervenir ce dimanche 10 avril, place de la Comédie, au cours de débordements qui n’ont pas eu l’ampleur des heurts en Allemagne.Lire la suite

7000 turcs au Zenith de Strasbourg autour du grand mufti de Turquie

Une information Rue 89:

« Ils sont venus de tout le grand Est, voire de plus loin en France et de l’Allemagne voisine. Plus de 7 000 Turcs se sont rassemblés dimanche 10 avril au Zénith de Strasbourg autour du grand mufti de Turquie Mehmet Görmez pour commémorer la naissance du prophète Mahomet.

Mehmet Görmez, grand mufti de Turquie, exhorte ses compatriotes à ne pas s’assimiler à l’Europe:

“Notre premier devoir, où que nous vivions est de garder notre foi, notre langue et notre culture, pour qu’aucun de nos enfants, même dans des siècles, ne s’éloigne de notre grande religion. Nous sommes les enfants d’une civilisation qui a toujours vécu en paix avec les autres et nous avons le droit d’attendre des autres civilisations qu’elles vivent en paix avec nous.”

On se souvient du discours de Tayyep Recep Erdogan à Paris en avril 2010 qui associait l’assimilation aux sociétés européennes à un « crime contre l’humanité »:

« Personne ne peut vous demander d’être assimilés. Pour moi, le fait de demander l’assimilation est un crime contre l’humanité, personne ne peut vous dire: ‘renonce à tes valeurs’

« Chacun d’entre vous êtes les diplomates de la Turquie, chacun, s’il vous plaît, apprenez la langue du pays dans lequel vous vivez, soyez actifs dans la vie culturelle, sociale du pays où vous vivez ». 

« La France vous a donné le droit à la double nationalité: pourquoi vous ne la demandez pas ? Ne soyez pas réticents, ne soyez pas timides, utilisez le droit que la France vous donne. Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque ».

En Turquie, « la France a plusieurs écoles, du primaire au lycée, (…) pourquoi ne faisons nous pas la même chose en France? ».

Vidéo du rassemblement de 6000 turcs au Zenith de Paris en 2010 :

Un universitaire musulman prescrit de « tuer les homosexuels par compassion »

Capture d’écran 2016-04-11 à 21.43.24En 2013, le professeur Farrokh Sekaleshfar (biographie ci contre) invitait ses fidèles à tuer les homosexuels «par compassion». Il est aujourd’hui encore invité à s’exprimer dans des Centres, comme au Husseini Islamic Center à Sanford en Floride.

Taoufik, logé dans un centre pour réfugiés, reconnu comme violeur à Dusseldorf

Capture d’écran 2016-04-11 à 16.40.07

Taoufik M. a eu la mauvaise idée de témoigner de ses «talents» à la télévision. Le Marocain de 33 ans, présenté comme «le roi du vol à la tire» avait accepté de répondre aux questions des journalistes du Spiegel TV sur la criminalité dans le «petit Maghreb» de Düsseldorf. Mauvaise idée car il a été reconnu par sa victime de 18 ans. Si les médias se sont concentrés sur Cologne, des centaines de plaintes furent également déposées pour viol le jour du réveillon à Hambourg et Dusseldorf. Des arabes logés gratuitement en tant que « réfugiés » par une Allemagne ethno-masochiste. A lire dans Le Figaro