Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

« Le nombre de mosquées salafistes a bondi de 170% entre 2010 et 2016 » : interview de Joachim Véliocas

Capture d’écran 2016-10-28 à 18.09.33

Analyste pour le think tank Wikistrat , et directeur de l’Observatoire de l’islamisation, Joachim Véliocas présente son nouveau livre à la rédaction de Riposte Laïque :

Riposte Laïque : Commençons par l’actualité. Vous avez été très actif, sur le site que vous animez, pour pointer du doigt les connivences d’Alain Juppé avec Tareq Oubrou et les Frères Musulmans. Pourquoi un tel acharnement contre lui, alors que d’autres ont la même attitude, comme l’a montré votre livre « Ces maires qui courtisent l’islamisme » ?Lire la suite

Une thèse d’islamologie à Bordeaux bloquée par Tareq Oubrou et Alain Juppé ?

Tareq-Oubrou-Alain-JuppéJean-Jacques Walter, ingénieur de l’École des mines de Paris et docteur en islamologie, est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, essentiellement dans les domaines politique, religieux et scientifique.

Il est l’auteur de « Islam les vérités interdites » paru en 2014 et de « Le Coran révélé par la théorie des codes » paru également en 2014.

Dans une interview sur Radio Notre Dame, Jean-Jacques Walter explique les difficultés qu’il a rencontré pour présenter sa thèse de doctorat notamment à l’université de Bordeaux où, selon lui, Alain Juppé aurait demandé au doyen de ne pas prendre de thèses qui aurait pu chagriner les musulmans (témoignages de professeurs corroborant cela)

A écouter à partir de la 5ème minute :

Le maire UMP de Jouy-le-Moutier loue un terrain municipal pour une grande mosquée

Capture d’écran 2016-11-24 à 13.38.31

Le Parisien du 23 novembre parle du chantier de la mosquée de Jouy-le-Moutier (95) qui débutera en 2017. Le terrain a été cédé par la communauté d’agglomération PS de Cergy à la mairie, afin qu’elle le mette à disposition des musulmans. Le maire élu en 2014 avec l’étiquette UMP, Jean-Christophe Veyrine, s’est aussi engagé à leur construire un parking au frais des contribuables :

« L’attente aura été longue mais la future mosquée de Jouy-le-Moutier est en train de se dessiner. Ce mardi soir, la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) a autorisé l’association culturelle Nour, qui porte ce projet d’un peu plus d’un million d’euros, à déposer un permis de construire. Le terrain, situé au croisement de la rue d’Ecancourt et de la rue Claude-Debussy, à côté du lycée de l’Hautil, a été cédé à la commune par l’agglomération pour un euro symbolique (…) La municipalité a aussi prévu de construire un parking de 100 places à proximité. Il servira à la mosquée, au pôle football et aux locaux communs résidentiels (LCR). » Source

Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Ces membres de l'équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Ces membres de l’équipe Fillon qui collaborent avec des mosquées en mairie

Le site de campagne de François Fillon affiche les portraits de ses soutiens parmi les parlementaires, souvent maires de grandes villes, dont au moins sept (nous continuons de fouiller dans nos archives) ont soutenu activement des projets de mosquées, souvent radicales, sises sur des terrains municipaux.

Lire la suite

4 djihadistes arrêtés à Strasbourg, 2 à Marseille : plusieurs armes saisies

marche-noel-strasbourg

Actualisation à 11h20: les islamistes sont de nationalité marocaine, afghane et française révèle Bernard Cazeneuve.
Ils ont été arrêtés dans la nuit de samedi à dimanche à Strasbourg (Alsace) dans le cadre d’une opération antiterroriste. Les gardes à vue de 4 hommes ont été prolongées dimanche soir, annonce France Bleu Alsace. Par ailleurs, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, devrait s’exprimer ce lundi à ce sujet.

Selon les informations du «Parisien/Aujourd’hui en France», ces hommes ont été repérés vendredi alors qu’ils attendaient une livraison d’armes. «Des éléments sérieux rendaient nécessaires ces interpellations», a précisé une source proche de l’enquête.(…) Ces arrestations ont été conduites vers 3 heures dimanche matin dans les quartiers musulmans de la Meinau et du Neuhof dans le sud de Strasbourg par des policiers de la DGSI et du RAID.  Lire la suite

A Marseille, 2 personnes liées à ce réseau ont été arrêtées, un pistolet-mitrailleur a été saisi. Lire sur I télé

Affrontements entre islamistes turcs et militants kurdes place de la République

Nigéria : 34 chrétiens de plus tués par les musulmans Peul (826 depuis 2013)

kaduna-nigeriaAlors que nous relations la semaine dernière des massacres en septembre et en octobre, les attaques continuent dans l’indifférence des médias français (traduction Christianophobie.fr ) :

« Dimanche 13 novembre dernier, un parti d’environ 200 peuls musulmans a attaqué des villages, peuplés essentiellement de chrétiens, dans la région de Karu (sud de l’État de Kaduna), causant la mort d’au moins 34 villageois, hommes, femmes et enfants. Environ 100 habitations et plusieurs églises ont été réduites en cendres. On estime que 4 000 villageois ont pris la fuite. Un détachement de l’armée nigériane est arrivé tardivement sur les lieux et après le massacre. Les musulmans peuls deviennent, à certains égards, plus dangereux que Boko Haram pour les chrétiens nigérians dans la partie centrale du Nigéria. Selon International Christian Concern 826 chrétiens ont été tués et 878 autres blessés lors de raids menés par ces musulmans peuls entre janvier 2013 et mai 2016, 102 églises ont été détruites ou endommagées au cours de cette même période.

Source : International Christian Concern (ICC), 17 novembre

Turquie : la seule mairesse chrétienne du pays a été révoquée

Repéré et traduit par Christianophobie.fr :

« Le régime du sultan Erdogan continue ses purges en Turquie… Assyrian International News Agency nous apprenait hier que Februniye Akyol, chrétienne assyrienne et co-maire de la ville de Mardin (préfecture de la province éponyme), avait été révoquée et remplacée – ainsi que le co-maire Ahmet Turk – par un qayyum (gardien). Februniye Akyol avait été élue à ces fonctions en mars 2014 et elle était le seul maire chrétien en Turquie. J’avais parlé de Februniye Akyol ici en juillet dernier.

Source : Assyrian International News Agency, 17 novembre

La marocaine Myriam Salah-Eddine a rejoint l’équipe d’Alain Juppé : ex « pilote » de la Grande mosquée de Marseille

Capture d’écran 2016-11-17 à 14.03.11

Nous avons appris l’entrée de la franco-marocaine Myriam Salah-Eddine dans l’équipe de campagne d’Alain Juppé par la Lettre A du 10 novembre 2016 :

Capture d’écran 2016-11-17 à 14.01.52

Le Point informe que la jeune élue était « impliquée dans le dossier de la grande mosquée », projet (avorté) dans lequel étaient intégrés au conseil d’administration les islamistes de l’UOIF comme nous l’avions expliqué dans notre chapitre marseillais de l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010) :

« Le Point 28/03/03 – N°1593

Myriam Salah-Eddine

L’étoile de la droite

Projetée du jour au lendemain sous les feux de l’actualité, cette jeune conseillère municipale (UMP) de 30 ans apprend quotidiennement son métier d’élue. Surmontant les doutes qui, derrière la façade de la belle fille trop sûre d’elle, l’assaillaient, elle s’est mise au travail à la tête de sa délégation à l’action familiale et aux droits de la femme. Son agenda est bien garni. Voilà peu se tenait la seconde édition de Génération Elles, manifestation qu’elle a lancée l’année dernière. Hier, elle accueillait à Marseille une réunion du Haut Conseil à l’intégration, dont elle est membre depuis octobre. Enfin, elle est impliquée dans le dossier de la grande mosquée. Le maire de Marseille l’a, en effet, nommée au sein du comité de pilotage. »

Dans Med-in-Marseille infos du 13 février 2016, Salah-Eddine se prononce contre la déchéance de nationalité pour les djihadistes :

« – L’inscription de la déchéance de la nationalité dans la constitution a été votée par les députés. Qu’en pensez-vous ?

– Il est évident que j’aurais voté contre, non pas parce que je suis binationale mais tout simplement parce que cette mesure existe déjà. C’est faire de la différence entre les citoyens : ceux qui ont la chance ou la malchance d’avoir deux nationalités et le simple citoyen français. Pour moi, c’est une forme de discrimination.

C’est clairement une manœuvre du gouvernement que de faire de l’enfumage, parce qu’aujourd’hui quand on a plus de 5 millions de chômeurs en France, que d’aller s’atteler à toucher à la constitution, je pense qu’on a autre chose à faire. »

En septembre 2009, la conseillère d’Alain Juppé dénonçait la fermeture de cinémas le jour de l’Aid el Kébir à Marseille, pour cause de multiples actes de vandalisme qui ont poussé à bout les gérants : une « discrimination » intolérable pour la marocaine, lire l’article de La Provence

On ne s’étonne donc pas de ses tweets et « retweets » orientés, quand elle partage une photo de corans posés sur les chaises d’une mosquée lors d’une visite de l’équipe d’Obama (équipe qui comportait l’islamiste Dalia Mogahed membre des Frères Musulmans) :

Capture d’écran 2016-11-17 à 14.09.57

Aussi, sur Facebook, elle exprime son islamophilie jusqu’à adopter le calendrier musulman :

Capture d’écran 2016-11-17 à 14.56.08

BONNEANN2E

En complément, notre documentaire sur les liens étroits d’Alain Juppé avec les Frères Musulmans :

Allemagne : 200 perquisitions contre un mouvement salafiste ayant envoyé 140 djihadistes en Syrie

151116-allemagne-salafiste-mLu sur France 24 du 15 novembre (extrait) :

Le vaste coup de filet en Allemagne dans les milieux islamistes radicaux vise exclusivement l’influente organisation salafiste « La vraie religion » et son fondateur, Ibrahim Abou-Nagie.

« Ils glorifient la haine et le terrorisme ». Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, n’avait pas de mots suffisamment durs pour l’organisation salafiste « Die wahre Religion » (“La vraie religion), ciblée par une gigantesque opération policière menée simultanément dans soixante villes de dix Länders [régions allemandes], mardi 15 novembre.

Environ 200 appartements et bureaux ont été perquisitionnés lors de cette démonstration de force policière qui a pour but d’illustrer, d’après le ministre de l’Intérieur, que « l’Allemagne est une démocratie qui sait se défendre » contre la menace terroriste. Cette opération a été rendue possible après la décision prise le 11 novembre par les autorités allemandes d’interdire « La vraie religion » pour trouble à l’ordre public. Berlin l’accuse de recruter des jeunes, sous couvert d’enseignement religieux, pour les envoyer ensuite se battre en Syrie et en Irak aux côtés de l’organisation terroriste État islamique (EI). L’organisation salafiste allemande aurait ainsi facilité le départ d’environ 140 Allemands, d’après les données fournies par le ministère de l’Intérieur. Lire la suite sur France 24